mercredi 30 mai 2018

Que penser de la réforme des tutelles de Nicole Belloubet

 Que penser de la réforme des tutelles de Nicole Belloubet ?


 Tout le monde le sait, le contrôle des comptes de gestion du MP était jusqu'à maintenant confié au greffier en chef , qui ne pouvait s’acquitter correctement de sa tâche.


En effet, 1° les greffiers étant débordés de travail il n'avait matériellement pas le temps de procéder à ces contrôles qui de fait étaient quasi inexistants
2° Pour les " protégés " ayant des biens,  le greffier n'avait pas les compétences bancaires ni financières et la loi de 2007  prévoyait d'ailleurs que  de tels comptes soient confiés à un huissier, chose qui n'a jamais été mise en pratique

3° Le greffier  est souvent très lié au tuteur et n'ose pas contredire celui-ci.

Personnellement il y a 4 ans  j'avais pu obtenir les comptes de gestion de ma mère et j'avais constaté des anomalies dont une très grave à savoir tout simplement le non report d'un compte bancaire de ma mère sur ses comptes de gestion par la tutrice !!!
J'ai alerté la  greffière et le Juge des tutelles  en leur donnant les preuves de l'existence de ce compte mais ils n'ont rien voulu savoir  et n plus ils m'ont attaquée en diffamation !
Or, presqu'un an après la mort de ma mère, impossible de récupérer ce compte...
Donc  Nicole Belloubet a décidé de déjudiciariser ces contrôles, c'est une bonne chose  mais à qui  exactement les contrôles vont ils êtr confiés ?
On parle de  subrogé tuteur  ok ce serait super  mais on sait  bien que les JDT nomment très très peu de subrogés tuteurs !
 On parle aussi d'un tiers  nommé par décret pour exercer ces contrôles ????  Mais qui seraient ces tiers ?  selon quels critères seraient-ils choisis ?  Qu'est-ce-qui nous garantit qu'ils seraient indépendants des TI  et qu'ils ne couvriraient pas les erreurs des tuteurs comme le faisaient les greffiers ??

mardi 29 mai 2018

Courrier envoyé par l'Association au Ministre de la Santé au sujet des expertises psy


 Madame Agnès Buzyn,  Ministre des Solidarités et de la Santé

Copie à La Garde des Sceaux et Ministre de la Justice Madame Nicole Belloubet
 Objet   Expertises psy et Tutelles.  Le dossier ADVT.

En février dernier,   je m'étais  autorisée, au nom de l'Association ADVT et de ses adhérents, à vous écrire  au sujet de ces fameuses " expertises psychiatriques "  sur lesquelles repose, comme vous le savez bien,  le système tutélaire.
J'ai bien reçu un accusé de réception prouvant que vous-même ou vos services avez  eu notre lettre, mais malheureusement nous n'avons, en tout cas à ce jour, reçu aucune réponse de vous.
Je ne reviendrai pas en détail  sur tous les reproches que l'on peut faire à ces  expertises et que j'énumérais déjà dans mon précédent courrier :

_ liste des experts  souvent non à jour...  des médecins qui ne font plus d'expertises  et s'étonnent, quand on les contacte, d'être toujours sur la liste du Procureur ...
-_ "experts " souvent autoproclamés  puisqu'il suffit d'en faire la demande pour être bombardé " expert ".
_ expertises   sujettes à caution, dans la mesure où la psychiatrie n'étant pas , que je sache, une science exacte, toute expertise  se voit contredite par une nouvelle elle-même contredite par une troisième etc. etc.
_experts débarquant souvent à l'improviste  chez le futur " protégé " sans avoir eu la politesse de s'annoncer.
_ experts  recourant à la ruse, à la menace ou à l'intimidation  pour que le futeur MP se fasse examiner.
-_ expertises curieusement  parfois rédigées par le médecin  sans qu'il n'ait vu la personne..;
_ expertises réalisées en l'absence de tout témoin
_ Patholgies ou pseudo pathologies détectées par l'expert  sans qu'il soit forcément démontré que ces pathologies nécessitent une mesure de protection,  je pense notamment à la paranoïa si souvent évoquée à tort et à travers...
_ JDT qui, en présence de plusieurs expertises contradictoires chosit celle qui lui convient le mieux.
_ et enfin que dire de ces expertises  pourtant favorables à la cessation de la mesure mais qui ne seront pas prises en compte par le JDT  si le curateur du MP  est d'un avis  opposé et tient à garder le " protégé " sous sa coupe...
Aujourd'hui Madame la Ministre, nous vous envoyons, ainsi qu'à votre consoeur Madame Belloubet, Ministre de la Justice, un dossier "expertises psy " constitué de témoignages  que des adhérents de notre association ADVT nous ont  prié de vous faire parvenir afin d'attirer votre attention sur cet épineux problème des expertises psychiatriques en matière de tutelle.
 Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à nos remarques, et vous prie d'agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma considération dstinguée.
Dominique Fleuriot.
Responsable ADVT.



lundi 28 mai 2018

Ne mettons pas tous les tuteurs dans le même panier

Ne mettons pas tous les tuteurs dans le même panier


Mon blog http://www.advttuelles.com  étant consacré aux abus tutélaires  il est tout à fait normal qu'il contienne une majorité d'articles qui dénoncent ces abus.

Pour autant je tiens à signaler que je suis très consciente qu'il existe de très nombreux professionnels de la tutelle qui exercent très convenablement leur métier , un métier qui n'est ni facile, ni correctement rémunéré, il faut en convenir.
Je tiens à leur rendre hommage.
Et c'est dans un esprit de conciliation que je publie cet échange mail entre un tuteur et moi-même :

Sébastien :
Objet :site internet

Bonjour,
Je viens de passer par hasard sur votre site internet fort intéressant.
Je suis de l’autre coté de al barrière, étant MJPM en association depuis 18 ans.
Je connais les intérêts, les dérives aussi et j’ai toujours œuvré pour centrer la personne au cœur du dispositif des mesures de protection.
Notre association a toujours été respectueuse des majeurs protégés et de leur entourage.
Je pense que nous avons été novateurs et rapidement aptes à mettre en place des outils tels que la gestion de l’excédent au titre du 472 du CC, mis en place depuis de nombreuses années. Le recueil des dernières volonté, l’information du droit de vote et les démarches pour l’inscription sur les listes électorales…..
Je sais pertinemment que des abus existent, je ne suis pas là pour les cacher, mais pour exprimer que certaines associations, certains professionnels pratiquent leur métier convenablement, dans le respect de la personne et de son choix et projet de vie.
J’aurais grand plaisir à vous épauler pour éventuellement partager mon expérience ou répondre à vos questions techniques sur lesquelles vous seriez en difficulté.
Je reste à votre disposition pour que nous puissions débattre en toute honnêteté et toute simplicité.
Bien à vous.


Ma réponse :
Bonjour,
Votre mail m’a beaucoup touchée.
Je suis bien consciente qu’il ne faut pas mettre tous les tuteurs «  dans le même panier ».
Vous exercez un métier difficile, stressant et pas toujours rémunéré à hauteur de vos mérites.
Mon but n’est pas de «  casser du tuteur «   pour le plaisir…  cela ne serait pas constructif.
J’essaye simplement de relayer toute la détresse des personnes, et Dieu sait si elles sont nombreuses ,  beaucoup plus nombreuses qu’on ne le croit  car hélas les «  dérives «  sont beaucoup moins marginales qu’on ne le dit, j’essaye disais je faire entendre la détresse de toutes les victimes d’abus tutélaires.
Un jour un avocat m’a dit «  Mais c’est un combat titanesque «
Oui, en effet…
Mais c’est le combat de ma vie.
Je le paye très cher, dans tous les sens du mot, mais peu importe, je ne cesserai jamais de dénoncer ce que je vois.
Le juin 2014  jour qui restera à jamais gravé dans ma mémoire  une MJPM a été nommée tutrice de ma mère, les dégâts qu’elle a causés dans la vi de ma mère mais aussi dans celle de mon fils et dans la mienne sont immenses.
Elle doit payer pour ce qu’elle nous a fait subir. Mais sa hiérarchie  Juge des Tutelles, Procureur de la République etc. la couvrent bien évidemment .
Il y a une part de vengeance dans mon action, une énorme part de vengeance et je ne m’en cache pas, je pense que c’est une réaction naturelle.
Mais j’essaye d’aller un peu plus loin que la simple vengeance, j’essaye, dans la mesure de mes moyens d’éviter, en alertant sur ces abus inadmissibles dans un pays qui se targue d’être le berceau des Droits de l’homme, d’éviter à d’autres ce que ma famille a subi.

Ma haine ne m’aveugle pas,  je suis très ouverte au dialogue et votre mail m’a fait très plaisir.

Laure

samedi 26 mai 2018

Dur, dur d'échapper aux griffes des curateurs UDAF

Dur dur d'échapper aux griffes des curateurs UDAF !


Marie Hélène me téléphone hier  pour m'expliquer son cas.

Suite à un grave accident de voiture elle s'est retrouvée handicapée et affaiblie et a demandé à être placée sous curatelle.
Sa première curatrice UDAF était parfaite tout se passait bien ,  j'en profite pour bien préciser que je ne mets pas tous les tuteurs/curateurs dans le même sac, certains sont très corrects.
Lorsque la première curarice est partie en congé maternité  une nouvelle curatrice a été nommée  : elle est nullissime : un exemple entre mille : Depuis son accident Marie-Hélène porte une sonde, celle-ci doit être vérifiée deux fois par an à l'hôpital.
L'hôpital est à 30km du domicile  de Marie-Hélène , elle a  deamndé à sa curatrice l'argent pour le transport et la curatrice n'a jamais répondu... Marie-Hélène a fait une infection urinaire, elle était enceinte et son fils est né à cinq mois...
Aujourd'hui  Marie Hélène va beaucoup mieux sur le plan psychologique et souhaiterait  avoir sa mainlevée donc il lui faut la fameuse expertise ( coût 160€)
La curatrice refuse de lui envoyer cette somme ( je précise que Marie Hélène a été très bien indemnisée suite à l'accident  elle doit rapporter pas  mal de sous à son curateur !!!

vendredi 25 mai 2018

Suite émission France 5 Abus tutelles : Les trois filles de Gilou vous font coucou


Bonjour,

Suite à l'émission sur les abus des tutelles, et malgré nos lettres à la Juge, au Procureur, à la Garde des Sceaux & à la ministre, nous vous faisons copie de la lettre adressée à Madame la garde des Sceaux & Madame la Ministre, lettre qui présente notre situation, nous supportons tous les jours une injustice dans la gestion de la tutelle de notre mère.

Personne ne nous écoute, sinon nous renvoyer sur un juge qui ne reviendra pas sur son jugement, qui profite à un entourage, tutrice, agence immobilière....aux dépends de notre mère. L réalité est que maman a environ 3000 euros de revenus par mois, elle intérresse certainement "cette mafia", qui réduit les heures d'accompagnement de notre mère pour confier des missions à des "usurpateurs" qui ne s'occupent de rien. La juge précise que nous n'avons pas de droit de regard sur les comptes tenus par la tutrice!

mercredi 23 mai 2018

Putain ça fait du bien !

 Je relaye le témoignage de Steph


Au passage  je remercie infiniment  tous les lecteurs du blog  qui sont de plus en plus nombreux à envoyer des témoignages sur les abus tutélaires,  j'en reçois au moins trois par jour que ce qoit par mail, tél ou par la poste.
Fréquemment les personnes sous tutelle /curatelle pour de nombreuses raisons ne peuvent pas s'exprimer ni alerter sur ce qu'elles subissent de la part de leur tuteur.
Je remercie infiniment  tous les voisins, tous les proches des victimes d'abus tutélaires  qui nous contactent et nous envoient des témoignages sur les abus tutélaires.
Je n'ai pas la prétention, avec ce site , de venir à bout du mammouth tutélaire, mais je suis de plus en plus convaincue qu'il n'est pas inutile de relayer des témoignages sur ces abus, qui sont encore trop méconnus  et qui sont pourtant insupportables.

 Voici le témoignages de Steh


 Putain ça fait du bien !

 "Bonjour,
Bien heureux hasard que de tomber sur votre site car le reste de la France reste muette. Je dispose d'un adorable voisin, ancien légionnaire puis agent de sécurité....puis la retraite...un AVC. Une culture générale terrible, des livres plein l'appartement, une retraite apparemment confortable, c'est à dire au delà de 1500€ d’après ses dires et je le crois car il n'est pas outillé pour mentir.
Le constat est le suivant: Il ne sait même pas quel organisme le suit (l'UDAF de Montauban 82, bref). Il paye un loyer exorbitant de 300€ pour un 25m² pourri en petit village de Tarn et Garonne et marne pour avoir 50€ d'argent de poche afin de s'offrir ses livres, entretenir sa petite voiture.
Son tuteur passe rarement. Il s'avère que son infirmière à domicile est la femme dudit tuteur.
En synthèse, quelques-uns sont là pour lui substituer doucement son patrimoine car il est aussi propriétaire d'une vaste maison qui va partir à la vente... .
Ce n'est pas le premier cas de figure que je constate par chez moi. C'est infect, honteux, odieux.
Putain, çà fait du bien!
Désolé.
Cordialement, "
Stef

  Ma petite remarque perso :  Je dédie ce " Putain ça fait du bien de découvrir votre blog " à la personne plutôt minable qui est venue hier sur ma page Facebook Stop aux abus de tutelles pour mettre  ce commentaire immonde " Vos posts ne servent à rien " 

samedi 19 mai 2018

Abus tutélaires et Ligue des Droits de l'homme

 Chacun le sait et le déplore les droits du MP  sont loin d'être  toujours respectés en tutelle.


A mon humble avis, ce ne serait peut être pas une mauvaise idée de contacter la ligue des Droits de l'homme pour attirer  son attention sur les Abus tutélaires
Adresse :  138 Rue Marcadet, 75018 Paris


Elle œuvre à l'application des conventions et des pactes internationaux et régionaux en matière de droit d'asile, de droit civil, politique, économique, social et culturel.
Elle combat l'injustice, l'illégalité, l'arbitraire, l'intolérance, toute forme de racisme et de discrimination fondée sur le sexe, l'orientation sexuelle, les mœurs, l'état de santé ou le handicap, les opinions politiques, philosophiques et religieuses, la nationalité, et plus généralement toute atteinte au principe fondamental d'égalité entre les êtres humains, toutes les violences et toutes les mutilations sexuelles, toutes les tortures, tous les crimes de guerre, tous les génocides, et tout crime contre l'humanité.
Elle lutte en faveur du respect des libertés individuelles en matière de traitement des données informatisées, et contre toute atteinte à la dignité, à l'intégrité et à la liberté du genre humain pouvant notamment résulter de l'usage de techniques médicales ou biologiques.
Elle concourt au fonctionnement de la démocratie et agit en faveur de la laïcité.
Elle est membre de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) dont elle est une des associations fondatrices.

Elle est déclarée conformément à la loi du 1er juillet 1901. »
— Titre premier, dispositions générales, article premier des statuts de la LDH2

vendredi 18 mai 2018

Remise des relevés bancaires par le tuteur

Remise des relevés bancaires par le tuteur

 Un très grand merci à Marie Claude grâce à qui j'ai pu avoir connaissance de ce document ci-dessous  extrait du référentiels des MP.

 Je le recopie sur mon blog afin que chacun puisse profiter de l'info.


4.3 LA GESTION DES COMPTES ET LA PARTICIPATION DES MAJEURS PROTÉGÉS :

Documents transmis au majeur protégé :

→ Un relevé de comptes lui est transmis :
- soit à chaque rencontre (signature du double du relevé de compte comme accusé de réception)
- soit par voie postale par l’intermédiaire de la banque.
En cas d’impossibilité de transmission, le magistrat en est informé.
→ Un double du compte rendu de gestion annuel qui est adressé au juge des tutelles est également
transmis au majeur protégé.
Le budget évoqué à l’ouverture de la mesure avec le majeur protégé est revu avec lui à chaque
rencontre. Des explications claires sont données sur la répartition des postes de dépenses
( part consacrée à l’hébergement, aux frais de tutelles…).
Rappel de quelques règles:
- Respect du choix du majeur pour les comptes de placements ( art 427).
- En curatelle, l’accord du majeur doit être obtenu pour tout mouvement sur ses comptes de
placement. De même, le compte courant n’est pas clôturé sans son accord.
- Dissociation, dans l’organisation interne, entre l’ordonnateur et le payeur


Ma petite remarque perso : on peut constater, comme toujours en matière de tutelle, un certain flou artistique  concernant la périodicité exacte de la remise des relevés

jeudi 17 mai 2018

Précisions et rectifications sur les remises de relevés bancaires mensuels au " Protégé "

 Rectifications et précisions sur les remises des relevés bancaires mensuels au  "protégé " 


Il y a quelque temps  j'avais écrit de bonne foi sur mon blog que les relevés bancaires  devaient être remis chaque mois au protégé.

On sait hélas que dans les faits il n'en est malheureusement rien.

Un "professionnel des tutelles " au demeurant très courtois m'a signalé  que cette information information était fausse.


Donc j'ai fait mes petites recherches perso _ qui ont duré plusieurs jours _  et, en effet, l n'y a, en tout cas à ma connaissance  aucun texte de loi  précisant  que le tuteur a obligation de remettre chaque mois les  comptes au " protégé "  ce qui est d'ailleurs bien dommage.

J'ai également consulté  la charte des droits du Majeur protégé  dont je donne le lien ci dessous : là non plus aucune mention de cette fameuse  remise obligatoire.

https://www.tutelleauquotidien.fr/Proteger-au-quotidien-proteger-la-Personne/majeur-protege-tutelle-curatelle-charte-des-droits-et-libertes.html


Donc je tiens à faire une mise au point car j'essaye et cela n'est pas toujours facile de donner des infos le plus exactes possibles.
Je n'ai pas la science infuse et je ne suis pas une professionnelle du droit donc si quelqu'un a connaissance de ce fameux texte je le remercie vivement de bien vouloir me le communiquer.

mardi 15 mai 2018

Dossier témoignages envoyés à Nicole Belloubet où en sommes-nous ?

 Dossiers témoignages Belloubet  où en sommes-nous ?

Nous en avons discuté entre adhérents par mail et phone  mais comme vous n'avez pas tous les coordonnées de tous les adhérents ( certains  préfèrent ne pas communiquer leurs coordonnées et je respecte leur volonté et bp ne tiennent pas à aller sur les réseaux sociaux donc  je fais un petit point rapide sur le blog.

 Donc depuis cet envoi je n'ai pas reçu personnellement la réponse de Madame Belloubet mais cependant certains adhérents ont eu de très, très bonnes nouvelles , entre autre 4 mainlevées ( j'ai eu la confirmation de la 4 ème ce matin seulement c'est pourquoi  je n'avais n'avais parlé que des 3 pour lesquelles j'étais certaine )

 C'est bien sûr une excellentissime nouvelle !  Et ce que je trouve vraiment super c'est que les personnes qui ont obtenu ces mainlevées ont décidé de ne pas quiiter l'Association pour autant.
Je précise  qu'aucune des 4 personnes n'a demandé assistance d'un avocat.

Attention jamais je ne dis que ces mainlevées sont dues à l'envoi des dossiers à N.Belloubet. MAIS  les personnes avaient envoyé les requêtes aux Juges avec l'en-tête de l’Association ADVT  et en précisant  que les copies avaient été envoyées au Ministre.

D'autre part  depuis l'envoi des dossiers   6 personnes ont obtenu les comptes de gestion : là aussi je ne prétends évidemment pas  que Nicole Belloubet est intervenue  et d'ailleurs je ne le pense pas  mais là aussi les demandes avaient été adressées au tuteur avec l'en-tête de l'Association  et en précisant que des copies des courriers avaient été adressées au Ministre.
Bon évidemment tout est loin d'être réglé mais je trouve que ça avance quand même un peu.
 Enfin, dernière excellente nouvelle le journaliste avec lequel je travaille à l'ouvrage sur les tutelles dont je vous ai parlé à réussi à convaincre trois tuteurs de collaborer à cet ouvrage et croyez moi ça a été dur dur d'y arriver.  Il semblerait  qu'il y aura aussi un ancien JDT à la retraite, ce serait super top mais  pour le moment ce n'est pas encore confirmé donc restons prudents.

Pour les parisiens, je vous dis A Bientôt  pour la prochaine réunion ( fin mai ou début juin ).
BIZZ

Tutelle, Ehpad, hôpital même combat

Tutelle, Ehpad, hôpital même combat



Expertises médicales

Je relaye le témoignage de Sonia



Je suis tombée des nues lorsque j’ai reçu un questionnaire en 2014 me demandant des renseignements sur mon père et sur son patrimoine pour une demande de mise sous tutelle.


J’ai questionné mon père qui semblait abattu et humilié par ces démarches.


Sa femme m’a expliqué qu’une fiscaliste lui avait conseillé de mettre son mari sous tutelle car sinon il risquait d’avoir une amende pour avoir oublié de payer ses impôts, Et qu’en étant la tutrice de son mari, elle pourrait elle même s’occuper des comptes de façon légale.





Surtout, elle m’a suppliée de ne pas mentionner la maison de mon père en Italie. Je ne comprenais pas pourquoi. Et aussi de ne pas mentionner la retraite de mon père aux États Unis. De toutes façons, je ne connaissais pas le montant de sa retraite.





Le certificat médical circonstancié nécessaire pour la mise sous tutelle a été délivré par le Dr Rxxx, médecin expert de la liste du procureur décembre 2013.


Je m’explique très mal comment mon père qui enseignait encore un an et demi plus tôt à l’université de Chicago les mathématiques et la physique à un très haut niveau ait pu être candidat à une mise sous tutelle.


J’imagine la souffrance de mon père à une audience pendant laquelle sa femme se plaint devant lui des troubles cognitifs de son mari, devenu un poids pour elle!


Lui qui était si fier, n’a pas dû oser dire un mot.


Je me souviens d’une scène terrible fin 2013, dans un restaurant très chic aux États Unis, où ma belle mère a appelé le serveur pour lui rendre un plat que mon père avait commandé en trop, expliquant au serveur que mon père avait l’Alzheimer. Mon père est devenu rouge de honte. J’étais très mal à l’aise et choquée de voir mon père rabaissé ainsi.





Lorsque j’ai rencontré fin 2015, le médecin qui suivait mon père a l’hôpital Broca pour ses troubles cognitifs, ce médecin s’est montrée extrêmement surprise qu’on ne lui ait jamais demandé son avis. Elle ne savait pas qu’on pouvait mettre des gens comme ça sous tutelle.


Je me suis sentie fautive de ne pas avoir fait appel.


Par ailleurs mon père n’a pas l’Alzheimer. Tous les médecins qu’il a consultés avec moi sont formels.


Les réflexions pertinentes de mon père expliquant au médecin que ´L’INACTIVITÉ le rend triste, que son souhait est de retrouver son INDÉPENDANCE le prouvent.


Ma belle mère affichait sur la porte de la chambre où elle dormait ( elle faisait chambre à part)


« Ne pas ouvrir, je dors ». Un Alzheimer n’en aurait jamais tenu compte.





Mon père avait en 2013 quelques troubles spatio-temporels, mais il traversait Paris tout seul en transport en commun, surtout pour les trajets dont il avait l’habitude, en particulier pour rejoindre sa cousine. Jusqu’à fin 2014, mon père avait encore sa lucidité et son jugement.


En Août 2014, mon père a subit un choc émotionnel immense d’avoir été jetė dans un Ehpad par sa femme qui voulait la tutelle.


La tutelle confiée à une MJPM a été une véritable régression.


Mon père a été révolté de réaliser qu’il ne pouvait plus disposer de ses biens comme il le veut.





Dès le début de la tutelle, un notaire a conseillé à mon père de demander au juge l’autorisation de faire un testament. Mon père voulait au moins que soit appliquée la dévolution légale pour que ses 2 enfants ne soient pas spoliés de tout héritage à cause un don d’usufruit à sa 2 eme épouse beaucoup plus jeune que lui.





La tutrice, contactée à ce sujet par un avocat a fait traîner le dossier pendant 6 mois. Très liée avec l’épouse, elle a organisé une contre expertise avec un médecin expert le Dr Cxxx


Le certificat était accablant et très méprisant envers mon père, jugé incapable du moindre jugement! A cela ce médecin ajoutait que mon père devrait être dans un Ehpad, propos hors sujet et évidemment dicté par l’épouse qui voulait caser définitivement son mari.


Même si mon père avait fortement diminué au bout d’un an de tutelle, aidé par des neuroleptiques, ces propos concernant un Ehpad retirent toute l’objectivité au certificat.





Ces médecins experts sont payés, commandités par des tuteurs , des juges, des personnes abusant du système de tutelle, pour satisfaire les tuteurs, déresponsabiliser les juges…





Il existe heureusement quelques médecins de la liste d’une grande éthique, avec qui j’ai pu m’entretenir, m’expliquant que la priorité devait être donnée au maintien à domicile, qu’en aucun cas on ne pouvait placer son conjoint pour raison d’être dérangé par sa présence, et encore moins donner des hypnotiques à son conjoint parce on a du mal à dormir!!





Le 3ème expertise nuisible pour mon père a été celle du Dr Bxxxrecommandant un placement définitif en Ehpad. Ce médecin prétend qu’il y sera davantage stimulé!! Un non sens total! Surtout quand il ajoute que ce patient n’a besoin d’aucun soin hospitalier et se porte bien chez lui





La conséquence de cette ordonnance fut absurde. Mon père s’est retrouvé à l’hôpital sans avoir besoin de soin hospitalier, parce qu’un Ehpad était soit disant trop cher pour la tutrice malgré la retraite conséquente de mon père.


Entre parenthèse, le pire des des endroits pour être soigné, c’est bien l’USLD, (service longue durée pour personnes âgées), pas de service d’urgence, aucune intervention…si une patient tombe sur la tête, pas de scanner… les patients décèdent qu’on sache la raison… ils sont vieux!!





Tutelle, Ehpad, hôpital, succession, même combat.




lundi 14 mai 2018

Ange Finstrosa responsable de la FNAT refuse le dialogue

Ange Finistrosa, responsable de la FNAT, refuse le dialogue

Ange Finsistrosa , responsable de la FNAT , refuse le dialogue


Suite à l'émission de France 5 sur les abus tutélaires, j'avais dès le lendemain contacté la FNAT  pour expliquer que ce monsieur minimisait les dégâts commis par les associations tutélaires.
On m'a dit de lui écrire, j'ai demandé si l'adresse indiquée sur Internet était la bonne, on m'a répondu que oui.
Je lui ai envoyé ma lettre en LAR.

Voici ma lettre http://www.advttutelles.com/2018/04/reponse-aux-propos-scandaleux-du.html


3 semaines après environ, le recommandé m'est revenu avec la mention ' Inconnu à l'adresse indiquée "
Je précise que d'autres personnes - ahérents de l'Association aussi bien que non adhérents lui ont eux aussi écrit de leur côté et n'ont reçu aucune réponse.
J'ai souvent eu l'occasion de constater que les associations tutélaires sont extrêmement  fermés sur elles mêmes et n'acceptent pas le dialogue.
 J'ai toujours pensé que les personnes qui refusaient le dialogue avaient des choses à se reprocher....

Prochain chantier de l'Association : les expertises psy

Prochain chantier de l'Association : les expertises psy

Prochain chantier de l'Association ADVT  : les expertises psy.

Petit rappel aux Adhérents de l'Association


Comme chacun sait  la fameuse expertise psy est au cœur du système des tutelles.

Or la façon dont celle-ci se déroule actuellement est éminemment contestable .

C'est pourquoi  j'ai décidé  d'écrire au Ministre de la Santé et au Ministre de la Justice  pour attirer leur attention sur ce point et pointer certaines défaillances  que je n'ai pas le temps de détailler dans ce post.

Donc il y a un mois  j'ai commencé à réunir des témoignages   et j'envoie le dossier à la fin du mois de mai.

S'il y a des adhérents qui ont loupé l'info  il est encore temps de nous de nous envoyer les témoignages.

Je précise  que j'ai trouvé un psy  qui a accepté de rédiger un mot pour relayer nos griefs contre ces expertises,  souvent contestable et que bien sûr sa lettre, qui a quand même un certain poids  accompagnera le dossier.

Comme toujours, les faits devront être relatés, dans ces témoignages, de façon claire, nette et précise.
Se contenter de dire ' tel psy  a fait un faux ' n'a strictement aucun intérêt.

 Je n'ai pas la prétention de dire que cet envoi de dossiers groupés va régler définitivement le problème.

Par contre ça peut peut être  faire un peu bouger les lignes, sait on jamais..

Il y a beaucoup de gens qui critiquent le système mais qui ne foutent strictement rien, ça fait encore moins avancer les choses à mon humble avis ....


dimanche 13 mai 2018

Cinq documents très intéressants sur la question des Tutelles

Voici cinq documents très intéressants sur les tutelles

 Tutelles : ça bouge et on commence très sérieusement à avancer...

Tout le monde a pu le constater au cours de ces derniers mois,  dans le domaine des tutelles les choses commencent enfin à bouger  ( je pense aux très nombreux articles de presse, aux émissions TV qui se multiplient mais aussi aux résultats obtenus par l'Association : mainlevées, obtention de comptes de gestion et;. sur lesquels je reviendrai dans un prochain post.)


Il me semble que ces avancées sont largement dues bien sûr aux démarches personnelles effectuées  par tous ceux qui se battent contre ce système monstrueux  mais aussi aux quelques écrits sur le sujet des tutelles. pour rappel je les cite .

 Je vous invite non seulement à lire ces textes , extrêmement instructifs sur le côté destructeur du système tutélaire,  mais à suivre l'exemple de leurs auteurs  en témoignant vous aussi. Comme je le dis et le répète depuis des années  une seule chose peut faire avancer le problème des tutelles : le témoignage.

La France des Incapables :https://www.amazon.fr/France-incapables-Linda-BENDALI/dp/274910386X    

 A travers une multitude de témoignages de tous les acteurs concernés par cette mesure, ce livre se propose donc de pointer les lacunes d'un système qui peine à gérer ses grabataires, ses handicapés ou ses exclus, une population à laquelle la classe politique s'intéressait d'autant moins qu'une personne placée sous tutelle n'avait plus  plus le droit de vote ( ce qui n'est plus le cas aujourd'hui d'aileurs )

les Dépossédés de Valérie Labrousse :  https://www.amazon.fr/d%C3%A9poss%C3%A9d%C3%A9s-Enqu%C3%AAte-sur-mafia-tutelles/dp/2354172532  
 900 000 majeurs sous protection juridique en France. Autant de proies potentielles pour les réseaux spécialisés dans les abus tutélaires. Valérie Labrousse a recueilli de nombreux témoignages et enquêté pendant dix ans sur cette véritable mafia où l’omerta est de rigueur. Professionnels de l’immobilier, de la brocante, assureurs, pompes funèbres, banquiers, maisons de retraites, établissements de santé, services à la personne, associations d’utilité publique, municipalités, les prédateurs sont partout,

Au secours j'hérite   https://www.justiciablesencolere.com/au-secours-j-herite/
   Le 2 juin 2014  ma mère a été placé sous tutelle extérieure  j'ai  été témoin pendant quatre ans des dégâts énormes causés  par toutes ces professions qui gravitent autour de la tutelle : notaires, avocats, tuteur, maisons de retraite, sociétés d'aide aux personnes âgées   qui ont profité de la soi disant " protection " dont a "bénéficié "ma mère pour se gaver de façon obscène et j'en ai tiré un document de 300 pages dans lequel je tente de démonter les mécanismes de ce système qui est plus un système de prédation que de protection.

Lettre ouverte au tuteur de ma mère .  de F.H     http://www.youscribe.com/catalogue/livres/sante-et-bien-etre/medecine/lettre-ouverte-a-un-tu-t-eur-professionnel-178752 
Bien qu'il ait mis en extinction son "Collectif contre les abus tutélaires" (CCAT) l'auteur persiste à dénoncer la maltraitance du grand âge, éclaire la dimension sociétale d'un enfer tutélaire et pluridimensionnel, à stigmatiser un "collaborationnisme" scientifique et institutionnel qui valorise les tutelles, à contrer les insultes et les menaces que lui vaut la radicalité de ses propos et de ses "actions"...

"Je " est une chose,  la putainerie tutélaire  de Philippe K
 https://lirenligne.net/detail-oeuvre-a-decouvrir/Philippe%20b.y.%20KIE/%22Je%22%20est%20une%20chose./3454,
un pur joyau de la littérature anti tutélaire  écrit par un " protégé "  qui après avoir subi quatre dures années de dictature tutélaire décrit à merveille comment les personnes vulnérables sont "chosifiées " par leurs prétendus  protecteurs.

samedi 12 mai 2018

Attention à " certains témoignages " certains sont à prendre avec des pincettes

Pourquoi je me méfie de " certains " témoignages.

Il me paraît évident  que quiconque , journaliste ou individu lambda  qui souhaite dénoncer les abus tutélaires  a tout intérêt à recueillir le maximum  de témoignages contre ces abus.
Obtenir ces témoignages n'est pas difficile c'est un jeu d'enfant, à la portée de n'importe qui.


En revanche il est évidemment préférable  que ces témoignages soient probants  c'est à dire correctement rédigés, articulés autour d'arguments imparables et surtout de PREUVES.


Or  c'est là où le bats blesse :   Je vais prendre un cas entre mille :  très souvent le " protégé " se plaint de ne recevoir que 60 € par semaine , c'est en effet très peu ! 

Seulement quand on se donne la peine de regarder les choses de plus près  on s’aperçoit  que les revenus de la personne étant de 800€  une fois que la tutrice a payé  le loyer, l'électricité , les charges, les assurances , le téléphone, la mutuelle etc, il ne reste pas de quoi donner plus que 60€

Je sais que certaines personnes  vont me répondre ' Oui mais souvent il y a de l'argent et la tutrice ne le donne pas "  Ok   bien sûr que cela arrive et qu'il faut le dénoncer !  mais en en apportant la preuve.
 Quand on a les relevés bancaires _ et cela arrive _ il suffit de comparer les revenus et les dépenses  et quand on le fait on s'aperçoit  que parfois, attention je dis bien PARFOIS, j'insiste PARFOIS,  la tutrice ne peut pas donner plus que 60 €.

Je suis la première à dire qu'il faut dénoncer les abus tutélaires et je ne fais que ça, à  raison de huit heures par jour, depuis deux ans   mais je crois qu'il faut être extrêmement prudent , ne jamais prendre ce que les gens vous disent pour argent comptant... Toujours tout vérifier. Check et double check  c'est la règle d'or !

Et si on ne le fait pas - c'est tellement plus facile de relayer n'importe quoi sans rien vérifier "  et bien cela risque d'être extrêmement contre productif . Les gens des tutelles ont des yeux partout : quand on relaye des infos qui sont fausses  ils s'en servent contre nous ,  nous traitent de menteurs etc.
Ne pas être rigoureux  c'est donner aux gens des tutelles des armes pour se faire battre.
Personnellement exploité un témoignage sans m'assurer  de l'exactitude des faits que l'on me rapporte et ça c'est un boulot dingue !

vendredi 11 mai 2018

Le scandale des Tutelles enfin évoqué au JT de 20H de France 2 !!! Une énorme avancée !

Le scandale des tutelles enfin évoqué au JT de 20H de France 2

 Après des décennies d'omerta   les langues se délient enfin et le scandale des tutelles  est enfin révélé au grand jour

https://www.facebook.com/ariane.toupet/videos/pcb.2488077374551238/1799203416785767/?type=3&theater&ifg=1
 Depuis plusieurs mois  les émissions de radio

_ France Info en décembre dernier

_ Vivr'FM

ou de TV

France 5 le 25 avril

et  le top du top !  Le journal de 20 heures de France 2 du 10 mai ( cliquez sur le lien ) !

Les journalistes de la Presse écrite s'y mettent aussi

 Double page sur le scandale des tutelles dans le Sine Mensuel de mars

_ Article " silence on pille "  dans le Nouvel Obs de mars


et pas mal d'articles à venir, avec ma propre collaboration.

 Les choses avancent à grand pas !

Merci à ceux, très très très peu nombreux  qui ont consacré leur temps et leur énergie pour ébranler ce mammouth échevelé qu'est devenu le système tutélaire : un système qui se dit de  " protection " t qui n'est que de prédation

Et honte  à tous les hommes politiques de gauche comme de droite qui " savaient "  mais qui se sont tus par lâcheté !

mercredi 9 mai 2018

Tutelle et expertise psy : le cas de Danielle

Tutelle et expertise psy : le cas de Danielle


 Il y a quelques jours  j'avais publié l'histoire de Danielle : sa fille , qui ne semble pas insensible aux biens de sa mère avait demandé son placement sous tutelle.

Danielle s'était pliée  à l'examen médical et elle avait pu avoir accès à son dossier : l'expertise psy était bonne.

Cependant la Juge  était un peu sceptique : en effet la fille de Danielle est médecin et avait insisté selon elle  les facultés  cognitives  de  Danielle étaient altérées  et elle aurait réussi à manipuler l'expert...

La Juge a donc décidé de demander une seconde expertise afin de s'entourer d'un maximum d'informations et de précautions.

Danielle a accepté de passer cet examen, elle a pu avoir accès au dossier  et constaté qu'elle avait la note de 28 sur 30.

  J'ai eu un message d'elle hier :  La Juge s'est appuyée sur les deux expertises  et a décidé de ne pas placer Danielle sous tutelle.

C'est une excellente nouvelle.

Il faut bien comprendre  que tous les Juges de tutelle ne sont pas des" rapteurs" et que beaucoup d'entre eux s'entourent quand même d'un minimum précautions pour décider d'un placement.


Beaucoup de personnes hésitent à passer cet examen,  pensant qu'en l'absence du fameux  certificat circonstancié   ils échapperont à la tutelle...  ça peut effectivement marcher mais est ce forcément une bonne chose ?   Certains sont tout simplement dans le déni de leur maladie , je pense à certains qui ont un début Alzheimer mais s'obstinent à continuer à conduire ... mettant  ainsi leur propre vie  mais surtout celle des autres en danger.

Il me semble que refuser l'expertise psy  pour échapper à tout prix à la tutelle est un calcul extrêmement simpliste. 

 Tous les Juges de tutelle ne sont pas des salauds et tous les experts psy ne sont pas forcément des corrompus.

 Personnellement je ne me permettrais jamais  de conseiller à quelqu'un de se présenter ou pas  à cet examen.   Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.  Et quelle serait ma légitimité pour dire que telle personne doit ou ne doit pas être placée sous tutelle ?

Mais en mon for intérieur je suis persuadée qu'une personne dont les facultés mentales ne sont pas altérées  a tout intérêt à se soumettre à l'examen.

 En tout cas quelque chose dont je suis  intimement persuadée c'est qu'une procédure de mise sous tutelle est quelque chose de très complexe et que des gens qui comme c'est mon cas par exemple n'ont pas de connaissance ni l a moindre formation en psychiatrie  devraient avoir la sagesse de rester à leur place et de ne pas donner de conseils ni dans n sens ni dans l'autre.
Cnseiller à quelqu'un de ne pas se présenter à l'examen médical implique que l'on fasse soi même un dagnostic de l'état mental de cette personne ... ça me paraît d'une prétention ridicule ...

mardi 8 mai 2018

Ma fille veut me faire mettre sous tutelle or j'ai toute ma tête

 Mes enfants demandent ma mise sous tutelle !

C'est peut-être une simple coïncidence mais ces trois derniers jours j'ai reçu trois témoignages de personnes se plaignant que leurs enfants avaient demandé leur mise sous tutelle.


Hier c'était une dame, Danielle D âgée d'environ 70 ans , avec laquelle j'ai discuté environ une heure et qui m'a paru en pleine possession de ses facultés intellectuelles et cognitives.
D'après ce que j'ai compris elle a certains biens et sa fille loucherait un peu dessus.
Il se trouve que la fille  a exliqué au Juge qu'elle constate une altération des facultés cognitives de sa mère. Cette déclaration a impressionné le Juge  car la fille est médecin...
Il y a eu une expertise psy et danielle  a pu accéder à son dossier : elle a obtenu une note de 20 sur 30.

 J'ouvre une parenthèse pour faire l'observation suivante : certaines personnes me disent qu'ils ont pu avoir accès à l'expertise et d'autres que cet accès leur a été refusé... je ne comprends pas pourquoi il y a deux poids et deux mesures...
 Bref, Danielle  doit passer les jours prochains devant le Juge, en attendant comme on peut bien l'imaginer, elle vit dans une angoisse épouvantable.
Elle envisage, si le Juge renonce à la placer sous tutelle de porter plainte pour harcèlement contre sa fille... A sa place j'en ferais autant...
Ce matin, je reçois deux mails  du même genre... les voici


   Premier mail :
bonjour
ma fille ,que je ne vois pas 24 heures en une année ,a déposé il y a quelques mois une demande de mise sous tutelle à mon égard ; j'ai donc été invité à passer une visite médicale pour autopsier les
neurones de mon cerveau !! et je viens de recevoir une lettre du tribunal qui dit que le procureur de la république a décidé de ne pas donner suite a mon éventuellement placement sous protection
judiciaire car l'examen médical n'a pas mis en évidence une altération de mes facultés mentales ou physiques ,alors mes questions car il y a tout de même des questions je voudrais savoir si ma fille,dont j'ai plus de nouvelles téléphoniques depuis le verdict, a des recours contre cette décision du procureur ou si d'ici quelques mois elle peut récidiver en toute impunité ,j'ajoute que j'ai
passé des mois d'enfer en attendant la décision du tribunal et que tous ceux que je connais et qui me connaissent sont outrés et scandalisés par l'attitude de ma fille.pour information j'ai 69 ans.
merci
Ma réponse :J’imagine quelle a dû être votre angoisse  à la perspective de cette mise sous tutelle, de toute évidence abusive  puisque votre certificat médical est bon.
J’ai une adhérente  qui est dans le même cas que vous et qui envisage de porter plainte contre sa mère pour harcèlement.

Deuxième mail  reçu aussi ce matin : 

Bonsoir,Je suis une femme de 64 ans, je vis dans la Manche. Suite à une mauvaise gestion de ma part de mes comptes, j'ai accumulé des dettes.Mes enfants ayant peur que je leur laisse un passif m'ont mise sous curatelle renforcée il y a un an. C'est L'Udaf qui gère mes comptes. Quel bouleversement dans ma vie. Plus aucune liberté, je me renferme et je meurs petit à petit. Je ne veux pas blesser mes enfants mais je voudrais sortir de cette curatelle qui me brise un peu plus chaque jour. Comme beaucoup j'ai toute ma tête et je ne sais pas par où commencer. Pouvez-vous me conseiller
Ma réponse         
Bonjour, merci de votre mail.
Ma réponse 

Je suis étonnée de votre témoignage dans la mesure où la mise sous tutelle pour raison de prodigalité n'existe plus depuis la réforme de 2009.
D'autre part je n'ai jamais vu un Juge mettre quelqu'un sous tutelle pour préserver l'héritage des enfants ...  cela m'étonne beaucoup.

samedi 5 mai 2018

Compte-rendu de la réunion ADVT du samedi 5 mai 2018

Compte-rendu de la réunion ADVT du samedi 5 mai 2018


 Réunion ADVT 

La réunion  ( attention  Réunion et non AG) s'est tenue aujourd'hui 5 mai 2018 à Paris dans un très sympathique café parisien  et s'est déroulée dans la joie et la bonne humeur.

Merci aux référents Lyon, Tous, Metz qui ont fait l'aller-retour dans la journée spécialement pour l'occasion.

Bp d'adhérents qui ne se connaissaient que via Internet  ont été heureux de se rencontrer " en vrai " 
 Nous avons la très nette impression que les choses avancent.

 3 mainlevées ( sans avocat Mesdames et Messieurs ! ) au cours des quatre derniers mois,  c'est déjà un bon résultat.

7 comptes de gestion arrivés  ( rapport avec les dossiers que nous avons envoyés ou simple coïncidence ?  je ne sais )   alors que les personnes les réclamaient depuis des années...

L'envoi des dossiers groupés à la Ministre Nicole Belloubet a nécessité beaucoup de coordination  de la part de tous les adhérents qui ont envoyé des témoignages , merci à eux.

Il ne faut pas se faire d'illusions  et chaque dossier  ne sera pas forcément résolu à partir de cet envoi mais il s'agit d'un acte à portée symbolique,  la Ministre n'ayant pas l'habitude de voir 50 dossiers débouler dans son bureau.

Bien sûr tout le monde aura remarqué que les journalistes aussi bien à la radio qu'à la télévision  commencent enfin à lever le  voile sur le scandale des tutelles.

Bref les choses semblent avancer ...  Tout cela ne s'est pas fait ppar l'opération du saint -esprit mais grâce à certains  qui se sont particulièrement investis dans l'action. Merci à eux.

    Une petite suggestion :  Il faudrait  qu'il y ait plus de blogs  sur le sujet  et il faudrait aussi qu'il y ait ( enfin )  plus d'Associations.


Ce n'est pas moi qui le dis mais Valérie Labrousse  qui donne ce conseil dans son fameux livre " Les Dépossédés ".

Créer une Association, je suis bien placée pour le savoir demande un investissement monstrueux, en temps, en énergie etc  Mais, une chose est sûre  ça marche ! 

Créer une Association, oui c'est plus fatigant que de mettre un commentaire genre " les tutelles c'est la mafia " sur Facebook  ou bien de mettre un petit like sous un post   mais c'est quand même beaucoup plus efficace.

Il faut savoir ce qu'on veut dans la vie...

Courrier au député Patrick Hetzel

Mail au député Patrick Hetzel



 Voici le mail que je viens d'envoyer au député Patrick Hetzel .

 Vous pourriez peut-être envoyer ce mail à vos propres députés ( mais je suis sûre que vous y aurez pensé tout seuls ) ou à vos sénateurs.
Mon idée est de leur demander qu'ils créent un Collectif de Députés pour protester contre le scandale des Tutelles.



Monsieur le Député, 
> >  
> >  
> >  je vous avais contacté  il y a plusieurs mois pour vous faire part de notre indignantion à tous  devant l'ignominie du système Tutélaire.
> >  
> > Malgré la réforme de 2007, la situation, tout le monde le sait, la situation ne fait qu'empirer A quoi donc servent les lois que vous votez si elles ne sont pas appliquées ?
> >  
> > Vous m'aviez informée que la Ministre de la Justice avait ouvert une enquête et qu'elle examinerait 7.000 dossiers qui lui ont été remis par les TI....
> >  
> > Nous aimerions bien savoir  ce qu'a donné cette enquête... il y a de fortes chances pour que ce ne soit qu'un enfumage de plus.
> >  
> > Il y a deux mois j'ai envoyé à la Ministre de la Justice un dossier d'envron cinquante témoignages  de personnes victimes de dysfonctionnements tutélaires 
> >  
> > Aucune réponse de la Ministre, en tout cas à ce jour... ce qui est révélateur du peu d'intérêt que les pseudo " élites " politiques accordent aux victimes de ce système monstrueux. 
> >  
> >   Vous avez certainement noté que les médias, de leur côté , sont de plus de plus nombreux à dénoncer ce système : en décembre émission de France Inter, en janvier émission de Vivre FM,  en février article dans Siné Mensuel,  en mars article de l'Obs, en avril émission de France 5,  et bientôt une émission sur France 2...
> >  
> >  Tout le monde aujourd'hui semble enfin s'émouvoir du  scandale des tutelles.... sauf très bizarrement les hommes politiques qui gardent le silence ... alors qu'ils savent !!!
> >  

> > Se taire, Monsieur le Député, et rester les bras croisés sans rien faire c'est être complice.

> >  
> > Vous aurez remarqué également  que la colère monte  dans ce pays ...  et qu'à mon avis ça ne s'arrêtera pas de sitôt ... On peut s'indigner vertueusement des violences commises par les Black Blocs   mais il faudrait peut être essayer de comprendre les raisons de cette violence. 
> >  
>  Tous ces gens qui sont victimes de tuteurs négligents, incompétents ou voleurs  eux aussi sont victimes de violence .  
> >  
> > Pourquoi aucun homme politique ne dénonce-t-il cette violence là ???? 
> >  
> > Vous allez fermer les yeux encore longtemps ??? 
> >  
> > Si oui bien sûr que la violence  éclatera et là il sera trop tard pour rien faire .

 Qu'attendent les députés  pour créer une sorte de Collectif qui dénoncerait les abus tutélaires ?

 Il est certain que cette démarche donnerait des résultats  alors pourquoi ne faites vous  rien ?
> >  
> > Respectueusement.   
> >  

mercredi 2 mai 2018

Emission de France 5 sur les tutelles suite et pas fin

rcredi 2 mai 2018

Emission France 5 sur les tutelles , suite .... et pas fin

 L'émission de France 5 sur les tutelles, du 25 avril dernier  a fait pousser des cris d'orfraie  aux MJPM   qui prétendent que  le journalist auteur du reportage a généralisé à partir de quelques brebis galeuses ...


Ci dessous   l 'excellent  commentaire de Jean-Thierry Camus

Je suis toujours dubitatif quand j'entends dire que les magouilles des tutelles sont un phénomène marginal.


Que l'on prenne en considération, indifféremment, le rapport de l'IGAS de Juillet 2014 ou celui de la Cour des Comptes de Septembre 2016, on passe sous silence une énormité :

c'est un dérapage sur des indicateurs macro-économiques globaux qui a conduit ces deux organismes à s'intéresser aux tutelles.



S'il n'y avait que quelques brebis galeuses, noyées dans la masse l'IGAS et la Cour des Comptes n'auraient rien remarqué de particulier. En particulier la Cour des Comptes qui n'est autre que l'auditeur des Comptes Publics. Elle ne s'intéresse en aucune manière à des phénomènes isolés. Ce n'est pas dans son champ de compétences et a d'autres chats à fouetter.



Par contre, à condition d'en avoir un peu plus, le cas des mandataires qui ne rendent pas leurs comptes de gestion mérite que l'on retourne l'argument de marginalité à notre avantage : si seulement quelques mandataires ne rendent pas leurs comptes, raison de plus de ne pas hésiter à les radier et à retraiter autrement les dossiers dont ils avaient la charge. Dont des mainlevées et des priorités familiales à faire jouer.



Et si le lobby des tutelles est contre le fait qu'on élimine QUELQUES RARES brebis galeuses, il faudra nous expliquer en quoi cela dérange.

S'il y en a qui pensent qu'on ne s'est attaqué qu'à quelques mandataires qui servent de lampistes alors qu'il en existe des pires .... yapuka nous donner des noms et des numéros de dossiers pour compléter notre tableau.



Enfin, s'il y a parmi les mandataires des moutons noirs et des moutons blancs, il doit aussi en avoir beaucoup de gris. Virer les noirs peut donner à réfléchir aux gris : mandataires, JT, greffiers ..etc.