jeudi 4 août 2022

Il gagne son procès contre le maire, vexé cedernier demande son placement sous tutelle

 

Il gagne son procès contre le maire de sa commue. Pour se venger, le maire demande sa mise sous tutelle.



Avant tout je demande à Gérard Balandier qui se permet e venir pomper mes textes en les déformant et en me faisant dire des c...ies qui sont de son cru et non du mien de ne pas toucher à mon texte. Quand on dénonce la malhonnêteté des tuteurs, on s'arrange pour ne pas être encore plus malhonnête qu'eux.





L'histoire se déroule dans un petit village de Dordogne. Suite à un litige les opposants un administré gagne son procès contre le maire. Celui-ci, vexé, ne digère pas son échec.


Plusieurs mois se passent et il y a quelques jours l'administré en question reçoit un coup de fil des services de la mairie lui disant se rendre tel jour chez tel expert psychiatre car le maire a fait une demande au Procureur pour qu'il soit placé sous tutelle …


Je précise que j'ai discuté avec ce monsieur qui me semble avoir toute sa tête et que tout ça pue la petite vengeance à plein nez...


Rien n'est plus ignoble, plus bas, plus abject que de vouloir faire mettre sous tutelle quelqu'un qui a sa tête et, à mon humble avis de tels agissements devraient être punis par la loi.


Ce monsieur m'a expliqué qu'il a tenté d'alerter la presse mais que, bien entendu les journalistes du coin et le maire se connaissent....


Je lui ai conseillé de médiatiser cette affaire par lui-même, mais je ne suis pas sûre qu'il le fasse. J'ai remarqué que la seule chose qui intéresse les gens c'est leur petite affaire personnelle , et, une fois qu'ils sont sortis d'affaire ils se foutent royalement que les scandales continuent... Ils n'ont pas le temps de médiatiser, ils n'ont du temps que pour pleurer sur eux-mêmes, ressasser à l'infini ce qui leur arrive et couiner sur Facebook en demandant de l'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiide !!!!!!!!!!!!


Les gens demandent, voire exigent qu'on les aide mais eux n'apporteront jamais rien aux autres.

lundi 1 août 2022

Comment interpeller un député

 

Perso je suis revenue de tout depuis longtemps et il y a belle lurette que je ne crois plus en rien ni en personne mais bon, pour ceux qui ne sont pas encore désabusés et qui «  y croient » voici un excellent article intitulé Comment interpeller un député...

Voilà c'est ma B.A du jour, profitez en bien car les B.A c'est pas trop mon truc en général...


interpeller_un-e_depute-e_-_fiche_methodologique_-_voxpublic_2016.pdf

mercredi 27 juillet 2022

Le dernier ouvrage sur les tutelles s'appelle Alice au pays des tutelles


 



Le dernier ouvrage sur les tutelles s’appelle Alice au pays des tutelles : Le petit abécédaire des gros ennuis tutélaires.


Il est disponible sur Amazon en version « broché » ou en kindle.




Résumé du livre : – Alice au pays des tutelles.


Pendant les quatre années où un tuteur externe – un mandataire judiciaire à la protection des majeurs, comme on appelle pompeusement ces gens-là depuis quelques années – a exercé la tutelle de ma mère, il n'y a pas eu un seul jour de ma vie qui n'ait été marqué du sceau de l'absurde : une tutrice grassement payée pour ne pas faire ce que je faisais moi, bien évidemment gratuitement, avant son arrivée ou plutôt son intrusion dans nos vies.


Un juge des tutelles qui, quoique supposé contrôler la tutrice, a toujours couvert cette dernière et l'a laissée agir, pendant des années, en toute impunité...

Je me suis très rapidement rendu compte que la tutrice de ma mère, ce tiroir-caisse sur pattes, n'était pas un cas isolé, qu'elle n'était pas qu'une de ces « brebis galeuses » comme on en trouve dans toutes les professions, mais que le système tutélaire est vérolé dans son ensemble.

La tutelle est la branche la plus pourrie de la justice. Et quand une branche est pourrie il faut s'inquiéter pour l'arbre tout entier.








mardi 26 juillet 2022

Que peut-on faire contre les abus tutélaires ? La réponse est simple : RIEN

 


Pour une fois je viens de voir un post intelligent et bien rédigé sur une page Facebook consacrée aux abus tutélaires.


Il s'agit d'un monsieur dont la mère est sous tutelle externe et qui est victime, comme c'est si souvent le cas de manquements de la part de son tuteur... manquements que ce monsieur a bien sûr dénoncé au juge, juge qui, comme c'est si souvent le cas soutient le tuteur malveillant...


Ce monsieur a l'intelligence de ne pas accuser le juge de «  complicité » avec le tuteur il a compris que c'est mille fois plus complexe que cela et que le juge est tout simplement pris dans une machine administrative d'une extraordinaire lourdeur …


Ce monsieur est allé en appel et malgré un dossier en béton et toutes les preuves du monde il a perdu.... Malheureusement il faut savoir que dans plus de 90% des cas les appels en tutelle sont voués à l'échec et ce même avec le meilleur avocat du monde...


Ce monsieur a eu l'intelligence de comprendre que ce système est diabolique, monstrueux et qu'il vous broie . Il n'ira pas en cassation et il a raison de ne pas y aller ce serait du temps et de l'argent perdu.



lundi 25 juillet 2022

Tutelle, squat même galère

 

Tutelle, squat même galère...


Les analogies entre squat et tutelle sautent aux yeux . Je parle surtout des personnes sous tutelle ayant des biens comme dans le cas de ma mère par exemple. Pendant quatre ans le notaire et la tutrice de ma mère se sont comportés en squatteurs profitant de ce que ma mère était pieds et poings liés à son tuteur pour mener en toute impunité leurs petites magouilles et ce dans la plus totale impunité.


Voler c'est un délit sauf si l'auteur du vol est un tuteur, pénétrer chez quelqu'un par effraction c'est un délit sauf s'il s'agit d'un squatteur. Car la loi protège ces gens-là.


Si vous êtes victime d'une effraction de la part d'un squatteur vous ne pouvez absolument rien faire à part engager des procédures judiciaires longues pénibles et coûteuses qui vont engraisser d'autres parasites.. Pareil pour une personne ayant des biens et victime d'un professionnel du droit abusant d'une personne vulnérable. Dans le deux cas si vous essayez de récupérer votre appartement si vous êtes victime d'un squatteur ou vos biens si vous avez été volés par un tuteur c'est VOUS qui serez mis en garde à vue et aîné devant les tribunaux..


Autre parallèle entre la tutelle et le squatt , les squatteurs sont pour la très grande majorité d'entre eux atteints du syndrome de Diogène et transforment l'appartement qu'ils occupent en une porcherie. De même les tuteurs transforment la vie de leurs «  protégés » et celle de leurs proches en un pur cauchemar, en un véritable enfer...


Dernier parallèle enfin les gens sont tous parfaitement au courant de ces situations aussi scandaleuses qu'hallucinantes mais ils restent d'une impavidité bovine … Les pires choses peuvent se passer devant leurs yeux tant qu'ils ne sont pas personnellement concernés ils ne bougeront pas le petit doigt...

dimanche 24 juillet 2022

Alexandre l'inarrêtable escroc sous curatelle

 

Dans le monde des Bisounours tout est simple.


Il y a les méchants tuteurs professionnels , tous des voleurs et des exploiteurs, les gentils tuteurs familiaux qui jamais ne voleraient un proche vulnérable et les pauvres victimes des tutelles toutes innocentes et qui se ont tondre la laine sur le dos par les vilains tuteurs professionnels...


Ben ça c'est le monde des Bisounours parce que dans le vrai monde il y a aussi des escrocs parmi les tuteurs familiaux et aussi parmi les personnes sous tutelle...et j'en connais un sacré paquet...


Et oui, les choses ne sont simples que pour les esprits simples.


Fraudes à la carte bancaire, vols, appels malveillants... Alexandre R., l’inarrêtable escroc sous curatelle - Le Parisien




samedi 23 juillet 2022

C'est quoi, au juste, une tutelle abusive ?

 

Assez étrangement, depuis plus de quatre ans que je m'intéresse aux tutelles, je n'ai encore jamais rencontré de «  tutelles abusives ».


Attention, je ne dis pas qu'il n'existe pas de «  tutelles abusives » je dis simplement que je n'en ai jamais rencontré...


Pour être précise et honnête je dois reconnaître que je n'ai rencontré qu'environ 200 personnes se plaignant d'avoir été placés sous tutelle de façon abusive...


200 personnes c'est à la fois beaucoup et très peu par rapport au nombre total de personnes placées sou tutelle : environ un million...


Donc, encore une fois je ne dis pas du tout qu'il n'existe pas de cas de tutelles abusives je dis simplement que je n'en ai pas rencontrées, c'est tout à fait différent...


Ce qui est étrange c'est que je suis de temps en temps contactée par des journalistes qui aimeraient aborder ce sujet mais qui n'arrivent pas à trouver de cas «  crédibles ». Ils sont contactés par des personnes qui sont intimement convaincues d'avoir toutes leurs facultés mentales et d'être parfaitement capables de gérer leur budget mais dont on se rend vite compte, au bout de dix minutes de conversation avec ces personnes qu'elles sont purement et simplement dans le déni de leur maladie.


D'ailleurs quand on lit attentivement le livre de Valérie Labrousse Les Dépossédés on se rend compte que malgré tous ses efforts cette courageuse journaliste n'a pas donné beaucoup d'exemples vraiment convaincants de tutelle abusive. C'est d'ailleurs pourquoi son enquête a duré 8 ans, 8 ans c'est énorme et si son enquête a duré aussi longtemps c'est bien parce que cette journaliste qui est une personne honnête et intègre sentait bien que malgré tous ses efforts elle n'est pas parvenue à trouver de témoignages vraiment convaincants. Ce n'est absolument pas de sa faute à elle c'est de la faute des gens qui l'ont contactée... Et d'ailleurs non, ce n'est même pas de leur faute à eux puisqu'ils sont dans le déni de leur maladie comme c'est toujours le cas pour les psychotiques.


Les avocats que j'ai rencontrés m'ont eux aussi expliqué que dans 99% des cas les personnes qui les contactaient pour se plaindre d'avoir été placées abusivement sous mesure étaient dans le déni de leur maladie .

Il suffit d'ailleurs de se rendre sur les pages Facebook qui prétendent lutter contre les tutelles abusives pour tomber sur des publications absolument délirantes et qui apportent justement la preuve que toutes les tutelles ne sont pas abusives.