jeudi 18 avril 2019

J'ai rencontré un bon avocat tutelle

J'ai rencontré un bon avocat tutelle


Je ne peux pas donner son nom sur le blog pour différentes raisons mais je tiens à dire que j'ai eu un entretien très intéressant avec un avocat spécialisé dans les tutelles.

Il y a bien sûr des avocats qui ' font des tutelles ' mais les avocats spécialisés dans la tutelle se comptent sur les doigts d'une seule main pour des raisons que j'ai déjà expliquées dans plusieurs articles de ce blog.

J'ai eu un long entretien avec un de ces avocats spécialisés dans la tutelle hier, ne pouvant se déplacer pour la réunion du 18 avril car elle est en province elle m'a téléphoné et ce qu'elle m'a dit est extrêmement intéressant. Elle prend son activité très à cœur et fait vraiment tout pour défendre les intérêts du vulnérable. J'ai senti qu'elle était sincère et qu ' elle ne faisait pas du tout de pub, elle n'a pas besoin de ça , elle est très réputée.

Elle m'a expliqué qu'ayant assisté à plusieurs audiences chez le Juge elle avait trouvé que ce dernier s'adressait au futur «  protégé «  comme à un coupable voire même à un délinquant et que ces audiences étaient violentes ( évidemment il ne s'agit pas de violence physique ) et extrêmement traumatisantes pour le vulnérable ou pour les proches qui m'accompagnent.

_ Elle m'a expliqué également que les avocats avaient beaucoup de mal à se procurer le dossier du «  protégé «  alors que ce n'est jamais le cas dans d'autres branches de la justice.

__Elle m'a expliqué que les honoraires étaient souvent payés avec retard par la tutrice voire même parfois pas du tout, au prétexte que il n' pas été possible de prouver que c'est le protégé lui-même qui aurait choisi l'avocat mais un de ses proches.
Elle m'a expliqué que le Juge manifeste parfois de l’hostilité vis à vis de l'avocat qui ose défendre le protégé.

Elle m'a expliqué qu'elle est choquée par l'opacité très étrange et remarquée par nous tous qui règne dans le milieu tutelle...


mardi 16 avril 2019

Incendie de Notre-Dame, encore un coup des Francs-Maçons, disent les cons

Encore un coup des Francs-maçons... disent les cons

Au moment même où j'ai vu la flèche de la cathédrale Notre-Dame s'effondrer je me suis dit que les théories complotistes n'allaient pas tarder à fleurir...

J'avais une heure de retard, à peine l'incendie avait-il commencé que des connards accusative Macron d'avoir prémédité cet incendie pour ne pas avoir à prononcer son discours tout comme cette sinistre andouille de Maxime Nicolle, alias Fly Rider, alias la mouche à merde et le roi du Fake avait accusé Macron d'avoir organisé l'attentat de Strasbourg afin d'avoir un prétexte pour empêcher les manifestations du samedi …
*
Bien entendu les théories anti francs maçons allaient elles aussi bon train. Cet incendie, c'était un coup des frangins, ces immondes satanistes qui n'ont qu'une idée en tête saper les bases de la civilisation et installer un nouvel ordre luciférien.

Comment ne pas mettre en parallèle l'effondrement physique du monument qu'est Notre-Dame et l'effondrement évidemment beaucoup moins visible de la pensée ?

Car ce qui est terrible chez les complotistes c'est qu'ils ne pensent pas, ils n'argumentent pas , ils ne raisonnent pas, ils ne prouvent pas ils se contentent d'affirmer .

lundi 15 avril 2019

Propositions pour une amélioration de l'expertise psy lors de la mise sous tutelle

 Chacun le sait c'est sur le certificat de l'expert psy  que le Juge des Tutelles se fonde pour décider de la mise sous tutelle d'un vulnérable.
C'est dire l'importance de cette expertise.
Sachant  que la psychiatrie est loin d'être une science exacte, cette expertise est parfois remise en question..
Un lecteur du blog me suggère diverses propositions visant à améliorer le déroulement de cette expertise, je les relaye ici en y ajoutant mes petites remarques perso.

1°Est-il normal qu'un seul certificat suffise pour placer quelqu'un en curatelle ou tutelle ?



Il faudrait que ce soit un collège d'experts d'au moins 5 experts et qu'au moins 3 certificats soient négatifs pour mettre en place une protection.



Ce collège d'experts ne se rencontrerait pas et nul d'entre-eux ne serait quel expert est membre.



Chacun remettrait son certificat ou certificat de carence au juge.

La personne à protéger doit pouvoir apporter ses propres expertises comme maintenant.



Il faudrait qu'au moins 51% des expertises présentées (Les expertises du collège d'expert et les expertises ramenées par la personne) soient négatives pour pouvoir mettre en place une mesure de protection.



Mes remarques perso :

1° on ne prend jamais assez de précautions quand il s'agit de mettre quelqu'un sous tutelle, cela dit :



a) QUI paierait les 5 experts ? Le futur «  protégé «  ou la société ?

b) cela prendrait beaucoup de temps me semble -t-il...



2° Je crois que ce serait une bonne chose de faire passer une loi pour filmer systématiquement les expertises psychiatriques en cas de contestation par l'une des parties. (d'ailleurs il n'y a pas que les affaires tutélaires qui soient concernées).



L'expertisé pourrait ramener sa caméra ou son téléphone mobile et l'expert aurait sa caméra ou son téléphone.


Les deux enregistrements seraient conservés par l'expert , l'expertisé et le greffe. Il faudrait que les copies soit stockées sur des supports de stockage en lecture seule pour réduire le risque d'une altération volontaire des données.

L'idéal serait au moins trois copies pour le greffe , l'expert et l'expertisé soit neuf copies au total.

Au vu de la fragilité des supports électronique. Ça me semble nécessaire.


Ma remarque perso : L'idée d'enregistrer les expertises me paraît bonne. Le stockage aussi  mais cela représente un temps fou !



3°.Pourquoi n'y a t'il pas de jury pour dire si untel est capable ou non avec le juge des tutelles qui prononce la mesure de protection de son choix (Seul le juge choisira la mesure approprié si le jury déclare la personne incapable) si le jury considère eque l'individu est incapable (Disons un jury de cinq personnes avec un minimum de trois voix en faveur d’une mesure pour mettre en place une protection) ?



Je crois qu'il devrait y avoir un jury pour retirer des droits civils à un individu dans une procédure de mise sous protection.



Ma remarque perso : Un jury de 5 personnes cela me paraît un peu irréaliste , il faudrait de plus que ces 5 personnes soient dispos le même jour …par contre à mon avis une personne de l'entourage du «  protégé «  devrait pouvoir donner son avis, en effet.








vendredi 12 avril 2019

Réunion Tutelles/Curatelles le 18 avril 2019




Info Tutelles/Curatelles

Réunion/ Conférence de Presse sur la nouvelle loi de réforme des Tutelles de mars 2019

Jeudi 18 avril 2019 A 18 heures . Maison des Associations de Colombes. 1, Place du Général Leclerc. Colombes. 92700

Accès Bus 164 depuis M° Porte de Champerret ( Arrêt Mairie de Colombes ) ou Bien Gare de Colombes.

Entrée gratuite.

Renseignements : laure92700@gmail.com. Ou 06 89 69 91 51

lundi 8 avril 2019

Où l'on reparle de la tutrice Sylvie Walter


Je paye trop cher l'incompétence de la tutrice Sylvie Walter

Petites magouilles entre le notaire Olivier Xiberras, la tutrice Sylvie Walter et la BNP
Je sais parfaitement que vous allez m'attaquer en diffamation parce que j'ose citer vos noms sur Internet, Me Olivier Xiberras de Toucy sur Yonne et Madame Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy ( 91)
Mais j'invoquerai l'exception de vérité car tous les faits que je décris dans ce courrier sont absolument vrais et que j'en ai les preuves.
Pour que les choses soient claires je précise avant tout que je n'acuse pas la tutrice Sylvie Walter , le notaire Xiberras ou la Banque BNP d'avoir voulu subtiliser à leur profit le compte BNP de ma mère qui était géré par sa tutrice.
Mais je ne peux que constater et j'en apporte les preuves dans le texte ci dessous, qu'ils ont tous les trois tout mis en œuvre pour que je ne puisse pas récupérer ce compte au décès de ma mère.
Donc voici les faits :
Madame Sylvie Walter était la tutrice de ma mère. Lorsque j'ai pu, en 2016, non sans mal, obtenir ses comptes de gestion je me suis aperçue qu'elle avait «  omis «  de reporter un compte Cortal BNP en démembrement entre ma mère et moi, compte dont Madame Walter avait la gestion... Je me suis dit que cette «  omission «  risquant de poser de nombreux problèmes lors de la succession et c'est exactement ce qui s'est passé ...
J'ai fait faire un constat d'huissier et signalé ce fait inquiétant à la greffière en chef du TI de Saint-Maur des Fossés qui n'a jamais répondu, puis au Juge des tutelles de Saint Maur, alors 0livier Adam, qui m' a menacée de porter plainte contre moi auprès du Procureur de la République , au Procureur de la République de Créteil qui ne m'a jamais répondu, au Gendarme Lanuzel de Mennecy qui m'a dit «  Vous avez raison de signaler ces faits du vivant de votre mère, pour les problèmes de tutelles nous sommes avertis au moment du décès du protégé et il est trop tard, je vais faire une enquête «  mais dans les faits Mr le Gendarme Lanuzel de la brigade de Mennecy ne s'est absolument pas occupé de ce compte ...
Je vous rappelle que la tutrice a l'obligation de reporter les comptes du protégé dans ses comptes de gestion.
Ma question est Pourquoi Madame Sylvie Walter n'a t elle pas reporté ce compte de ma mère sur ses Comptes de gestion ????????,,
Personne , ni la greffière en chef du TI de Saint-Maur, ni le Juge des Tutelles Olivier Adam, ni le Procureur de la République de Créteil, ni le gendarme Lanuzel ne m'ayant répondu j'ai divulgué ces faits sur mon site Internet et la tutrice Sylvie Walter m'a alors attaquée en diffamation !!!!!!!
Pourquoi lors du décès de ma mère en août 2017 Madame Sylvie Walter n'a t elle pas informé la Banque BNP du décès de ma mère alors qu'elle gérait ce compte BNP de ma mère ????,
Pourquoi La tutrice Sylvie Walter ne m'a t elle pas remis , au décès de ma mère les comptes de gestion à moi même mais au notaire Xiberras dont j'avais dit à Madame Walter qu'il n'était pas mon notaire ?
Pourquoi Madame Walter n'a t elle pas informé le notaire Xiberras de l'existence de ce compte BNP alors que, je le répète encore une fois Madame Walter en était gestionnaire ?????
Pourquoi quand j'ai informé moi même le notaire Olivier Xiberras de l'existence de ce compte celui ci a refusé de communiquer avec la BNP ? Au prétexte que ce compte ne figurait pas sur les comptes de gestion remis par la tutrice ???
Pourquoi ai je dû batailler pendant plus d'un an et demi quasi quotidiennement avec la BNP pour récupérer cet argent  ???
Pourquoi lors du règlement de la succession en Juin 2018 le montant du compte BNP n'a t il pas été reporté sur la succession ?
Pourquoi ai je dû payer des frais de deuxième et troisième notaire, d'avocat, d'huissier de justice alors que tout prouve que c'est la tutrice, le notaire et la BNP qui sont en tort ?
Pourquoi après avoir envoyé des tonnes de mails , de fax, de RAR à Madame Sylvie Walter, aux trois notaires chargés de la succession qui n'ont pas réussi à récupérer la somme due par la BNP, avoir payé des avocats et des huissiers de justice ai je dû en venir à faire une manifestation déclarée à la Préfecture de police devant les locaux de la BNP à Colombes ????
J'ai bien évidemment demandé des dommages et intérêts à la BNP qui , elle , n'hésite pas à se défausser sur la tutrice Walter et le notaire Xiberras comme le prouve cet extrait du courrier que m'envoie le cabinet Boken, avocat de la BNP
Voilà en effet ce qu'ils osent écrire
«  Madame F ayant adressé plusieurs RAR à la tutrice Walter et au notaire Xiberras concernent les incertitudes liées à ce compte BNP et ni l'un ni l'autre n'ont jamais répondu «  ….
D'abord le terme incertitudes liées à ce compte est grotesque , il n'y a aucune incertitude liée à ce compte , deuxièmement même s'il est certain que le notaire Xiberras et la tutrice Walter se sont très mal comportés j'ai largement supplée à leur insuffisance et à leur incompétence en ne cessant de contacter, hélas en vain la BNP
Jamais le notaire Xiberras ni la tutrice Walter, qui, selon moi ont purement et simplement massacré la succession de mes parents n'ont daigné répondre à aucun de mes courriers, je n'ai donc d'autre choix que de les interpeller sur mon site sachant pertinemment qu'ils le lisent et qu'ils sont à l'affût de toute citation de leurs noms de ma part pour m'attaquer encore en diffamation , ça rapporte de l'argent ..