jeudi 29 mars 2018

Encore un détournement d'argent par un Directeur d'UDAF

https://www.justiciablesencolere.com/2018/03/29/le-directeur-de-l-udaf-63-condamn%C3%A9-pour-d%C3%A9tournements-de-biens/

Emission TV sur les abus tutélaires



L'émission TV sur tutelles et abus tutélaires qui devait passer en décembre a été programmée le 25 avril prochain.

Je vous enverrai plus d'infos via la newsletter

mardi 27 mars 2018

Je viens d'envoyer le dossier Témoignages à la Garde des Sceaux

 J'ai posté hier le dossier de témoignages  pour Nicole Belloubet.

Je suis contente que ce soit fini parce que, mine de rien, ça représente un sacré  boulot... et beaucoup de temps.
Merci pour vos témoignages, ils étaient parfaits : ni trop longs, ni trop courts, bien rédigés, avec des exemples précis, des preuves à l'appui, etc.
 Bravo à vous tous.
J'espère bien sûr que ce travail portera ses fruits.
Dans la foulée, je vais envoyer le dossier au Président de la République.

D'ici une quinzaine de jours, j'envoie la série de témoignages concernant uniquements les comptes de gestion. 

Je m'en occupe avec Jean-Thierry :  donc si vous n'avez reçu ni relevés de compte, ni comptes de gestion ou si ceux-ci  contiennent des erreurs  envoyez nous votre témoignage à ce sujet en indiquant le nom du tuteur et l'adresse du Tribunal d'instance.
laure92700@gmail.com
Bin évidemment ne le faites pas  si vous en avez déjà parlé dans votre témoignage, ça ferait doublon.

dimanche 25 mars 2018

Mesure de protection : un provisoire qui dure ... trop longtemps

 Mesure de protection : un provisoire qui dure ...trop longtemps


Maria  a 83 ans.
Souffrant de différents handicaps , elle a du mal à se déplacer seul et à écrire - elle a demandé à bénéficier d'une " protection " .
lle ne connaissait rien aux différents degrés de protection et elle s'est aperçue qu'on l'avait placée d'office en  curatelle renforcée, sans bien sûr lui demander son avis ni lui expliqur les différences entre curatelle simple et curatelle renforcée !
Je précise que Maria a toute sa tête, quand elle s'est redu compte des ontraintes de cette mesure, il était trop tard, le mal était fait.

Quand une  personne a sa tête et qu'elle demande elle-même à " bénéficier " d'une mesure de " protection " le Juge devrait  laisser la personne libre de choisir entre curatelle simple et curatelle renforcée .
Mais non ils piègent les gens en les mettant directement sous  curatelle renforcée , et cette mesure est très souvent un pas vers une mesure encore plus lourde, la tutelle...
Maria a compris mais trop tard...

Si vous-même ou( si un de vos proches ) a besoin d'un système de " protection "  prenez le plus de renseignements possible AVANT !   

C'est en amont qu'il faut agir et réfléchir, car une fois que vous  êtes dans leurs filets, il devient très très difficile de leur échapper...
Une mesure de protection est en principe limitée dans la durée et ne devrait pas excéder 5 ans, sauf cas exceptionnel... Mais dans les faits il en va bien autrement !

Trois ans de prison ferme pour l'agent de l'Udaf

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/somme/amiens/juge-detournement-argent-agent-udaf-contamne-3-ans-prison-ferme-1214505.html

mardi 20 mars 2018

La tutrice vole l'argent de ses " protégés " déficients mentaux

mardi 5 décembre 2017 à 12h12min
En fin de semaine dernière, une femme de 37 ans travaillant pour le compte d’une association de tutelle a été interpellée pour abus de faiblesse, abus de confiance, ainsi que pour faux et usage de faux.
Cette femme qui réside en Belgique aurait en effet volé la somme de 59 000 euros à trois personnes handicapées moteur et mentales valenciennoises dont elle avait la charge. Son mode opératoire ? Elle produisait des faus...
Afficher la suite
En fin de semaine dernière, une femme de 37 ans travaillant pour le compte d’une association de tutelle a été interpellée pour abus de faiblesse, abus de confiance,…
LOBSERVATEUR.FR

lundi 19 mars 2018

Enfin un avocat efficace en matière de tutelle !

Une fois n'est pas coutume, je vais rendre hommage à un avocat !

Voici les faits.

Héléna, âgée de 90 ans a dû subir une opération.

Pendant l'hospitalisation, elle a été approchée par des gens des services sociaux de l'hôpital qui  envisageaient de la faire mettre sous tutelle ....

Elle s'y est opposée de toutes ses forces , elle a toute sa tête , elle vit seule et s'assume parfaitment bien.
A peine rntrée chez elle , elle reçoit la visite d'un expert psy.

Très choquée par cett intrusion elle refuse de lui parler  et se rend immédiatemnt  chez un avocat
.Celui-ci écrit immédiatement une lettre super bien tournée 1° au psy 2° au Procureur de la République en expliquant qu'il avait eu un entretien avec Héléna  qui lui paraissait parfaitement saine d'esprit  et que cette menace de la faire mettre sous tutelle était totalement ridicule et inacceptable.

Depuis 6 mois Héléna n'a plus jamais entendu parler de menace de mise sous tutelle.
Elle vit libre et heureuse.


Elle a eu mille fois raison de refuser l'expertise  mais elle a eu mille fois raison aussi d'aller voir un avocat dans la foulée.
Si elle s'était contentée de refuser l'expertise elle aurait très probablement été placée sous tutelle...
La lettre de l'avocat a été, dans ce cas, absolument déterminante.

 Attention ça n'a marché que parce que Helena avait vraiment toute sa tête. L'avocat a été très clair et il a expliqué à Héléna que s'il avait eu le moindre doute concernant sa santé mentale il n'aurait pas écrit ce courrier  ( dans lequel il a bien sûr fourni  de nx éléments  prouvant qu'Héléna avait toute sa tête )
Se contenter de refuser une expertise peut être dangereux  mais le faire avec l'aide d'un bon avocat qui sait apporter des preuves   ça marche !

samedi 17 mars 2018

Le MP doit-il obligatoirement " bénéficier " des services (payants ) d'un avocat ?

Les majeurs dits protégés doivent-ils obligatoirement "bénéficier "des services d'un avocat ? 


Il est possible, en y réfléchissant, que ce soit une bonne chose.


Lisez les arguments développés dans le lien ci-dessous : l'article est très intéressant.

Il ne serait peut-être pas inutile que le " protégé " ait un avocat mais qui paierait ce dernier ?  Le protégé ?  cela me paraît utopique dans la mesure ou la plupart des vulnérables sont hélas en situation de précarité et même de grande précarité.

 Quoi qu'il en soit cet article soulève des questions extrêmement intéressantes et je vous en recommande très vivement la lecture.
http://www.fresnel-avocat.fr/wp-content/uploads/2010/10/Gazette-Palais-n%C2%B0-1361.pdf

Derrida vient d'obtenir sa mainlevée

Bonne nouvelle, Derrida vient d'obtenir sa mainlevée.



Il avait été placé sous curatelle renforcée à sa propre demande, suite à une dépression sévère qui l'empêchait de gérer ses dépenses.

 Sa curatrice était particulièrement nulle lui a beaucoup plus nui qu'elle ne l'a aidé.

 Par contre, le traitement  médical qu'il a suivi lui a très bien réussi.

Il a adressé au Juge  une lettre très bien tournée et  dans laquelle il  fourni des arguments solides prouvant que cette curatelle n'était plus du tout utile.

Il a passé une expertise psychiatrique qui s'est très bien déroulée.

Et voilà, il est libre.

 Je précise pour info qu'il n'a pas pris d'avocat.

Il n'a pas du tout apprécié le système tutélaire . il part aujourd'hui en Allemagne  pour son travail, il y restera deux mois  mais il m'a promis que quand il rentrerait en France  il créra un blog pour dénoncer les défaillances du système tutélaire au travers de son expérience personnelle.


Râler c'est bien, agir c'est mieux

Si le système tutélaire n'a cessé de se dégrader au fil du temps  c'est qu'il n'a pas rencontré de résistance.

Donc de deux choses l'une :

ou bien, malgré ses imerfections le système tutélaire convient à une majorité de " protégés "
ou bien  les protégés sont trop passifs... évidemment il serait stupide d'incriminer les personnes sous tutelle-curatelle  il leur est presque impossible de se défendre contre le "mammouth tutélaire "   premièrement par ce qu'ils sont affaiblis par différents handicaps, l'âge, la maladie, des traitements médicamenteux lourds   deuxièmement parce qu'ils n'ont pas d'argent. c'est le tuteur qui tient les cordons de la bourse. Or l'argent est le nerf de la guerre.

Mais ces victimes ont des proches et c'est à ceux-ci d'agir :  or beaucoup râlent mais très peu agissent.


Il existe pourtant un moyen de se faire entendre et de médiatiser les affaires  : internet.

Il ne faut compter ni sur le système judiciaire  ni sur les avocats  donc que reste -t -il internet.

Nous avons la chance de vivre en 2017  et les technologies modernes  permettent aux gens de se regrouper, de se rencontrer, de se fédérer et d'agir ensemble.
Les réseaux sociaux  peuvent être un levier d'action phénoménal : il suffit de savoir les utiliser :  c'est à dire de publier des posts qui soient informatifs et constructifs avec 
soit des témoignages.
soit des articles de loi  qui permettraient aux victimes de mieux se défendre
soit des suggestions.
Facebook  pourrait être bien autre chose qu'un simple défouloir.
Quant aux blogs ou aux sites Internet qui dénoncent le système tutélaire on peut hélas les compter sur les doigts d'une seule main.  Dommage...
Les gens attendent toujours que les journalistes médiatisent leur petite affaire personnelle  alors qu'Internet leur offre la possibilité de médiatiser eux-même leur affaire...

Pendant la deuxième il y avait juste une toute petite minorité de " résistants " ils n'avient ni portable ni Internet  et pourtant ils sont parvenus à leurs fins.

vendredi 16 mars 2018

Courrier au Maire relatif au décès des deux personnes sous tutelle retrouvées mortes chez elles

💗💗💗  ADVT                                                              17 mars 2018



Monsieur Le Maire,

En tant que responsable d'une association de Défense des Victimes des Tutelles   j'ai été interpellée par un article de presse faisant état de la découverte, dans un immeuble de votre commune des corps de deux personnes  retrouvées mortes chez elles en février dernier.
Une de ces personnes  était sous curatelle.

Il se trouve que  notre association reçoit très fréquemment des appels au secours de personnes  sous tutelle ou curatelle se plaignant d'être totalement délaissées par leur curateur et de ne pas avoir assez d'argent pour se nourrir.
J'imagine qu'une enquête a été ouverte, le corps de l'une des deux personnes  ayant été retrouvé pendu à une corde, est-il possible d'en connaître les résultats.

D'autre part  avez vous contacté l'association tutélaire ?

Veuillez agréer, Monsieur Le Maire, l'expression de ma considération distinguée.


jeudi 15 mars 2018

Comment trouver ( ou éviter...) un avocat tutelle



Comment choisir un avocat tutelle ?


Je retranscris ici un post de Jean Thierry Camus notre référent ADVT pour le 13 ( Marseille et ses environs ).

Aidant familial opposé à la tutelle de ma mère, j'ai une explication : sa tutrice a un avocat véreux qui me crée les pires ennuis. Problème : difficile de trouver un avocat qui se risque à dire qu'il y a des brebis galeuses dans la profession. Je leur ai mis de faux documents sous les yeux qui les laissent sans réaction !

De plus rares sont visiblement les avocats connaissant le sujet des tutelles. J'ai presque tout appris à ce sujet en étudiant un fameux et excellent rapport de la Cour des Comptes de Septembre 2016 au sujet des tutelles.

En m'en inspirant j'ai vite trouvé quelques questions pièges à poser aux avocats. Ils se plantent plus d'une fois sur deux !

J'espère qu'en tant qu'association nous aurons un jour un avocat attitré et fiable sur le sujet. Mais ne me semble pas un objectif atteignable à court terme.

Quant aux prétendus grands spécialistes vite repérés sur Internet, j'ai succombé à la tentation. Payer 1000 euros pour avoir un simple résumé de mon propre dossier, j'ai donné !

Ma remarque et mes suggestions


Comme le dit très bien Jean-Thierry il est difficile de choisir un avocat tutelle : Très peu d'avocats sont spécialisés dans la tutelle , cela est probablement dû aux faits que la plupart des personnes sous tutelle sont aux minima sociaux et que, pour parler franchement, ce n'est pas forcément très rentable et il ne s'agit pas de jeter la pierre aux avocats, il est parfaitement légitime qu'ils soient payés pour leur travail.

Reste cinq ou six avocats qui se partagent le monde , comme les avocats tutelle sont rares, leurs honoraires sont en général élevés, c'est la loi du marché.

J'ai parfois au téléphone des personnes, qui sont loin d'être fortunées mais qui ont payé pour certaines jusqu'à 20.000€ pour tenter de faire échapper leur proche aux griffes de la tutelle.

Et malheureusement sans résultat aucun....

Sur cent personnes qui me téléphonent au sujet des avocats j'ai 99% de retours négatifs...

C'est d'ailleurs bien pour ça que nous avons créé une Association car hélas, il semblerait qu'il ne faille pas trop compter sur les avocats, en tout cas à l'heure actuelle.

L'idéal serait que l'Association travaille avec un avocat 1° connaissant le droit des tutelles 2°qui soit honnête et ne matraque pas trop les clients. 3° qui n'ait pas peur des Juges des tutelles.

Quelques petits conseils : il faut avant tout soit solide et vos plaintes fondées : par exemle beauxoup se plaignent que la tutrice ne leur donne que 60€ par semaine, et c'est extrêmement peu en effet mais si les revenus sont de 800€ une fois que la tutrice a payé le loyer, les charges, l'électricité, les dettes éventuelles etc vous pouvez prendre le meilleur ou le plus cher avocat du monde vous avez peu de chances d'avoir plus que 60€

Autre conseil : Les plaintes collectives ont bp plus de poids que les plaintes individuelles donc essayer de vous mettre en rapport avec d'autres personnes qui auraient la même tutrice ou la même association que vous..

Enfin si vous même avez été content de tel ou tel avocat n'hésitez pas à donner ses coordonnées autour de vous...

lundi 12 mars 2018

Deux morts très étranges de personnes sous curatelle à Paris et à Bègles

Deux morts très, très étranges :

Il s'est passé en février dernier quelque chose d'extrêment étrange à Paris d'une part, et à Bègles.
Dans les deux cas  les policiers, alertés par des voisins se plaignant d'odeurs suspectes  ont découvert dans leur appartement les cadavres d'une mère et de sa fille...
 Article de Ouest France  20/02/18
Les corps d’une mère et de sa fille, « en état de décomposition », ont été retrouvés lundi par des policiers dans un appartement du nord de Paris, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

C’est une infirmière, incommodée par une « odeur suspecte » provenant d’un appartement situé rue de la Villette, dans le XIXe arrondissement, qui a alerté les fonctionnaires.

Sur place, les policiers ont trouvé les corps sans vie d’une femme allongée dans la cuisine et de sa fille pendue à une porte, a précisé la source confirmant une information du Parisien.fr.

La mère de famille est présentée comme ayant été placée sous curatelle.
https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/paris-les-corps-d-une-mere-et-de-sa-fille-retrouves-en-etat-de-decomposition-5577484

Un événement semblable s'est déroulé à Bègles



2 septuagénaires  sous curatelle ont été retrouvés morts chez eux  dans des conditions étranges
Même si les journalistes  mentionnent dans les deux cas  que les personnes étaient sous curatelle , il faut me semble t -il  ne pas se livrer à des accusations trop rapides  ou  des insinuations malsaines du genre ' Mais où donc était le curateur '  Cependant , tout le monde le sait ou tout le monde devrait le savoir, il arrive que les curateurs soient négligents au point d'oublier de donner à leurs " protégés " l'argent nécessaire pour se nourrir  ce qui bien sûr aboutit parfois à la mort par inanintion de ceux-ci.
C'est pourquoi il me semble intéressant d'écrire à la Mairie et au Commissariat de Paris 19 ème et de Bègles afin d'en savoir plus sur ces affaires ...

samedi 10 mars 2018

Comment obtenir vos comptes de gestion de façon sûre

Texte de Jean-Thierry Camus, référent ADVT pour les Bouches du Rhône ( 13)


DEMANDE DES COMPTES DE GESTION ANNUELS D’UN MAJEUR PROTÉGÉ
Au plus tard le 31 mars d’une année civile, un tuteur DOIT donner copie de ses comptes de gestion à tout majeur protégé âgé d’au moins 16 ans. Si tel n’est pas le cas concernant votre aidé ou votre proche concerné, cas classique, l’ADVT vous invite à effectuer les démarches qui suivent.
C’EST FONDAMENTAL. Si un tuteur ne rend pas ses comptes, c’est qu’il (elle) a quelque chose à cacher. Autant regarder en face et prévenir de mauvaises surprises. NOTRE OBJECTIF est d’identifier et de dénoncer de tels abus. Ne concernerait officiellement que quelques rares mandataires judiciaires. Raison de plus pour réclamer que le ménage soit fait dans les listes des MjpM agréés par les tribunaux.
D’autant que si un mandataire ne rend pas ses comptes à un majeur protégé, il y a de fortes chances qu’il en soit ainsi pour TOUTES les personnes placées sous sa « protection ».
Au 31 Mars 2018 Si votre aidé n’a pas reçu copie des comptes pour l’année 2017, justificatifs inclus (ex : obligatoirement un relevé bancaire récent pour chaque compte), envoyer un recommandé AR au MjpM en le/la rappelant à ses obligations :
MODÈLE DE LETTRE DE DEMANDE DES COMPTES DE GESTION
Recommandé AR n° xx xxx xxx xxxx xx OBJET : REMISE DE VOS COMPTES DE GESTION 2017 A : <NOM DU MAJEUR PROTÉGÉ>, Référence du dossier de tutelle.
Madame, Monsieur (le/la mandataire judiciaire),
Je vous recommande la présente pour la bonne forme.
En tant que tuteur/tutrice de <Prénom Nom>, vous avez du publier au plus tard le 31 mars 2018 vos comptes de gestion pour l’année civile 2017.
L’alinéa 3 de l’article 510 du Code Civil stipule : Le tuteur est tenu d'assurer la confidentialité du compte de gestion. Toutefois, une copie du compte et des pièces justificatives est remise chaque année par le tuteur à la personne protégée lorsqu'elle est âgée d'au moins seize ans, ainsi qu'au subrogé tuteur s'il a été nommé et, si le tuteur l'estime utile, aux autres personnes chargées de la protection de l'intéressé.
<La personne protégée> n’ayant pas reçu à ce jour ces informations, je vous remercie par avance de bien vouloir corriger cet oubli dans les plus brefs délais.
Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, mes cordiales salutations.
Tutelle/Demande Comptes.docx
Au plus tard le 30 Avril 2018,
Si le mandataire n’a pas satisfait ses obligations :
Envoyer un courrier électronique à Jean-Thierry.Camus@orange.fr, adhérent ADVT, en indiquant : Titre de votre message : Comptes de gestion de Tutelles.
Corps du message : - nom et prénom du tuteur/tutrice - ville et département du Tribunal d’Instance gérant la tutelle - N° du dossier de tutelle Et indiquer : Comptes remis OUI/NON ; avec justificatifs OUI/NON
Ces informations seront reportées dans un tableau et remontées au Ministère de la Justice pour demande d’action corrective prioritaire de la part de l’ADVT.
P.S : POUR CONSULTER LA LOI SUR INTERNET
Taper sous Google la requête de recherche : « legifrance code civil article 510 ». Cliquer sur le premier lien ci-dessous. Reste à faire un Copier/Coller du 3
e
alinéa de l’article dans son courrier avec au besoin une remise en forme de tout ou partie du texte.
Même principe pour consulter d’autres codes : code de procédure civile, code pénal ... etc.

Astuce : consulter le site www.legifrance.fr par ce procédé quand un courrier du/de la JT mentionne des numéros d’article de code, souvent en petits caractères en notes de bas de page par exemple. Et lire, « un peu » les articles précédents et suivants celui sélectionné. On fait parfois des découvertes intéressantes.

Merci à tous d'avoir signé la pétition contre ls tutelles abusives !

💓💓      Je vous remercie tous très vivement d'avoir signé la pétition contre les tutelles abusives.

Je vous remercie aussi  pour la richesse et l'intérêt des commentaires  joints à vos signatures.

Je la refais encore passer aujourd'hui pour les personnes qui ne l'auraient pas vue avant-hier.
https://www.mesopinions.com/petition/politique/mises-tutelle-abusives-doivent-cesser-immediatement/40643

jeudi 8 mars 2018

La curatelle nous persécute et nous pousse au suicide

La curatelle nous persécute et nous pousse au suicide

Mail de Marianne  : "Bonjour mme suite a notre coup de telephone lundi matin au sujet de la curatelle mme canal qui nous percecute depuis le mois de juillet elle nous pousse a vouloir nous suiccider car elle nous laisse sans argent et rien a manger et elle a de l argent qui tombe tout les mois de nous deux mon compagnon est sous curatelle renforce et moi amenage et mme canal part tres souvent en vacance et elle donne l ordre a sa secretaire de ne rien nous envoyer l ete dernier ont mange que des tomtes et des oeufs de nous et mon beau pere est tombe malade en juin et elle n a meme pas voulue nous donne de l zrgent pour aller le voir et il est décédé le 24 aout l a aussi elle n a pas voulu nous donner de l argent pour aller a son enterrement en charente elle nous a dit vous n avez cas vendre vos animaux pour manger et mme lapuyade l àienne curatrice devant nous lui a dit a mme canal qu a mme roussel il reste sur son compte 2200 pour des coups dur ensuite cela faisait deux quelle etait notre curatelle mme canal je lui est demandai 200 euros et elle a diit qu il n y avais plus rien vous vous rendez compte conpte en deux jours quelle etait la et le lendemain elle partait en vacance pour un mois et demie nous laissant sans argent et rien a manger et la cela fait un mois et demie ont mangent que des pates et pommes de terre et les animaux des pates et moi a cause d elle je fait que pleurer et je veux me suicciider et aussi j ai vendue ma maison je doit toucher l argent apres mon divorce elle m a dit quelle ne me donnera rien parcontre quand je lui demande se quelleba fait des 2300 euros elle se mes tres encolere nous ont a n a marre ont n en peu plus ont ne pensent rien que au suiccide aidez nous svp merci

MA REPONSE
onjour
Merci de votre mail et de votre témoignage.

Je crois qu'avant touts choses il faut faire un point précis
1° Quel est exactement le montant de vos ressources à vous et à votre mari ?

2° Combien la curatrice dépense t elle pour loyer, charges, électricité etc

3° Avez vous des dettes qu'elle devrait régler

4) Combien vous donne t elle chaque mois pour vos dépenses nourriture t argent de vie ?

5° Votre curatrice vous montre t elle vos relevés chaque mois ?   elle doit le faire.

Ces informations sont primordiales pour comprendre ce qui se passe

Dans l'attente de votre réponse

mercredi 7 mars 2018

AVOCATS ET TUTELLE

AVOCATS  ET  TUTELLE

J'ai remarqué que quand un avocat est invité sur un plateau radio  ou télé  il se limite à donner quelques infos basiques sur les tutelles, par exemple il explique les différents degrés de protection, mais jamais, jamais, jamais au grand jamais un avocat n'évoquera  les problèmes liés à la tutelle.  Bizarre non ????

mardi 6 mars 2018

Toute mise sous tutelle abusive est un viol

 Toute  mise sous tutelle abusive est un viol

Hier, mardi 6 mars 2018, lors de l'émission Allô Docteur, une avocate  invitée pour parler de questions de tutelle a dit une énormité :
" Si une personne n'est pas ontente d'avoir été mise sous tutelle, lle peut faire appel de cette décision "
Ouais... ça c'est la théorie, ou en effet les personnes ont la possibilité théorique de faire appel  mais dans la pratique, dans plus de 90% des cas, et que vous preniez un avocat ou pas, le Juge maintient sa décision.
Il y a d'ailleurs des Juges de Tutelles  ont d'ailleurs le culot de le dire pendant l'audience
" Vous pouvez faire appel si vous voulez  mais sachez que ça ne servira à rien "
Mais alors pourquoi maintenir cette possibilité de faire appel ???  Quelle hypocrisie !
Le système tutélaire est vraiment monstrueux !

lundi 5 mars 2018

les proches des personnes sous tutelle : des pestiférés

Les proches des personnes sous tutelle : des pestiférés

 " Braver l'établissement où se trouve un proche sous tutelle institutionnelle est un combat mortellement épuisant et perdu d'avance. Cela commence par la négation de votre légitimité à vous exprimer : vous n'êtes pas un interlocuteur. La direction ne s'adresse qu'au tuteur ou à votre soeur qui, elle, est conciliante et ne s'oppose pas au système. puis vous avez droit à la psychanalyse de bas étage : vous êtes névrosé et trop attaché à votre mère.
A de la suspicion : vous ne pouvez qu'être intéressé par l'argent."

Valérie Labrousse. Les dépossédés.page 122

Cet ouvrage est malheureusement épuisé mais vous pouvez le trouver sur internet.

samedi 3 mars 2018

Isa et le vieux monsieur sous tutelle

Isa  et le vieux monsieur sous tutelle.

 Isa m'a rapporté les faits suivants :  Elle connaissait un monsieur âgé sous tutelle, il était sans famille mais des voisins s'intéressaient à lui : il était souffrant, isolé n'ayant aucun moyen de communication  ni téléphone, ni internet.

Sa tutelle le délaissait et il restait parfois plusieurs jours sans manger.

Un jour  il a été emmené à l'hôpital.  Isa et ses voisins se sont inquiétés de lui et ont tout tenté pour venir le visiter à l'hôpital, lui apporter des affaires et aussi discuter avec les médecins car ce monsieur avait des difficultés pour s'exprimer.
A leur grande surprise,  on leur a dit qu'il était hors de question qu'ils voient ce monsieur car il était sous tutelle et que toute visite était interdite sans l'autorisation expresse de la tutrice.
Isa et les voisins de ce monsieur ont vraiment tout tenté mais en vain : l'hôpital a été inflexible.  Ils auraient voulu lui apporter des vêtments de rechange, ses affaires personnels et aussi rencontrer les médecins  pour leur parler du traitement que suivait ce monsieur, qui, comme je l'ai dit plus haut avait des difficultés à s'exprimer.
Au bout d'un mois d'hôpital le vieux monsieur est mort....

Le tuteur m'a tout pris ! Il ne me reste rien !

  Attention  NE VOUS ARRÊTEZ  PAS AU TITRE  LISEZ LE POST EN ENTIER
 Le tuteur m'a tout pris ! Je n'ai plus rien !


SVP ne vous arrêtez pas au titre, cliquez pour voir l'article entier:
 Il y a deux mois j'ai reçu un coup de fil d'un monsieur qui avait l'air affolé :
_ Madame, votre association peut-elle m'aider ? Il m'arrive quelque chose d'horrible, j'avais beaucoup d'argent sur mon compte  aujourd'hui je me rends compte qu'il ne me reste quasiment rien. Le tuteur m'a tout pris je crois et j'ai peur de me retrouver bientôt à la rue.
Moi- Bon, reprenons au début  depuis quand vous êtes vous rendu compte de ces dispartions d'argent ?
Lui - Depuis des années Madame , je voyais que de très grosses sommes de l'ordre de 100.000€ disparaissaient..
Moi _ Avez-vous réagi ? Etes vous allé porter plainte  à la gendramerie, à la police ?
Lui _ Non,  moi je faisais confiance au tuteur , je pensais qu'il avait ses raisons et qu'un jour on m'expliquerait.
Moi - Avez-vous écrit au Juge des Tutelles ?
Lui _ Non, mais je l'ai vu récemment, j'ai eu un entretien, j'avais tous les relevés de compte mais le Juge ne m'a pas laissé parler, il n'a pas regardé mes papiers.. Je suis désemparé  pouvez vous m'aider ?
Moi _ Il faudrait d'abord que je vois les relevés pour me faire une idée.
Lui - Pas de problème Madame, Donnez moi l'adresse de l'Association et je vous envoie tout ça...
    Deux mois se sont écoulés et je n'ai rien reçu.
Je m'y attendais un peu d'ailleurs.
Beaucoup de personnes sous tutelle sont dans la misère, une misère épouvantable  alors elles se consolent ou se réconfortent comme elles peuvent en se racontant des histoires :  J'étais riche, j'avais de la fortune mais le tuteur m'a volé, je n'ai pas réagi car  je faisais confiance...
En aucun cas ces gens là ne mentent,  ils croient à ce qu'ils disent. C'est leur vérité.
Personne n'a le droit de les juger ou de leur jeter la pierre. Contre l'adversité chacun se défend comme il peut.
Mais il ne faut pas non plus prendre toutes les accusations anti tuteurs comme parole d'évangile. Tant qu'il n'y a pas de preuves il faut être prudent.
Il ne faut surtout pas les détromper : il faut leur laisser leurs rêves.  Leur montrer la réalité en face serait cruel et inefficace, ce serait un peu comme réveiller un somnambule, il ne faut surtout pas faire ça.
Bref la leçon que je tire personnellement de cette petite anecdote  c'est que dans tout ce qu'on entend raconter sur les tuteurs et leurs exactions il y hélas beaucoup de vrai  mais qu'il y a aussi beaucoup de faux...