vendredi 20 avril 2018

Quelques ( mauvais ) conseils pour se défendre contre les abus tutélaires

vendredi 20 avril 2018

Quelques ( mauvais ) conseils pour vus défendre contre les abus tutélaires

 Les bons conseils  totalement inutiles et à côté de la plaque d'Age Village  ( le site des seniors ) pour vous défendre en cas d'abus tutélaires


 Vous vous demandez  quoi faire en cas d'abus tutélaire ?
Tout le monde   vous donnera des conseils  tels que ceux  ci-dessous extraits du site internet Age Village.
Moi je vais vous donner un " vrai" conseil qui vous fera gagner beaucoup de temps !
Ne suivez pas ces conseils   ils ne servent strictement à rien ! 


Vous êtes convaincu(e) que le tuteur de votre proche est malhonnête ? Ou que votre proche est victime d’un tuteur incompétent ?

Que faire ?

Sachez tout d’abord que "tous les organes de la mesure de protection judiciaire sont responsables du dommage résultant d'une faute quelconque qu'ils commettent dans l'exercice de leur fonction" (C. civ. art.421).

Concrètement, la personne directement lésée ou ses héritiers pourront demander à la juridiction civile (tribunal d’instance ou tribunal de grande instance) l’indemnisation de leur préjudice financier à la condition qu’il existe une faute dans l’exercice du mandat en lien avec le dommage.  Ben oui, sauf que le TI ne vous répondra jamais .

Le procureur de la République exerce une mission de surveillance des mesures de protection et le juge des tutelles contrôle chaque année, la gestion des comptes de la personne protégée.
AH! AH! AH! Le Procureur couvre toujours le tuteur 

En pratique : instruisez le dossier !  ( surtout si vous avez du temps à perdre car ce que vous ferez ne servira à rien )
- En d’autres termes, accumulez les preuves des erreurs ou malversations.
- Allez au commissariat de votre quartier avec tous les justificatifs nécessaires et portez plainte au pénal.   sauf que très souvent la police prend le parti des tuteurs
- Vous pouvez en parallèle saisir le procureur de la république par lettre recommandée avec accusé de réception.   Le Procureur classera votre affaire sans suite.
- Si le procureur ne répond pas dans des délais raisonnables, écrivez lui à nouveau en rappelant la date de votre missive initiale. .   Le Procureur classera votre affaire sans suite.

- Si vous en avez les moyens, prenez un avocat, c’est le meilleur moyen d’être entendu.  C'est ça !  Dépensez votre fric en le donnant à des avocats qui sont tous de mèche avec ls tuteurs.

Bref que faire pour vous défendre en cas d'abus tutélaire ?   C'est très simple : Rien

Dernier conseil : soyez obstiné et armez-vous de patience !

jeudi 19 avril 2018

YOUUUUUUpi ! Article sur les TUTELLES dans le nouvel OBS d'aujourd'hui

Article sur les tutelles dans l'Obs  d'aujourd'hui   

 Article sur les abus tutélaires dans le Nouvel Obs d'aujourd'hui :  J'avais donné à la journaliste les coordonnées de  plusieurs adhérents ADVT et elle a choisi le témoignage de Charles Ribeiro, ça tombe bien c'est mon chouchou  !!!!

Mais pas de problème   ne vous inquiétez pas les autres, votre tour viendra



deux bonnes nouvelles

Moi j'ai appris une bonne nouvelle ce matin :) deux des personnes qui avaient envoyé leurs témoignages au Ministre de la Justice se plaignant de ne jamais avoir leurs relevés les ont reçus vendredi .

Attention je ne prétends pas du tout que le Ministre soit intervenu pour régler le problème mais ces deux personnes avaient pris la précaution d 'envoyer un RAR au tuteur disant qu'elles envoyaient la copie du courrier dans une plainte commune que notre Association envoyait au Ministre une plainte commune, ça a peut être impressionné le tuteur qui depuis 3 ans n'avait envoyé aucun relevé . Et là hop ça y est

 Vous faites ce que vous voulez  mais je donne le conseil suivant :  quand vous écrivez au tuteur ou au Juge  pour vous plaindr de telle ou telle chose dites que vous envoyez copie au Ministre de la Justice  dans le cadre de l'enquête qu'elle a fait ouvrir.

A propos de Ministre de la Justice  après l'envoi des témoignages j'ai reçu son AR mais pas encore de réponse, mais je suis à peu près sûre qu'elle répondra  ( j'ai fait transiter  l'envoi par quelqu'un de haut placé, je suis sûre qu'il y aura une réponse )

jeudi 12 avril 2018

MÉFIEZ VOUS DES FAKE CONSEILS que certains donnent sur Facebook pour échapper à a tutelle

 Méfiez vous des  "Fake conseils" qu'on trouve sur FB pour échapper à la tutelle

Il faut savoir qu'il y a des cas où une tutelle/ curatelle est nécessaire !

Je suis sidérée de voir des gens qui n'ont aucune connaissance en médecine ni en psychiatrie jouer les bons samaritains et donner des tuyaux à tel ou tel pour " échapper " à la tutelle alors qu celle-ci est parfois un moindre mal...

 De quoi ces gens là se mêlent ils ? Quelles sont leurs compétences médicales ou juridiques ???? Je ne dis pas ça pour toi Antony mais il faut savoir que la maladie mentale, quoiqu’en disent certains EXISTE qu'on le veuille ou non t qu'elle nécessite parfois une protection ! Alors que des gens se vantent de faire sortir des gens de la tutelle, en leur filant des tuyaux plus ou moins vaseux du style " Ne te présente pas à l'examen et tu échapperas à la tutelle "  alors qu'ils n'ont aucune compétence en médecine me paraît dangereux et grotesque !!!!!!! Chacun ses compétences, chacun doit rester à sa place.

mardi 10 avril 2018

Peut-on comparer le système des tutelles au nazisme ?

De l'emploi du mot nazisme concernant les tutelles
Depuis que je tiens ce blog  sur  les tutelles j'ai toujours évité d'employer le terme nazi.
Je suis consciente qu'il s'agit d'un mot extrêmement fort.

Je suis consciente de l'horreur qu'ont vécue les victimes de la Shoa.

Pourtant dès que j'ai été confrontée à travers la mise sous tutelle extérieur de ma mère, il y a quatre ans  j'ai immédiatement  ressenti une impression de terreur terrible comme je n'en avais jamais ressenti de ma vie.

Cette  peur, cette terreur n'était pas due aux conséqunces désastreuses pour ma famille des décisions  de la tutrice ni aux menaces constantes du Juge des tutelles  contre moi parce que j'avais l'audace de dénoncer les abberations du système tutélaire sur internet.
C'était quelque chose de bien plus profond, que je n'arrivais pas à comprendre moi-même.
Jamais dans ma vie je n'avais ressenti quoi que ce soit de semblable.
 La comparaison avec le système nazi  a immédiatement surgi dans mon esprit, j'ai essayé de la repousser, de me dire que je devais exagérer que j'allais trop loin  et je crois ne l'avoir jamais utilisé dans mon blog.
Pourtant j'ai rapidement constaté que la plupart des personnes qui m'envoyaient leur  témoignage  ressentaient  exactement la même chose que moi et qu'ils établissaient  eux aussi des comparaisons avec le système nazi.
Le système des tutelles est d'une atrocité inouÏe,  la toute puissance des tuteurs et des juges des tutelles qui s'approprient des individus et les dépouillent sans la moindre vergogne de leurs droits, de leur dignité et de leur humanité me terrorise.
 Le pire c'est que tout le monde sait : les élus, les députés, les avocats, les hommes politiques, les journalistes, ils savent tous ce qui se passe, et ils ferment les yeux...
Ils se défaussent tous sur le Ministre de la Justice qui lui  se défausse sur la sacro-sainte " indépendance des Juges"....
On est face à un mur de béton....




lundi 9 avril 2018

Surendettement et tutelle

Est ce que le dossier de surendettement inclus une tutelle
Question posée par Quiqueman 28/06/2016
 Marc  :  Je me sépare et je cherche un logement social mon ex compagnon ma laisse des dette n étant pas solvable on me propose un dossier de surendettement. Mais je ne veux pas être sous tutelle



 Joël :Bonjour,
Il s'agit de 2 procédures différentes : La mise sous tutelle et le dossier de surendettement.
Si vous déposez un dossier de surendettement, vous ne serez pas sous tutelle. Pour cette dernière, il faut qu'elle soit demandée par les services sociaux ou une tierce personne.
Cordialement.

La Ministre de la Justice a bien reçu le dossier Témoignages


J'ai reçu il y a quelques jours l'accusé de réception de la Ministre de la Justice.

Elle a donc bien reçu le dossier  contenant vos témoignages.

J'attends maintenant ( très impatiemment ) sa réponse  et ne manquerai pas, bien sûr de la publier sur le blog.