dimanche 7 janvier 2018

Le fabuleux procès du comptable escroc de l'Udaf du Mans


 Extraordinaire !  , lisez attentivement l'article ci-dessous  et visionnez la vidéo.
Que le comptable de l'UDAF ait commis une énorme escroquerie  c'est déjà gênant  mais que ses supérieurs  hiérarchiques ne s'en soient pas aperçus , que le Commissaire aux comptes n'ait rien vu  et qu'il ait été relaxé par le Tribunal ( je parle du Commissaire aux Comptes pas du comptable, celui ci  ne prend qu'un an de prison avec sursis... Mais on se fout de qui là ?????
Qu'est-ce-qui se cache exactement derrière l'UDAF ????   pourquoi le sujet est-il aussi tabou ?  je connais des journalistes qui ont voulu traiter le sujet UDF et ont dû lâcher l'affaire rapidos...


L’ancien comptable de l’Udaf (Union départementale des familles) a été jugé ce vendredi entièrement responsable des contrats exorbitants de photocopieurs souscrits par l’Udaf.

Le fabuleux procès du comptable escroc de l'Udaf du Mans

Il a été condamné à un an de prison avec sursis pour escroquerie et altération frauduleuse de la vérité pour la période allant de mars 2010 à janvier 2013.

Le contrat bureautique de l’Udaf était passé de 217 000 € en 2009 à 1,175 million d’euros en 2012.

Ces contrats exorbitants avaient bien failli remettre en cause l’existence même de l’association, qui vient en aide à quelque 2 800 familles en Sarthe.

Lors des perquisitions, du matériel (scanners, serveurs, imprimantes), toujours dans son emballage d’origine, avait été retrouvé dans les bureaux de l’association.

L’ancien comptable devra, par ailleurs, verser 75 000 € au titre du préjudice moral et matériel à l’Udaf.

La somme de 387 000 € avait été demandée par l’association.

C’est secoué par les pleurs que l’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, a quitté la salle du tribunal.

Il a toutefois reçu quelques mots de réconfort du commissaire aux comptes, pour lequel le tribunal a prononcé la relaxe.

L’ancienne directrice et la commerciale de Ranx Xerox, qui étaient également poursuivies, ont elles aussi été relaxées par le tribunal.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :