mercredi 18 janvier 2017

Tuteurs = bons à rien

 Témoignage d'Aurélie sur Facebook


C'est vraiment Abusé ma curatelle a repris il y a que une semaine et elle est encore Absente pendant 3 semaines.... elle prend des congés comme ça c'est Abusé sa Bosse juste le matin de 9h30 a 11h30 et sais encore Absente c'est vraiment des Bon a rien les Curatelle etc. !

LA GIFLE

 Monsieur le Procureur de la République, Monsieur le Juge des Tutelles,

Sans aller jusqu'à justifier la gifle donnée par ce jeune breton à Manuel Valls, force est de constater qu'elle marque le début d'une ère nouvelle : en effet l'opinion politique est du côté de ce jeune breton  parce que des gifles nous, simples citoyens ou simples justiciables ,nous en recevons tous les jours  de la part du pouvoir politique et du pouvoir judiciaire !


C'est bien joli de condamner la violence mais qui a commencé ?
Ne vous faites pas d'illusion cette gifle sera vraisemblablement suivie de beaucoup d'autres et qui ne seront pas de simples pichnettes et si explosion de violence il y a aura  bientôt la responsabilité en incombe aux hommes politiques et à l'institution judiciaire qui me font penser à ces aristocrates qui en 1789 n'ont rien vu venir et se sont pris une belle baffe. Une belle baffe bien méritée pourtant.
On se fout de nous . La justice nous a donné des baffes monumentales tout récemment : Christine Lagarde reonnue ' coupable de négligence ' mais non punie, les héritiers Wildenstein coupables d'évasion fiscale mais relaxés, et à côté de ça un homme comme René Forney qui ayant été dépossédé de ses biens par la justice e été condamné à 8 mois de prison ferme  pour avoir eu un mot malheureux à l'égard d'un magistrat ...
En ce qui concerne notre Collectif SOS VICTIMES DES TUTELLES, il y a des années que nous attirons l'attention des politiques, des Juges de Tutelles et des Procureurs de la République sur cet immonde scandale qu'est l'exploitation éhontée de dizaines de  milliers de personnes vulnérables livrées pieds et poings liés  à des tuteurs qui les pressent comme des citrons et les dépouillent avec la bénédiction des Juges  pourtant supposés contrôlés les tuteurs et des Procureurs pourtant supposés contrôler les Juges.
Ces juges et ces Procureurs que nous alertons depuis des années  ne nous répondent que par un silence méprisant ou des menaces de représailles !
 Il y a des gifles qui se perdent  mais sans doute plus pour longtemps !


mardi 17 janvier 2017

TUTELLES = MAFIA



Compte rendu de la Journée anti tutelles mafieuses du 17 mars 2016 :

Laure : Merci à celles et ceux qui sont allés dans les halls des tribunaux d'instance le 17 mars 2016 dans le cadre de la journée de protestation contre les tutelles mafieuses.
Nous avons expliqué notre action et distribué des tracts.
Nous recommencerons.
Voici le tract que nous avons distribué :
Vous êtes ou un de vos proches est victime d'un tuteur indélicat, et le Juge des Tutelles fait la sourde oreille ?
Ne soyez pas passif. Rejoignez notre collectif SOS VICTIMES DES TUTELLES.
laure92700@gmail.com. ou 06 89 69 91 51.
www.justiciablesencolere.
Certes il est difficile de lutter contre le lobby des tutelles c'est un tel mammouth !
Seul on ne peut rien contre un mammouth mais souvenez vous des hommes de la préhistoire : ils se mettaient à plusieurs pour chasser le mammouth.
Plus vous attendrez pour réagir plus ce système mafieux des tutelles va s'enraciner et perdurer.
Ne rien dire et ne rien faire c'est être complice. c'est être collabo !
Allez du nerf ! Il est temps de se bouger !

Martine :Bravo pour votre détermination

Noémie : Pourquoi cela reste tabou??

Laure : Parce qu'il y a de très gros intérêts financiers derrière. Les hommes politiques sont au courant de ce scandale mais ils sont corrompus . La tutelle c'est une vraie mafia !

Noémie : Oui cela fait partie d'un réseau de mafieux (juges, politiques, psychiatres etc....)Je crois que c'est souvent une continuité, pour maintenir des personnes qui ont eux une enfance malheureuses. Parfois aussi pour protéger la réputation de certains pervers, en relation avec ces institutions ! !
C'est le cas, de ma fille mise sous curatelle. Je sais aussi que cette curatelle, lui sert la visse, pour placée son argent (plus ma fille a de l'argent de côté et plus les commissions versées à cette curatelle est importante
je souhaite aussi réagir pour un autre cas. Un jeune homme, sous tuteur à l'usa, de Bagneux. Est toujours placé en psychiatrie par son tuteur et avec la complicité des psychiatres. Cela arrange tout ces corps de métiers. Puisque quand ce jeune homme est en hôpital psychiatrique, cela augmente les effectifs en psychiatrie , ce qui ne coûte rien au curateur. C'est un système d'exploitation très juteux pour ce réseau de mafieux. Contre ces pauvres personnes a qui les neurones sont neutralisées, par des psychotropes et qui restent sous dépendances sans jamais pouvoirs s'exprimées auprès de personnes neutres ! !Merci à vous Madame Laure Guerande ,vous avez ouvert une brèche et j'espère que cela va porter ses fruits ! !

Laure :Vous analysez très bien la situation et c'est très bien que vous apportiez votre témoignage sur internet car il faut vraiment dénoncer ce scandale. Et si vous le souhaitez vous pouvez rejoindre le Collectif SOS Victimes des tutelles 06 89 69 91 51, c'est gratuit
v

samedi 14 janvier 2017

ORPEA VOLE LES MORTS

 Collectif SOS Victimes des tutelles

 ORPEA VOLE LES MORTS ET LES ALZHEIMER  en profitant des TUTEURS COMPLICES !

A Madame Saleh Directrice Résidence de l'orme. Orpea. Saint-Maur des Fossés.
En 4 ans, ma mère Odette F, aujourd'hui âgée de 100 ans, vous a rapportée la modique somme de  250.000€ !
Plus évidemment toutes les dépenses ' fantômes ' que vous et sa tutrice lui imposez derrière son dos !
Cette tutrice est bien pratique pour vous Madame Saleh : vous pouvez ainsi piocher sans vous gêner dans les poches de ma mère qui n'a plus sa tête, alors pourquoi se gêner ? et l'aurait-elle, sa tête, qu'elle ne pourrait rien faire, puisque sa tutrice a tous les pouvoirs  à commencer par celui de diposer de l'argent de sa " protégée" à sa guise et sans avoir à rendre le moindre compte à personne !
Et cette tutrice a en plus la chance d'avoir un Juge des tutelles , Monsieur Olivier Adam, qui la laisse agir absolument à sa guise et faire ce qu'elle veut avec les économies de sa " protégée " !
Madame Saleh quand je vous ai demandé, à la mort de mon père, de reverser la caution ou plutôt les cautions que mon père a versées chez vous  vous m'avez envoyé balader et répondu que vous n'aviez aucun compte à me rendre.
Voler l'argent des morts Madame Saleh  c'est infect, c'est sale, c'est ignoble. Même mes terroristes ne le font pas ! Mais Orpea si !
Mon père vous détestait, il vous trouvait malhonnête et vous l'êtes en effet ! Mais voler un mort ça c'est vraiment dégueulasse !
 Depuis son arrivée il y a quatre ans la tutrice de ma mère vous autorise à ponctionner de l'argent sur son compte de façon écoeurante.
Voici quelques exemples :
- En 2015   4000€ de dentiste alors que ma mère n'a plus aucune dent et n'a jamais supporté les prothèses dentaires !!!! Bien sûr ni facture, ni justificatif.
_ en 2015  4.000€ de " frais médicaux " admettons mais bizarrement aucun remboursement de la Sécurité Sociale ni de la mutuelle ?
_ La tutrice ne paye pas les cotisations de mutuelle et si ma mère est hospitalisée qui paiera ? Vous ??, la tutrice ????  Vous pouvez me répondre Madame Saleh ?
_ En plus de l'hébergement ( plus de 4 200€ par mois )  plus de 2.000€ qualifiés de ' autres ' sans bien sûr aucune précision, ni facture, ni justificatif !
Etc, etc, je m'arrête là pour ne pas lasser mais la liste est longue, très longue.
Madame Saleh,  profiter de quelqu'un qui est d'une part Alzheimer, d'autre part livrée pieds et poings liés à une tutrice qui a la permission de la dépouiller puisqu'elle a tous les droits sur elle  pour moi c'est très très très proche de ce qu'on appelle l'ABUS DE FAIBLESSE.
Pour le moment vous vous planquez derrière la tutrice  mais croyez moi Madame un jour viendra où vous devrez rendre des comptes.   Vous ne pourrez pas toujours vous abriter lâchement derrière la tutrice ! Et je vous jure sur votre tête, et celle de tout le personnel d'Orpea que vous paierez pour toutes les maltraitances tant psychologiques que financières que vous avez fait subir à ma mère.
La tutrice Sylvie Walter se croit elle aussi très protégée par ce qu'elle est " mandataire judiciaire "  mais elle aussi aura des comptes à rendre.
 Vous avez cru bon de m'intenter un procès parce que je divulgue vos sales agissements . Vous avez pris un avocat bien cher, dans le XVI èeme arrondissement et vous et la tutrice avez eu l'ignominie de payer ses honoraires en fouillant dans les poches de ma mère.
L'abjection à l'état pur.

Maître G, avocat à Dourdan

Lettre ouverte à Maître Gottvalles, avocat à Dourdan,

Il y a cinq mois ma mère, âgée de bientôt cent ans et sous tutelle extérieure a obtenu communication des comptes de gestion de sa tutrice et s'est aperçue que des sommes d'argent très importantes étaient prélevées régulièrement de son compte bancaire pour atterrir sur celui d'un certain Maître Gxxx, avocat à Dourdan.

Ma mère ne connaissait absolument pas cet avocat, n'était au courant d'aucune procédure la concernant et la tutrice ne l'avait jamais informée de ces prélèvements.
Ma mère,99 ans, a téléphoné à cet avocat qui lui a raccroché au nez.
Elle a tenté de joindre sa tutrice qui lui a raccroché au nez.
Elle a écrit au Juge des tutelles qui ne lui a jamais répondu.
Elle s'est adressée au Procureur de la République qui l'a ignorée.
Elle a écrit au bâtonnier qui lui a répondu que ' la tutrice avait donné son accord pour ces sommes'.... Mais justement c'est ça le drame ! La tutrice a donné cette procédure à son ami Gottvallès alors que ma mère n'était pas assignée ! C'est une immonde combine entre l'avocat et la tutrice qui sont tous deux en train de dépouiller ma mère âgée de cent ans. Moi je ne peux rien faire : la tutrice a tous les droits et elle est en train de faire passer le patrimoine de ma mère aux mains de ses amis avocats. D'autre part, pour cette même procédure j'avais trouvé, de mon côté un avocat cinq fois moins cher que celui choisi par la tutrice !
En effet, assignée moi-même j'avais pris la précaution de demander des devis à plusieurs avocats et ceux-ci m'avaient indiqué une fourchette de 1200-1400€ or Me Gottvallès, lui a obtenu plus de 5.000€ ! Comment la tutrice supposée gérer les biens de sa ' protégée ' en " bon père de famille " a t elle pu choisir un avocat dont les honoraires sont 5 fois plus élevés que ceux de ses confrères !
D'autre part il est avéré et prouvé que c'est la tutrice qui a commis une énorme erreur professionnelle erreur qui a entraîné la procédure ! Pourquoi
ma mère a t elle dû dépenser autant d'argent alors que c'est la tutrice qui a commis une faute ?
_ Pourquoi Maître G a t il lâchement raccroché au nez de sa " cliente malgré elle " ma mère, quand celle-ci lui a demandé des explications ?
_ Pourquoi le bâtonnier de cet avocat a t il eu cette réponse scandaleuse quand je lui ai rapporté les faits " la tutrice a approuvé ces dépenses "
Mais oui Monsieur le bâtonnier mais c'est cela qui est scandaleux voyez-vous que la tutrice fouille à sa guise dans les poches d'une vieille femme Alzheimer pour distribuer ses biens à qui elle veut !
Tout ça pue la magouille à plein nez : "Tiens cher ami, j'ai une petite vieille Alzheimer sous la main, tu peux la faire raquer, elle n'ira pas vérifier, tu demandes ce que tu veux.
_ Oh merci chère amie, mais tu sais, je te renvoie l'ascenseur, je vais te faire avoir 2.000€ que nous allons demander à son fils...
La tutrice a choisi un avocat bien bien cher, c'est pas elle qui paye, c'est ma mère et l'avocat a été bien gentil avec la tutrice en lui faisant gagner 2.000€
ça rapporte les petits vieux Alzheimer !
...
Aujourd'hui cinq mois après la découverte de ces prélèvements inquiétants ma mère ne comprend toujours pas pourquoi cette somme d'argent très importante est passée de ses poches dans celles de cet avocat qu'elle ne connaît pas.
No comment

vendredi 13 janvier 2017

http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/l-ancien-gerant-de-tutelle-aux-76-victimes-ecope-d-un-an-ferme-25-10-2014-4239535.php

UN tuteur en prison pour avoir détourné les biens de 76 ' protégés '

Bien fait pour sa gueule mais un an de prison ce n'est rien !

Ce type a volé 76 personnes vulnérables qu'il était supposé protéger !

Et pour une ordure de prise combien échappent aux mailles du filet...

Video 1

mercredi 11 janvier 2017

Les Mardis de la Place Vendôme

Bonjour à tous.  Râler devant son ordi c'est bien, mais agir c'est mieux.

Donc je répercute cette info :  Actuellement à Paris, il ya , le mardi après-midi des manifestations devant le Ministère de la Justice pour protester contre les dysfonctionnements judiciaires.

Je pense que les personnes qui sont en région parisienne et qui soutiennent René Forney, récemment condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir osé reprocher à un magistrat de l'avoir injustement dépossédé de ses biens,

que tous ceux qui sont choqués par l'impunité de Christine Lagarde

que tous ceux qui sont victimes de tuteurs négligents ou indélicats

que tous ceux, qui d'une façon ou d'une autre sont mécontents de la justice

devraient saisir l'occasion de venir Mardi 17 janvier Place Vendôme

Panneaux, Mégaphones, distribution de tracts etc.

Rens 06 89 69 91 51

Quand le tuteur vole ses protégés



Erika Rodier, une retraitée d’origine allemande âgée de 79 ans, connaît depuis des années un sort peu enviable. Habitant la région de Clermont-Ferrand, elle s’est d’abord vue grugée par l’appétit de son concubin, qui a mis la main sur ses biens immobiliers. Puis, en 2002, elle a été mise sous tutelle. Nouvelle déconvenue: le tuteur profite de son état de santé déficient en ne lui allouant que 100 euros d’argent de poche par mois! Une somme qu’il ne lui verse plus depuis mai 2003, selon sa fille, Marcelle Fassion. Elle à beau, depuis des mois, lui réclamer des explications, rien n’y fait. Du coup, excédée, Marcelle Fassion a fini par porter plainte.

Clermont-Ferrand toujours, un gérant de tutelle se serait livré, lui aussi, à quelques dérapages. Educateur-chef d’un foyer accueillant des mineurs en difficulté, il était mandaté par les tribunaux d’instance de Clermont-Ferrand, Riom et Issoire pour gérer les dépenses de 15 incapables majeurs. Au lieu de remplir sa mission, l’éducateur a préféré utiliser leur argent pour… aller jouer dans divers casinos auvergnats. Un petit jeu qui a duré cinq ans et lui aurait permis de détourner plus de 300 000 euros. Mais le gérant indélicat n’avait pas prévu que, à la suite du décès de l’une de ses proies, une banque, un peu trop curieuse, découvrirait ses agissements. Il a été mis en examen pour abus de confiance aggravé, faux et usage de faux…

Alexis Vaussenat, gérant de tutelle ; Belley, dans l’Ain, n’avait pas plus de scrupules. Entre 1994 et 1997, il a détourné 1 million de francs au préjudice de personnes qu’il était censé protéger. Il a fait plus fort que son collègue clermontois en s’attirant les bonnes grâces d’une juge des tutelles, Anne-Marie Bonnet, dont il est devenu l’amant. Aussi, cette dernière n’a eu de cesse de lui confier des dossiers (50 en 1993, 180 en 1997), faisant ainsi fructifier son chiffre d’affaires, qui a atteint très vite 1,3 million de francs par an. Surnommés les Bonnie and Clyde des tutelles, ils furent tous deux sévèrement condamnés, Alexis Vaussenat écopant d’une peine de cinq ans d’interdiction professionnelle, tandis qu’Anne-Marie Bonnet était radiée de la magistrature. Au procès, en juin 2000, elle aura cette phrase: J’ai été une grosse pomme, mais tout le monde faisait pareil à l’époque.? De tels propos laissent sans voix, d’autant plus que ce genre de liaisons dangereuses entre juge et gérant de tutelles ne semble pas avoir totalement disparu…

dimanche 8 janvier 2017

L'enfer de la tutelle (5)



Echanges sur Facebook


 Annie : lamentable  systéme inique mafiux des tutelles s'attaquant prioritairement aux faibles sans defense par lachet é cupidité et veulerie avec la compmicite de toute une chaine d'intervenants fondant tels des charognards sur leurs proies pour les spolier et les depouiller shame on them all

Ariane  Oui c'est honteux et quand on veut dénoncer il y a toute une armée de boucliers de toutes sortes qui nous en empêchent, avocats, juges, médecins, notaires. Hôpitaux, maisons de retraite, banques, centres d'aides sociales, syndics qui se sucrent au passage, journalistes qui refusent de dénoncer le système, etc...

 Laure : Je vous rejoins toutes les deux à 100%