dimanche 7 juillet 2024

Mélenchon et les tutelles

Quand ma mère était sous tutelle j’ai ressenti tant de la part du notaire en charge de la succession que du personnel judiciaire tuteur et juge une immense jalousie et le sentiment très net, très perceptible qu’ils considéraient que ses biens, qui étaient le résultat de toute une vie de travail, leur appartenaient désormais. Dans leur esprit l’argent de ma mère était destiné d’une part à donner à bouffer au tuteur et d’autre part à alimenter les caisses de l’État . Avec l’arrivée de la gauche mélenchoniste au pouvoir cette volonté de s’approprier les biens des personnes âgées va bien évidemment entrer dans les faits ...