dimanche 25 juillet 2021

Les internements abusifs semblent se multiplier ces derniers temps...

 


Encore un internement vraisemblablement abusif :


Hier je suis tombée sur une vidéo qui m'a fait froid dans le dos, une personne, une aide-soignante à la retraite qui milite contre les placements d'enfants abusifs, relatait son séjour forcé de deux mois dans un hôpital psychiatrique...


Les vidéos dans lesquelles cette dame dénonce certains faits déplaisant à la «  justice » une juge a demandé son expertise psychiatrique. Il semblerait que ce genre d' »expertise » soit très en vogue ces derniers temps, je mets le mot expertise entre guillemets la psychiatrie n'étant pas, chacun le sait une science exacte. C'est d'ailleurs pour cette raison que les juges en raffolent ils savent très bien que les psys n'auront aucun scrupule à rendre le diagnostic que le juge souhaite entendre .


Bref cette dame a été diagnostiquée «  délire paranoïaque » diagnostic très pratique pour se débarrasser des gêneurs qui fourrent trop leur nez dans certains dysfonctionnements judiciaires.

Le psy a déclaré sans rire que cette dame était «  dangereuse pour elle-même et pour la société » , direction l'asile donc où cette dame a passé près de deux mois, privée d'absolument tout contact avec l'extérieur . Portable confisqué, bien sûr, pendant toute la durée du séjour...


Les proches de la « patiente » téléphonaient tous les jours à l'hôpital mais impossible d'avoir des nouvelles au nom du sacro-saint secret professionnel...


On lui a administré, contre son gré bien sûr un médicament utilisé dans le traitement de la schizophrénie ( tiens je croyais qu'elle était paranoïaque?) et comme elle en a fait la remarque aux «  soignants «  ceux-ci lui ont rétorqué : «  Mais ne vous inquiétez pas, Madame, c'est juste un médicament pour stopper les pensées » ... Elle nous a lu la liste des effets secondaires de ce médicament destiné à « stopper les pensées » … la liste fait deux pages …


Ce qui m'a frappée c'est le ton calme et détaché sur lequel s'est exprimé cette dame … Aucun effet théâtral, aucune position victimaire, elle est restée calme et factuelle...


Je suis bien consciente qu'il faut rester très prudent quand il s'agit de psychiatrie et qu'on n'a pas TOUS les tenants et les aboutissants d'une affaire. Mais j'ai remarqué que les personnes qui ont l'audace de tenir tête aux juges sont de plus en plus souvent menacées d'aller faire un petit tour à l'asile si elles continuent de l'ouvrir, et que ces menaces sont de plus en plus souvent mises à exécution.







samedi 17 juillet 2021

C'est ignoble de priver une personne handicapée et sous tutelle de quelques joies de la vie

 


C'est particulièrement ignoble de priver une handicapée des quelques joies qui lui restent dans sa vie...


Voici l'histoire de Françoise, mise sous tutelle suite à sa sclérose en plaque et interdite par son curateur-de toute relation avec ses anciens amis et son compagnon depuis aujourd'hui près de sept ans Françoise étant empêchée de sortir depuis janvier 2015, isolée et clouée sur son fauteuil

roulant, comme dans un cercueil !


Jean et Françoise filaient le parfait amour depuis des années quand la maladie fit brutalement irruption dans leurs vies.


Ils avaient les mêmes centres d'intérêt : leur foi commune tous deux sont de fervents chrétiens, mais aussi les joies simples de la vie : la nature, les voyages, les concerts. Ils s'entendaient à merveille. Ayant dépassé la soixantaine, ils envisagent de protéger l'autre une fois que l'un d'eux aura disparu et souscrivent deux assurances-vie : le survivant sera le bénéficiaire.


Lorsqu'elles apprennent l'existence de cette assurance-vie les sœurs de Françoise, qui jusque là ne s'étaient jamais manifestées se mettent à accuser Jean de tous les maux : il aurait commis des détournements, il aurait été violent avec Françoise etc. le plus ridicule étant l’accusation de viols, impossibles en raison d’une sonde urinaire à demeure qui aurait déchiré l’urètre en étant enlevée !


Le curateur de Françoise prend des mesures draconiennes : Jean n'a plus le droit de voir Françoise, ni d'ailleurs de lui téléphoner ( le curateur a changé le n° de Françoise) , les amis de Françoise n'ont plus le droit de la visiter et les auxiliaires de vie menacent de faire intervenir la police si qui que ce soit se présente au domicile de l'amie de Jean.


Le curateur a chassé les anciennes auxiliaires de vie, pourtant très appréciées de Françoise pour les remplacer par une nouvelle équipe … chose étrange un ami du curateur a racheté la société dès juin 2015… et Françoise, si j'ai bien compris, rapporterait 15000 € !par mois , bénéficiant de la PCH 24heures sur 24 !


A la demande des sœurs et du curateur une enquête a été diligentée et Jean a été lavé des accusations qui pesaient contre lui, mais il est intéressant de noter que le Procureur n'a pas cru bon de poursuivre les sœurs ni le curateur pour dénonciation calomnieuse, ni examiné les

nombreux signalements dénonçant les maltraitances psychologiques et physiques subies par

Françoise, ainsi que les plaintes.



Jean a également réuni de très nombreux témoignages de leurs anciens amis communs et des anciennes auxiliaires de vie attestant tous que Jean s'est toujours comporté de façon aimante et respectueuse vis-à-vie de Françoise et que celle-ci a énormément souffert d'être brutalement séparée de lui le JPC reste inflexible . Le curateur reste en place et Françoise reste privée de tout contact avec ses amis et avec son compagnon.... en dépit de plusieurs grèves de la faim..


Ci-dessous les liens vers des articles de journaux relatifs à cette affaire ( La Voix du Nord et Mediapart, La Croix du Nord et Europe 1)


Pour conclure, je tiens à préciser deux choses :

1° Jean m'a fait parvenir une bonne cinquantaine de pièces à l'appui de ses dires .


2° Je suis particulièrement sensible à ce genre d'histoire pour avoir vécu une situation équivalente avec la tutrice de ma mère.


Lorsqu'un tuteur externe a été nommé pour ma mère celle-ci était dans une maison de retraite très éloignée de notre domicile . Ma mère a fait part à la tutrice de son souhait de changer de maison de retraite afin de se rapprocher de sa famille : refus formel du curateur sur pression du Directeur de la Maison de retraite de ma mère à qui ma mère rapportait environ 3.800€ par mois...

Le Directeur de la Maison de retraite voyant que j'appuyais la requête de ma mère m'a dès lors interdit l'accès à l'établissement au motif que «  la tutrice s'y opposait «  …. Inutile de dire que j'ai demandé à la tutrice de le confirmer cette interdiction par écrit et de m'en donner les raisons chose qu'elle n'a bien sûr jamais fait...






jeudi 13 mai 2021

Enfin unebonne nouvelle : la tutrice qui m'avait assignée se désiste de toutes ses demandes contre moi.

 

Une bonne nouvelle .


Il y a trois ans des tuteurs professionnels étaient venus sur nos groupes anti-abus tutélaires pour nous intimer l'ordre de cesser de parler de ce sujet plus que tabou : les détournements de biens de majeurs vulnérables dits «  protégés »..


Ils ont utilisé des méthodes particulièrement basses : menaces, dénonciations au Procureur de la République, faux signalements à Facebook pour faire fermer des comptes.


J'ai dénoncé ces agissements sur mon site Internet ce qui m'a valu d'être assignée en référé par une tutrice.


Le jugement a été rendu hier : La tutrice se désiste de toutes ses demandes contre moi.


C'est une excellente nouvelle et je pense qu'elle fera plaisir à toutes les personnes qui étaient sur le groupe en question et qui ont eu le courage de ne pas se laisser impressionner par cette mandataire judiciaire qui doit aujourd'hui bien se mordre les doigts.


vendredi 30 avril 2021

La tutelle familiale n'est pas toujours la meilleure solution

La tutelle familiale n'est pas forcément la solution idéale...


Contrairement à ce que racontent les anti-tutelles primaires, Britney Spears, parfaitement consciente de ses troubles psychologiques n'a jamais remis sa tutelle en question.


En revanche elle ne souhaite plus que sa « protection » reste confiée à son père mais à une tutrice professionnelle.


C'est bien la preuve que les abus tutélaires peuvent être le fait tant des tuteurs professionnels que des tuteurs familiaux. 

mercredi 3 mars 2021

Lettre ouverte au Directeur de l'Association Nationale des Associations Tutélaires Ange Finistrosa

 


L' Association A.D.V.T à Monsieur Finistrosa, Directeur de la Fédération Nationale des Associations Tutélaires

En tant que Président de la Fédération Nationale des Associations Tutélaires vous intervenez parfois dans des émissions radio ou tv consacrées aux abus tutélaires pour minimiser ceux-ci en prétendant qu'ils sont minoritaires et que majoritairement les mesures se passent bien...

ça me fait doucement rigoler :

Nous sommes un certain nombre de victimes de ces abus à utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître et dénoncer ces abus.

Et notre action semble déranger : Nous avons subi , pendant plus d'une année des « attaques en règle » de la part de trolls qui n'ont pas hésité à venir sur nos pages Facebook pour nous menacer des pires représailles judiciaires si nous continuions à évoquer le sujet éminemment tabou des détournements de biens de vulnérables par des tuteurs pourtant assermentés et payés pour protéger ces vulnérables.

Assez étrangement ces trolls/tuteurs venaient tous de Nîmes, Alèset Uzès.

J'ai des copies d'écran des profils de ces trolls avec mention de ces villes et d'études «  à la Fac de Droit »

J'ai les copies d'écran des menaces que nous ont adressées ces trolls.

J'ai les témoignages des personnes qui ont été menacées et dont les comptes Facebook ont été supprimés suite à des signalements abusifs de ces trolls.

Je précise que j'ai moi-même fait l'objet d'une assignation en référé devant le Tribunal de Nanterre pour avoir eu l'audace de demander à un de ces trolls de cesser ses agissements honteux.

Les personnes victimes de ces attaques et moi-même avons écrit au Procureur de la République de Nîmes en joignant toutes les preuves possibles et imaginables à notre courrier.

Je vous ai également écrit à vous, Ange Finistrosa, Directeur de la FNAT et noté que l'adresse de la FNAT est à Caveirac soit à quelques kilomètres de Nîmes...



lundi 22 février 2021

There are two types of people in this world predators and preys . Ne ratez pas I care a lot sur Netflix

 

There are two types of people in this world predators and preys


extrait de ' I care a lot ' « le » film dont tout le monde parle sur les excès de la tutelle dans le système américain est disponible dès aujourd'hui sur NETFLIX.


A ne rater sous aucun prétexte.


C'est l'histoire d'une tutrice américaine spécialisée dans les gens âgés et riches et qui mène une vie de luxe à leurs dépens …

Ce film dont tout le monde parle est disponible dès aujourd’hui sur Netflix (parismatch.be)

dimanche 21 février 2021

Courriel au député Patrick Hetzel concernant les agissements mafieux de certains tuteurs du Sud de la France

 

Courriel d'A.D.V.T au député Patrick Hetzel concernant les agissements mafieux de certains tuteurs

Monsieur le Député,


J'espère que vous allez bien.


Je vous avais contacté, en 2017 pour vous entretenir de la dégradation du système des tutelles et vous faire part de la création de l'Association A.D.V.T qui, comme vous le savez sans doute a déjà acquis une certaine notoriété en raison probablement des très nombreuses démarches que j'entreprends, hélas un peu en vain car les choses non seulement ne s'améliorent pas mais elles ont même tendance à empirer... Et ce n'est pas la très médiocre réforme de mars 2019 qui pourrait inciter à l'optimisme.

Quant à moi, j'ai voulu médiatiser les abus tutélaires en en parlant sur Internet ce qui me vaut, depuis quatre ans d'être traînée devant les Tribunaux.

J'en suis à mon quatrième procès …

Le dernier en date ( audience le 17 mars 2021 au Tribunal de Nanterre) est symptomatique du caractère de plus en plus mafieux des agissements de certains tuteurs.

En 2018 et 2019 les personnes qui relayaient sur Internet des articles de journaux relatant des détournements de biens de protégés par des tuteurs, ont été victimes d'attaques de la part d'un véritable «  gang de tuteurs » venant tous de la région de Nîmes qui sont venus nous intimider sur nos pages Facebook consacrées aux abus tutélaires et ont fait de faux signalements à Facebook dans le but de nous faire taire en faisant fermer nos comptes.

La Presse s'est faite récemment l'écho de tels procédés qui sont tout simplement inacceptables en démocratie car contraires à la liberté d'expression qui me semble de plus en plus en danger dans ce pays.

J'ai cité le nom d'un de ces tuteurs trolls sur mon site Internet ce qui me vaut d'être attaquée en référé.

Après avoir bien observé ce système depuis plus de trois ans maintenant je suis absolument convaincue que l'État non seulement ne fait rien pour mettre un terme à ces spoliations de vulnérables par ceux là mêmes qui sont censés les protéger. .. Je ne suis pas la seule à faire ce triste constat.

Je vous prie de trouver ci-joint en PJ 1° Une liste impressionnante d'articles de journaux relatifs aux détournements en question et 2° Le courrier que j'adresse à Madame Bénédicte Rivet, Vice Présidente du Tribunal de Paris et ancienne Juge des tutelles ( copie au Ministre de la Justice)

En vous remerciant de m'avoir lue.

Respectueusement.

vendredi 12 février 2021

Ne pas confondre tuteur escroc et tuteur malhonnête , il y a une nuance

 

Malhonnêteté



Il y a des tuteurs escrocs et il y en a des malhonnêtes.

C'est la même chose mais à des degrés différents. Je m'explique le tuteur escroc c'est celui qui agit comme un burin, qui dans sa cupidité bestiale détourne des centaines de milliers d'euros et finit par se faire choper.

Le tuteur malhonnête, lui, est plus malin, il agit plus «  finement » par petites touches, cent euros par ci, cent euros par là , petites sommes plus petites sommes mais chacun sait que les petites ruisseaux finissent par faire de grandes rivières. Ces magouilles sont terriblement difficiles à déceler par le greffier en chef, qui, de toutes façons et comme tout le monde le sait vérifient les comptes une fois sur mille.

lundi 8 février 2021

Le système tutélaire a ses" collabos"

 

Le système tutélaire a ses collabos :



1° Les personnes qui font des signalements au Juge des Tutelles ou au Procureur non dans l'intérêt de la personne à protéger mais du leur, je pense notamment aux enfants qui demandent la mise sous tutelle d'un parent qu'ils trouvent trop prodigue , pour en savoir plus, se reporter à la page SIGNALEMENT de cet ouvrage.

2° Certains avocats qui prennent le dossier d'une personne hostile à la mesure, puis qui, devant le Juge, se dégonflent et persuadent le vulnérable que cette mesure est prise dans son intérêt.

3° Les députés, sénateurs, maires, élus, hommes politiques de tous bords qui sont parfaitement au courant des abus tutélaires et qui détournent pudiquement les yeux quand vous les interpellez en vous répondant que c'est l’État qui est en cause et qu'ils ne peuvent rien faire.

4° Certains médecins, ou aides-soignants ou infirmiers qui sont parfaitement au fait des manquements de certains tuteurs mais qui ne disent rien.

Idem pour le personnel des maisons de retraite …

5° Les journalistes ou, pour être plus précis leurs rédacteurs en chef, qui, pendant des décennies ont pratiqué l'omerta sur le sujet jusqu'à ce que la courageuse Valérie Labrousse dévoile le pot-aux-roses avec son livre «  Les Dépossédés »

6°Les familles, proches et voisins des vulnérables souvent témoins des maltraitances dont ceux-ci sont victimes mais qui choisissent de se taire par crainte de représailles de la part du pouvoir judiciaire.

7° Les Procureurs de la République qui classent systématiquement sans suite les plaintes qui leur sont adressées par les victimes de tuteurs malveillants …

8° Certains juges qui, plutôt que de sévir contre les tuteurs malveillants traînent devant les Tribunaux ceux qui ont le courage de dénoncer ces faits.

9°  Certains notaires  qui sont parfaitement au courant des défaillances du système  tutélaire mais choisissent de fermer  les yeux.



samedi 6 février 2021

La couleuvre

 

COULEUVRE :




_Couleuvre est un nom vernaculaire ambigu désignant certains serpents généralement non venimeux , à la différence des vipères.


_L'engeance qui servit de tutrice à ma mère pendant quatre ans m'a toujours fait penser à une couleuvre. A une coleuvre gluante et visqueuse...


_ Elle me filait constamment entre les doigts, au long de ces quatre interminables années elle n'a jamais eu de contact ni avec ma mère, sa supposée «  protégée »

ni avec mon frère ni avec moi.


_ Nous avons eu des choses importantes à régler : la liquidation de la succession de mon père, la vente du pavillon de ma mère, et bien d'autres choses qui rendaient nécessaires et même indispensable un minimum de concertation entre ma mère, sa tutrice, mon frère et moi-même. Or jamais, je le répète au grand jamais la tutrice n'a daigné communiqué avec aucun de nous trois sur ces sujets.

Elle a toujours été injoignable, toujours …

Elle n'a jamais eu la correction de se présenter à nous.

Elle est entrée dans nos vies comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.


_En quatre ans elle n'a jamais répondu à aucun appel de ma mère, ni à aucun de mes mails, courriers RAR ou fax.


_ L'inertie de cette pauvre fille nous causant de graves préjudices j'étais obligée de lui faire passer mes courriers concernant les besoins médicaux de ma mère par des avocats ce qui bien sûr m'a fait perdre beaucoup de temps et d'argent, mais même à eux elle répondait avec retard, du bout des lèvres et totalement à côté de la plaque et leur laissant clairement entendre qu'elle avait tous les pouvoirs et tous les droits. Et lorsque je faisais part aux avocats de ma stupéfaction de voir cette incapable pourrir la vie de ma pauvre mère et ce dans la plus grande impunité car le juge des tutelles pourtant au courant, via mes courriers et ceux de mes avocats, ils me répondaient, gênés et en détournant le regard qu'il n'y a pas grand chose à faire contre un tuteur fût-il le plus médiocre et le plus malhonnête de la terre.


_ J'aurais donné n'importe quoi pour voir à quoi elle ressemblait , j'ai demandé au Juge des tutelles d'avoir une entrevue avec elle mais elle s'y est toujours opposée.


_ Lorsqu'elle m'a intenté des procès, car si elle n'a jamais trouvé le temps de s'occuper de ma mère elle a trouvé du temps pour m'intenter plusieurs procès, je dis bien plusieurs je me suis dit que j'allais enfin la voir mais cette lâche ne s'est bien sûr jamais pointée à aucune des audiences.


_ De tous les innombrables défauts de cette incapable, la mollesse, l'incompétence, la malhonnêteté, c'est, je crois son côté fuyant qui m'a le plus exaspérée.

mardi 2 février 2021

Lisez les blogs des avocats tutelle

 


Lisez les blogs des avocats tutelle


_ Les gens des tutelles, tuteurs, juges, greffiers sont des taiseux, ne comptez pas sur eux pour vous donner des informations sur les droits des Majeurs ou sur ceux de leur famille.


_ N'hésitez pas à vous renseigner par vous-même , lisez les articles du Code civil et surtout du Code de procédure civile concernant la tutelle, les sites juridiques comme Legavox ou Légifrance et surtout consultez les blogs des principaux avocats tutelle, Me Canini, Me Fresnel, Me Valéry Montourcy, Me Rouziès.


_ Que les choses soient bien claires, je ne fais pas de publicité à ces avocats, je ne vous dis pas d'aller les voir, je vous conseille de lire leurs blogs, c'est une mine d'informations. Et, comme chacun sait, un homme averti en vaut deux...

lundi 1 février 2021

Sophie L de Lorraine : la mouche du coche dans toute sa splendeur . J'en ai ras le bol des yakafokon

 

Ce mail que m'adresse une certaine Sophie L, de Lorraine, que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam et qui ne fait pas partie de mon association est typique de toutes ces mouches du coche qui, non seulement ne comprennent rien de rien à la question des problèmes de tutelles mais en plus se permettent de venir donner des «  conseils » à ceux, très rares d'ailleurs, qui eux,  agissent.


Je recopie ci-dessous son mail, un petit joyau de stupidité satisfaite, avec, en caractères gras, mes remarques .

Voici donc, ci-dessous le courrier de Sophie L, de Lorraine.


"Bonjour, Moi aussi je suis victime de la curatelle renforcée de mon frère, ( Ma remarque quand on se prétend victime de quelqu'un ou de quelque chose on se donne la peine, par respect pour l'interlocuteur de préciser de quoi on est victime exactement … Que reprochez-vous exactement à la curatelle de votre frère ? Dire «  je suis victime «  sans donner aucune précision n'a strictement aucun sens ni aucun intérêt )


sauf que je suis contrainte d'agir devant la monstruosité de ce qu'elle a osé (UDAF) réclamer en justice et dont je suis malade. ( Phrase totalement incompréhensible , totalement dépourvue du moindre sens … )


J'ai dû répondre en justice. J'ai laissé un message au Conseil de l'Europe, Droits de l'homme. ( encore une phrase pour ne rien dire : répondre en justice de quoi, de quelles accusations ?? si vous estimez avoir été accusée à tort de quelque chose dites de quoi on vous accuse et prouvez que ces accusations sont fausses ) quant à votre «  message au Conseil de l'Europe «  il y a quoi dans ce message ??? )


Je suggère que chaque personne qui témoigne sur votre site donne un intitulé à son message, clair et parlant, pour par une phrase, résumer ou tenter de donner la teneur de ce qu'elle reproche au Mandataire Judiciaire, personne morale ou personne physique, afin que tous ces titres puissent être compilés avec les pseudos ou noms des personnes selon leur choix et montrer ainsi, combien nombreuses sont les personnes mécontentes, la diversité et/ou la récurrences des griefs, et indiquer la Région. Alors là c'est la meilleure, cette brave dame- qui s'avère totalement incapable d'exposer son propre problème, se permet de donner le conseil aux personnes qui elles se donnent le mal d'envoyer des témoignages d'être clairs ! Cette brave dame devrait s'acheter des lunettes et peut être même un cerveau car les témoignages qui sont relayés sur le site sont très très clairs . !!!!!!! Et enfin cette dame me donne le conseil de «  compiler ces témoignages avec les noms et régions des auteurs de ces témoignanges : Mais oui, bien sûr ces personnes vont mettre leurs noms sur le site, ben voyons ! On peut d'ailleurs trouver étrange que cette brave dame , elle se garde bien d'envoyer un témoignage 

Le tout pourrait être adressé au Garde des Sceaux, à un député, aux instances européennes, le Défenseur des Droits qui a dû de mémoire, déjà dressé un bilan ? Simplement pour interpeller et montrer qu'il ne s'agit pas de cas isolés.  Alors là, on atteint des sommets !Mais quelle gourde cette dame, mon Dieu quel gourde ! Il y a des dizaines de posts sur le site où j'explique que ces témoignages ont été bien évidemment envoyés aux Ministres concernés ! Encore faut-il faire l'effort de LIRE ce qui est écrit !!!!!!


Qu'en pensez-vous ? Il faut passer des témoignages à l'action.. Ouaf, ouaf, ouaf !!! ça c'est la meilleure il n'y a rien de tel que ceux qui ne font rien pour dire IL faut agir !!!! Là encore toutes les actions menées par l'Association depuis trois ans sont détaillées par le menu sur notre site Internet, encore faut-il se donner la peine de le lire !!!!!


Il faudrait trouver un avocat. Non mais qu'elle est c... cette Sophie L, mais qu'elle est c... !!! Désolée de m'énerver comme ça mais vraiment elle est trop c... ! Il y a des dizaines d'articles sur le site pour expliquer en long en large et en travers qu'en matière de tutelle un avocat ne sert strictement à rien sinon à vous extorquer du fric et à vous enfoncer …. Mais si cette brave Sophie L veut absolument un avocat qu'est ce qui l'empêche de s'en trouver un ? Elle croit peut être que l'Association, dont d'ailleurs Sophie L n'est pas adhérente va lui en apporter un sur un plateau ???


Cordialement,


Sophie LAUER - Lorraine




mardi 26 janvier 2021

Il existe peu d'Associations contre les abus tutélaires

 Pourquoi n'y a t il quasiment pas d'associations contre les abus tutélaires ?

_ Depuis environ trois ans je suis très attentivement les publications des groupes qui prétendent lutter contre les abus tutélaires .
_ J'en ai répertorié plus d'une quinzaine, toutes aussi nulles et creuses les unes que les autres .
_ C'est plein d'imprécations, de mugissements , de bêlements stériles du style
_ C'est tous des mafieux,
_ C'est des francs mac et bla bla bla …
_ A peu près tous les six mois on voit une « future nouvelle association « qui va prochainement voir le jour !
_ Et là attention on va voir ce qu'on va voir ! Ça va déchirer ! Moi, perso j'attends avec la plus grande impatience la naissance de ces associations .. toutes les cinq minutes ces braves gens annoncent que leur Super association va bientôt naître .. et pourtant depuis trois ans toujours pas de nouvelle association à l'horizon .
_ Pas plus tard qu'hier, une dame m'a téléphoné , elle veut créer elle aussi une association contre les abus tutélaires , mais elle ne sait pas quoi mettre comme statuts, elle m'a demandé si je pouvais lui rédiger la page statuts … Ben voyons .

lundi 25 janvier 2021

La tutelle, l'inceste et l'Omerta

 




La tutelle, l'inceste : Même OMERTA


_ L'affaire Olivier Duhamel est doublement scandaleuse : En raison bien sûr des actes commis par Olivier Duhamel mais aussi en raison de l'assourdissant silence de tous ceux qui savaient et ont préféré se taire .


_ J'ai souvent échangé avec des tuteurs ou des juges de tutelle au sujet des abus tutélaires, et notamment au sujet des détournements des biens des vulnérables par ceux qui sont censés les « protéger ». Tous m'ont dit «  Oui, nous savons mais il vaut mieux ne pas en parler « 


_ Même silence complice de la part de tous les professionnels qui gravitent autour de la tutelle, de l'assistante sociale au notaire, tous détournent les yeux quand on aborde ce sujet délicat et vous font comprendre qu'il vaut mieux ne rien ébruiter ...


vendredi 22 janvier 2021

Un notaire mis en examen pour détournements de biens au préjudice de personnes âgées

 



__ «  Ce n'est pas parce que vous avez eu une mauvaise expérience avec votre notaire qu'il faut en déduire que tous les notaires sont malhonnêtes « 


_ça c'est l'argument massue des notaires à mon encontre : Ils m'accusent de généraliser … Ben voyons …


_ Or, je ne généralise pas … Je n'ai jamais dit, ni écrit, ni même pensé qu'ils étaient tous malhonnêtes …


_ La vérité est que j'ai été sidérée de voir le comportement ignoble , infect de «  notre «  notaire au décès de mon père , sidérée de le voir gérer la succession en fonction de ses intérêts à lui en profitant de ce que ma mère était sous tutelle et ne pouvait pas se défendre …


_Ma mère est décédée il y a trois ans maintenant mais il n'y a pas un jour où je ne pense à ce que son notaire lui a fait subir, depuis, j'essaye simplement de comprendre …


_ Bien sûr que tous les notaires ne sont pas malhonnêtes n'empêche que tous les deux mois environ la Presse se fait l'écho des agissements abjects de «  certains «  de ces professionnels.


_ Mais le pire c'est qu'à chaque fois qu'un tel acte se produit les membres de cette «  honorable «  profession ne trouvent rien d'autre à dire que «  il y a des brebis galeuses dans toutes les professions ». Consternant !


mercredi 20 janvier 2021

De surprenantes nouvelles de Mauricette, la première vaccinée de France



 Très prise par la prochaine publication de mon site Internet,  je n'ai pas trop le temps d'aller flâner sur les réseaux sociaux en ce moment mais un ami vient de m'envoyer un mail  pour me tenir informée d'une nouvelle perle écrite sur une page Facebook anti abus tutélaire  que je ne citerai pas, par charité chrétienne.

Une "victime " des tutelles écrit ceci " Mauricette, la première vaccinée, est morte d'une crise cardiaque ,  son tuteur l'a faite incinérer " 

Ou la la la la !  Je me dis que si des tuteurs se baladent sur Facebook ils doivent profondément se marrer .

samedi 9 janvier 2021

Les requins de la fin de vie, Ehpad, professions liées à la tutelle, monde du funéraire

 




Les Requins de la fin de vie


Jean-Luc Touly, Président du FRICC Front républicain d'intervention contre la corruption

  • Roger Lenglet, Philosophe, journaliste et lanceur d'alerte


ont enquêté sur les Ehpad, les professions liées à la tutelle et le monde du funéraire .


Leur ouvrage Les Requins de la fin de vie vient de paraître aux Éditions

Michel Lafon






.




jeudi 7 janvier 2021

Pas facile de se défendre en justice contre un auxiliaire de justice

 

Pas facile de se défendre en justice contre un auxiliaire de Justice


_ En novembre 2019 j'ai été assignée en référé par une mandataire judiciaire à la protection des Majeurs ( = une tutrice ).


_ Cette personne me reproche d'avoir cité son nom sur mon blog et de l'avoir » diffamée «  .


_ J'ai plus d'une centaine de pièces PROUVANT de façon irréfutable que je n'ai pas diffamé cette


personne et j'ai envoyé ces pièces à l'avocat de cette tutrice et au Greffe du Tribunal , en


l ' occurrence celui de Nanterre .


_ Aujourd'hui , nous sommes le 10 janvier 2021 et, assez bizarrement le référé a été repoussé 6


fois , les deux premières fois en novembre 2019 et février 2020 à cause de la foutue grève des


avocats... Ces braves gens ne plaidaient pas , par contre ils continuaient de recevoir les clients et


d'encaisser le fric à leurs cabinets mais passons.


_ Puis le référé a été repoussé trois fois … pour des raisons qu'on ne m'a jamais expliquées je


précise que les dates étaient en dehors des périodes de confinement.


_ Lors du cinquième renvoi , en novembre 2020, je me présente au Tribunal et le Président me


déclare qu'une loi a été votée en décembre 2019 obligeant tout justiciable à prendre un avocat


pour un référé !!!!


_ Je trouve cette façon de mettre le couteau sous la gorge aux gens parfaitement scandaleuse , n


ayant pas le choix je trouve donc un avocat spécialisé dans le droit de la Presse dès la fin novembre


et je lui explique qu'il faut absolument que le référé , prévu pour le 6 janvier 2021 ne soit pas


repoussé une énième fois car ça devient invivable . En effet, l'auxiliaire de justice , profitant


de son statut d'auxiliaire de justice me demande une somme absolument colossale au risque


de nous mettre mon fils et moi-même à la rue et c'est atroce de vivre avec une telle perspective .. 


_ Or, bien que j'ai envoyé à mon avocat mes conclusions dès la fin novembre et que j'ai réglé ses


honoraires rubis sur l'ongle, il m'a fait parvenir , ainsi qu'à son confrère de la partie adverse ses


conclusions que le 5 janvier , soit la veille du procès ….


_ un immense foutage de gueule !


_ Et bien évidemment le 6 janvier l'avocat de la tutrice a demandé un énième renvoi que la Juge lui a accordé ...


_ Pourquoi l'avocat a t il agi ainsi ?


3 hypothèses 1° Par flemme, parce qu'il avait à traiter des dossiers plus rentables que le mien


2° Pour plaire au Président du Tribunal : en effet mon adversaire est un auxiliaire de justice et


donc, du point de vue de la «  Justice «  elle doit gagner et tout doit être mis en œuvre pour


que je perde .


3° Entente sur mon dos au profit de la partie adverse , en effet la somme que me réclame mon


adversaire est «  colossale «  et donc ….


Quoi qu'il en soit l'attitude de cet avocat est parfaitement abjecte .

samedi 2 janvier 2021

La plupart des soi disant victimes des tutelles sont avant tout victimes de leur propre connerie

 

Pas mal de «  victimes des tutelles «  sont avant tout victimes de leur propre connerie


L'année commence mal , le premier mail que je reçois en 2021 est celui d'une pauvre andouille tout juste bonne à chialer sur son sort , à tout attendre des autres et qui, en plus se permet de me donner des «  conseils » voire «  des ordres …


ça fait 4 ans , depuis que je m’intéresse aux tutelles que j'observe me comportement des «  victimes », 99% de ces victimes ou pseudo victimes sont des bons à rien , incapables d'entre prendre la moindre action et reportant leur frustration sur ceux qui eux, agissent .


Voici le mail de cette pauvre fille, il en dit long sur la bêtise, la mollesse, la passivité de la plupart des victimes des tutelles et en dessous ma réponse à cette andouille





02:06 (il y a 8 heures)

À moi


Bonjour,


Moi aussi je suis victime de la curatelle renforcée de mon frère, sauf que je suis contrainte d'agir devant la monstruosité de ce qu'elle a osé (UDAF) réclamer en justice et dont je suis malade.


J'ai dû répondre en justice. J'ai laissé un message au Conseil de l'Europe, Droits de l'homme.


Je suggère que chaque personne qui témoigne sur votre site donne un intitulé à son message, clair et parlant, pour par une phrase, résumer ou tenter de donner la teneur de ce qu'elle reproche au Mandataire Judiciaire, personne morale ou personne physique, afin que tous ces titres puissent être compilés avec les pseudos ou noms des personnes selon leur choix et montrer ainsi, combien nombreuses sont les personnes mécontentes, la diversité et/ou la récurrences des griefs, et indiquer la Région.


Le tout pourrait être adressé au Garde des Sceaux, à un député, aux instances européennes, le Défenseur des Droits qui a dû de mémoire, déjà dressé un bilan ? Simplement pour interpeller et montrer qu'il ne s'agit pas de cas isolés.


Qu'en pensez-vous ? Il faut passer des témoignages à l'action. Il faudrait trouver un avocat.

Cordialement,

Sophie


Ma réponse à cette triple andouille




10:31 (il y a 22 minutes)

À sophie


Ma pauvre dame, vous êtes d'une stupidité phénoménale !  Vous n'êtes même pas foutue  vous-même d'apporter un témoignage  qui se tienne  " je vous cite :  Je suis victime de la curatelle de mon frère sauf que je suis contrainte de réclamer en justice  j'ai laissé un message au Conseil de l'Europe "  n'a strictement aucun sens 



Vous n'êtes même pas foutue vous même d'écrire un témoignage qui tienne debout et vous vous permettez de donner des conseils aux autres ????????????????????????? 


Le tout pourrait être adressé au Garde des Sceaux ????? Mais vous croyez qu'on vous a entendu  pour envoyer des courriers au Garde des Sceaux  ????  Vous n'êtes même .pas foutue de lire le blog   car toutes les démarches que nous avons faites y sont reportées .  Mais j'ai l'impression, vu votre niveau que vous n'êtes pas capable de lire  ne serait ce qu'un seul paragraphe 


ET  en plus vous vous permettez de me donner des ordres " IL faut passer des témoignages à l'action " !!!!!!!!!!!!!!!  Elle est bonne celle-là !  Toutes les actions que je mène sont dans le blog  le problème c'est  que je suis la seule à agir  et que 90% des " victimes des tutelles "  sont comme vous  c'est à dire des ramollos  ,   des gens qui ne sont bons qu'à pleurnicher sur leur sort  et à tout attendre des autres .


Et en plus vos précieux conseils " Il faudrait trouver un avocat "  me font hurler de rire :  Il y a plein d'articles  sur les avocats et l'Association sur le blog   encore faut il se donner la peine de les lire et surtout de les comprendre, mais  pour comprendre encore faut il avoir un QI un peu plus élevé que le vôtre .



Si vous avez besoin d'un avocat  bougez vos fesses et trouvez vous en un ;   vous attendez quoi ? qu'on vienne  vous en apporter un à domicile sur un plateau ????  et gratuit je suppose ...;


Marre de tous ces YA QU'A  FAUT QU' ON   


Vous êtes le symbole même , ma pauvre dame, de ce qu'est  la France aujourd'hui,  un pays d'abrutis,  de   gens qui ne sont bons qu'à une chose se regarder le nombril  et attendre que " les autres viennent  leur apporter sur un plateau la solution de leurs problèmes  : des ratés, des loosers et des imbéciles