lundi 16 septembre 2019

La curatrice et le chien battu à mort par la perssonne sous curatelle



_ Une personne sous curatelle a battu son chien à mort, quelle est la responsabilité du tuteur ?


_ Hier j'ai vu passer un post sur Facebook informant qu'une personne sous curatelle a battu son chien à mort.

_ La personne n'en était pas à son coup d'essai et le curateur avait été informé

de la situation mais avait catégoriquement refusé d'interdire au MP d'avoir un animal.

_ Les commentaires sous le post étaient très violents les internautes accusaient le curateur d'être responsable de la mort de ce pauvre chien.

_ Mais d'un autre côté, si le curateur avait interdit à son protégé dont il connaissait la violence et la dangerosité d'avoir un chien les bonnes âmes n'auraient pas manquer d'accuser le curateur d'être inhumain en privant le MP de son animal...


jeudi 12 septembre 2019

La propagande éhontée du Ministère de la Justice sur la pseudo réforme des tutelles

 Les défaillances et dérives du système tutélaire  étant de plus en plus pointées du doigt  le Ministère de la Justice s'est fendu d'une réforme en mars 2009.

La mesure phare de cette réforme est d'accorder le droit de vote aux personnes sous tutelles,  or celles-ci avaient déjà le droit de vote depuis la réforme de 2007 !   sauf pour les personnes qui souffraient d'un handicap psychique vraiment très lourd. 
Or, grâce à la nouvelle réforme même les personnes qui croient qu'on est sous Georges Pompidou vont pouvoir voter.
La belle affaire !

La Propagande de du Ministère de la Justice . Le Ministère de la Justice lance aujourd'hui une campagne radio  pour informer mes MP  sur leurs nouveaux droits  ' vote er mariage ' , deux mesures hyper démago http://www.mediatheque.justice.gouv.fr/direct/4798-905044841a353f111bb4fe934e3193f3bffbaa54-1567777052-direct?fbclid=IwAR1s89Pj7BCB0SM-vmclbA7e5Hi-7ifradYY34lCnTDHSpvgLBVVVRhUwHg

dimanche 8 septembre 2019

A.D.V.T au Forum des Associations le 7 septembre

_A.D.V.T était présente au Forum des Associations de Colombes hier et nous

avons été très sollicités et bien sûr c'est très positif.

_ Merci beaucoup à Eric et Isa qui sont venus me donner un coup demain !

_ Ce que j'ai trouvé très intéressant et très positif c'est que des aidants

professionnels qui travaillent soit au domicile des personnes âgées soit en

maison de retraite m'ont dit qu'ils constataient de graves dysfonctionnements

soit de la part des tuteurs mais qu'il leur était très difficile d'intervenir car ils

risquent tout simplement de perdre leur métier et je les comprends parfaitement.

_ Ils étaient heureux se savoir qu'il existe une association comme la nôtre car

nous, en tant qu'association nous pouvons relayer leur témoignage mais tout en

préservant leur anonymat.

_ J'en profite pour remercier très chaleureusement tous ceux qui nous envoient

des témoignages car il est évident que ceux-ci, publiés quotidiennement sur

notre blog, permettent une prise de conscience par le grand public et les médias

des dérives du système.

_ Les nombreuses émissions TV ou radio qui ont traité des abus tutélaires en

2018 sont la preuve évidente que contrairement à ce qui disent des imbéciles

tout juste bons à dénigrer le travail des autres, ces témoignages permettent

de faire avancer les choses.


jeudi 5 septembre 2019

On ne se hait bien qu'en famille



On ne se hait bien qu'en famille


Jules Renard

Xavier (jeudi, 05 septembre 2019 16:56)
Bonjour
J’ai 6 questions à vous poser, mais cela n’hésite quelques explications contextuelles.
Fils ainé d’une famille de 3 enfants, j’habite et entretien le domicile familial depuis 2 ans suite au décès de notre mère et à la mise en Ehpad et sous tutelle de notre père.
Traversant une période difficile, j’ai fait une demande d’aide au logement auprès du CCAS où on me demande une « notification d’hébergement » de notre père.
Sauf que, dans le cadre d’un conflit familial, ma sœur qui s’est imposé tutrice, refuse catégoriquement que l’Ehpad me délivre cette notification.
• 01 - Que puis-je faire contre le fait que la tutrice refuse de me délivrer cette notification ?
Lorsque j’ai rencontré le comptable de l’Ehpad, j’ai appris que je n’étais pas mentionné en tant que proche du patient alors que je visite mon père chaque semaine. Donc j’ai dû montrer patte blanche en présentant un tas de document prouvant qui j’étais et ou je vivais !
• 02 - A-t-elle le droit de faire ça ?
Suite à son refus via l’Ehpad, je lui ai adressé un courrier électronique, j’ai aussi rencontré une assistante sociale pour tenter de lui faire entendre raison, car ce document servira uniquement à recevoir une aide pour régler les derniers factures d’eaux et d’électricités qui sont au no
m de notre père car c’est sa maison et il est vivant.
Evidemment la tutrice a encore refusé que l’Ehpad me délivre cette notification tout en profitant de la situation pour assoir sa domination, en m’imposant de signer au plus vite l’inventaire des biens de notre défunte mère (décès jan 2017) chose que j’ai refusé de faire parce que ma sœur, la tutrice suite au décès et la mise en Ehpad de notre père, avant l’inventaire, a pris plusieurs choses dans la maison familiale, faisant parties des biens de nos parents, tel que tous leurs bijoux ainsi qu’une voiture récente…
Face à ces « Actes de recels successoraux » je l’ai signalé à maintes reprises au notaire qui a préféré ne pas prendre note puisque depuis juin 2018 ou j’ai refusé de signer, la secrétaire du notaire m’avait dit qu’ils allaient ouvrir une enquête … A ce jour, 1 an et 3 mois, aucune nouvelle du notaire, excepté le récent ordre de signer de ma sœur.
03 – Est-ce normal que le notaire ne me tienne pas au courant de l’évolution du dossier ?
04 – Pouvez-vous me conseiller sur la forme que doit avoir le courrier que je compte adresser à la juge des tutelles pour lui informer de mes inquiétudes sur les intentions réelles et les manquements de ma sœur en tant que tutrice ?
Car elle semble plus motivée par un esprit vindicatif et de pouvoir que par de l’altruisme et de l’amour. Pour des raisons qui me dépassent, depuis 4 ans ma sœur tente par tous les moyens de réduire mes contacts avec notre père et de bafouer mes droits d’héritier.
Une des conséquences, elle ne respecte pas sa mission de « préservation du patrimoine » car elle ne vient jamais faire l’état des lieux, d’une maison vieillissante avec une propriété arborée et là ! me refuse une simple notification d’hébergement qui concerne l’entretien de ce patrimoine.
J’ai essayé à plusieurs reprises de m’attaquer à la racine du problème, de connaitre les causes de sa haine à mon égard, car ce n’est pas réciproque, mais je fais face à une femme intelligente et mesquine qui se sert des choses précieuses de nos vies, pour imposer son pouvoir sur ses frères.
Peut-être parce qu’elle est une fonctionnaire et nous des artistes … lol
05 - En tant que tutrice a-t-elle le droit de refuser un « Conseil de famille » ?
En lisant les témoignages précédents et d’autres forums, j’ai bien compris que de faire appel à une « tutelle extérieure » est malheureusement déconseillé ! C’est vraiment terrifiant …
06 - Pensez-vous que je peux être le « Subrogé Tuteur » de notre père compte tenu des relations familiales ?
Je vous remercie d’avance
Bien à vous



Ma réponse


Bonjour,
Merci de votre témoignage.

Ce dernier prouve s'il en était besoin que les abus tutélaires ne sont pas le seul fait des tutelles externes mais qu'ils existent aussi lors de tutelles familiales.

Votre idée d'en appeler au Juge et de demander à être subrogé tuteur me paraît bonne.

D'autre part le fait que le notaire refuse de vous répondre me semble scandaleux, hélas ces gens là se prennent pour des demi-dieux et plus vous leur écrivez, moins ils vous répondent.

Peut-être pourriez-vous avoir recours à un médiateur familial

mardi 3 septembre 2019

Peut-on parler de complicité entre le Juge des tutelles et le tuteur ?



_Peut-on parler de ' complicité «  entre un tuteur et un Juge des tutelles ?

_ A mon sens oui . Pour affirmer cela je me fonde d'une part sur on expérience

personnelle car lorsque ma mère était sous tutelle et que je rapportais au JT

toutes les preuves des manquements de la tutrice au JT celui-ci prenait

systématiquement le parti de la tutrice.

_ Mais je fais toujours très attention à ne pas généraliser à partir de mon cas

personnel, il se trouve que depuis que je travaille sur les tutelles je reçois au

moins deux témoignages par jour et que ces témoignages confortent

parfaitement

_ D'autre part, en tant que Présidente d'une Association j'ai pu assister

personnellement à un certain nombre d'audiences et ce que j'ai vu fait froid

dans le dos : La familiarité entre le tuteur et le JT est frappante, certains se

font carrément la bise, se tutoient mais ce qui m'a le plus choquée c'est que des

deux celui qui semble donner les ordres, ce n'est pas le JT mais le tuteur..

_ Un des membres du groupe, Hanzo Hattorri a plusieurs fois fait cette

remarque et elle me paraît très vraie et plutôt inquiétante.

Le monde des tutelles est vraiment très, très bizarre..

dimanche 1 septembre 2019

Tutelles abusives : On se croirait sous Staline

__Mis sous curatelle abusive en mars 2015 alors que je présentais une addiction alcoolique tout à fait guérissable due à une très grande solitude et totalement guérie depuis 2 ans.

_La justice me refuse toute main levée malgré les dossiers médicaux en ma faveur.J'ai conteste cette mesure auprès du Juge du Tribunal d'instance d'Aix en Provence il y a 3 mois sans réponse J'ai fait une relance en joignant un dossier comportant mes différents courriers avec Mr le Président de la République (pas de réponse) Mme Nicole Belloubet Ministre de la Justice (qui m'a conseillé de contacter un avocat ,c'est fait) Mr Gaudin Maire de Marseille qui m'a dit intervenir auprès de la vice présidente du TGI  l,Association Française contre les abus TUTÉLAIRES  à Vernaison ,la Commission des Citoyens pour les Droits de L'homme BP 10076 75561 Paris
Qui m'a fait remplir un dossier,Mme BACHELET HAUT COMMISSAIRE AUX DROITS DE L'HOMME à GENÈVE qui m'a demandé de retourner la fiche d'information no 7 .
J'ai RDV avec le Professeur LANCON expert près des tribunaux ,j'ai eu des contacts  mails avec Me MONTOURCY grand avocat à PARIS,spécialiste des tutelles et curatelles .Que faire de plus?on croirait se heurter à la loi STALINE 1927 sur la psychiatrie punitive.Merci pour votre écoute. Alain SIMONI 06 75 0559 03.
PS:J'ai aussi alerté Mr SERFATI directeur en chef de la PROVENCE grand quotidien régional en vain.
Bien à vous et cordialement

Ma réponse,
_Merci beaucoup pour votre témoignage qui est clair, net et précis.
La durée d'une tutelle ou curatelle est hélas systémtiquement de 5 ans, et même avec des arguments béton et des certificats médicaux favorables il est très difficile d'échapper aux griffes des tuteurs ceux-ci s'accrochant à leur proie de façon indécente..
_ Les avocats tutelle et entre autres Maître Montourcy sont bien entendu parfaitement au courant de cette situation scandaleuse mais ils ne peuvent généralement pas grand chose contre un Juge des tutelles qui a des pouvoirs exorbitants …
_ Vous citez le nom de Staline : il y a quelques années ma mère a été placée sous tutelle , livrée pieds et poings liés à un tuteur parfaitement incompétent et pourtant protégé de façon incompréhensible par le Juge des tutelles. Moi aussi j'ai pensé à Staline ...