vendredi 30 juin 2017

les tutelles... une aubaine pour les avocats !

Ne serait-ce pas du racket ?


Quand j'envoie un courrier à la tutrice ou au Juge des tutelles ils ne répondent jamais et ils ont le droit de le faire puisque en tant que ' simple ' fille d'une protégée je n'ai aucun droit à aucune information.
Alors je vais voir des avocats et j'envoie le même courrier via un avocat.
Cet avocat me facture en général la consultation + l'envoi du courrier donc disons en moyenne 300€
Je précise que l'avocat ne fait qu'envoyer un courrier que j'ai rédigé moi-même.
Et quand je passe via un avocat j'ai en général une réponse du Juge.
Est-il normal que je doive à chaque fois débourser 300€ pour avoir une réponse du Juge ?
Ne pourrait-on pas qualifier cela de racket?
On pourrait s'il s'agissait de citoyens de base employer ce mot de rackett mais comme il s'agit de gens de justice on ne peut pas employer ce mot ! alors comment faut-il qualifier ce procédé ?
En tout cas je pense personnellement que les tutelles sont une aubaine pour les avocats !
Plus les tutelles se passent mal plus les avocats sont sollicités et donc plus ils gagnent de fric !

A un certain Marc-Antoine.. qui commence à me gonfler



A un certain Marc Antoine....qui commence à me gonfler

Un certain Marc Antoine vient sur mon blog http://lamafiadestutelles.blogspot.com poster des commentaires dans lesquels il se permet de me contredire via des affirmations péremptoires ou des questionnements insidieux.

A mon avis, ce Marc-Antoine est soit partie prenante des tutelles à un titre ou à un autre (mandataire judiciaire, greffier ou autre auxiliaire de justice du système tutélaire ) et qui cherche tout simplement à me faire taire parce que je divulgue des infos gênantes sur un système qui rapporte beaucoup d'argent à tous ceux qui gravitent autour des prétendus protégés...

soit quelqu'un qui cherche à se renseigner à moindre frais sur les inconvénients des tutelles en profitant des infos recueillies par d'autres qui se tapent le boulot de faire des recherches. C'est tellement moins fatigant n'est-ce-pas quand ce sont les autres qui font le boulot...

Cher Monsieur Marc-Antoine, moi j'aime bien savoir à qui je parle pourriez-vous avoir le courage et l'honnêteté intellectuelle de me dire qui vous êtes ?

Preuve que le Juge peut changer la clause bénéficiaire !!!!

https://www.generali.fr/dossier/assurance-vie-tutelle-curatelle/

mercredi 28 juin 2017

Alerte ! L'Etat s'approprie les biens des personnes sous tutelle



Voilà exactement et, preuves à l'appui comment l'Etat s'approprie les biens des personnes sous tutelle


La gestion de l'assurance vie des personnes majeures placées sous protection nécessite la double signature du majeur et du curateur dans le cas d'une mise sous curatelle et l'autorisation du juge des tutelles dans le cas d'une mise sous tutelle.

Cela signifie que dans le cas d'une personne Alzheimer sous tutelle le Juge a la possibilité de désigner lui-même le bénéficiaire de l'assurance-vie sans concerter ni la personne sous tutelle, incapable de voir ce qui se passe puisqu'elle est Alzheimer ni ses héritiers !!!!!

Et même dans l'hypothèse où le Juge désignerait les héritiers comme bénéficiaire il faut savoir qu'en cas de décès de l’héritier la clause devient caduque et donc que les enfants de l'héritier ne SONT PAS BÉNÉFICIAIRES et donc de façon absolument ' légale ' ( comme dirait Fillon immoral ok mais légal ) l'argent revient à l'Etat.


Il est inadmissible que les enfants de la personne Alzheimer sous tutelle ne soient pas contactés par le tuteur et l'assureur quand ils décident de faire ces placements dans le dos du protégé et dans celui de ses enfants.

Le Juge des tutelles et le testament du majeur protégé

Le majeur  protégé ne peut faire un testament qu'avec l'accord du Juge des tutelles.....

Points de suspension...

En effet imaginons que le " protégé"  soit Alzheimer ... là aussi points de suspension car si j'écris ce que je pense je vais  encore me faire traiter de paranoïaque !

Or, il se trouve que depuis que je m'intéresse à la question des tutelles j'ai vu ( et vécu moi-même par expérience personnelle ) des situations et des faits tellement incroyables que je suis demandé si je ne rêvais pas ou si je n'étais pas devenue folle et donc je suis allée de moi-même consulter des psy.

Selon eux 1° je ne suis absolument pas paranoïaque ( les paranoïaques ne veulent jamais admettre qu'ils le sont et ne se remettent pas en cause)

2°  On voit des choses absolument surréalistes dans le domaine des tutelles !

J'ai remarqué que quand on parle de ces " dysfonctionnements " dans le domaine des tutelles les braves gens qui n'y connaissent rien vous traitent de cinglé !



Et encore un curateur avocat voleur !

Encore un curateur voleur !

ça n'arrête pas !

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Poursuivi-par-la-justice--l-avocat-est-suspendu-11726254

dimanche 25 juin 2017

Conflit avec le tuteur : que faire ?

http://forum.doctissimo.fr/famille/droit-famille/conflit-tuteur-trouver-sujet_773_1.htmhttp://forum.doctissimo.fr/famille/droit-famille/conflit-tuteur-trouver-sujet_773_1.htm

Alerte ! L'ETAT met la main sur les biens des personnes sous tutelles via l'assurance vie

Alerte : voilà comment l'Etat met la main sur les économies des personnes âgées via l'assurance vie. il suffit de mettre sous prétexte de protection une personne âgée sous tutelle et de transférer ses biens sur une assurance vie : en effet le Juge des tutelles, il faut absolument le savoir, a le droit de désigner lui-même le bénéficiaire de l'assurance vie d'une personne âgée sans concerter celle ci ni sa famille.
Ce même Juge des tutelles il faut absolument le savoir a le droit de faire faire un testament aux personnes sous tutelles, on imagine les dérives !
C'est par ce biais de l'assurance vie que l'Etat met la main sur le patrimoine des personnes sous tutelle. C'est extrêmement grave et inquiétant.

mercredi 21 juin 2017

Prison ferme pour le tuteur de l'UDAF !

Le tuteur de l'UDAF en prison !



Porter plainte contre un Juge

Le nœud du problème dans la question des tutelles c'est la toute puissance du Juge des tutelles !
Le Juge des tutelles a des pouvoirs absolus et qui ne sont contrebalancés par aucun contre pouvoir, ce qui rappelle la dictature. Vous pouvez quand vous contestez la décision du Juge porter l'affaire en Cour d'appel mais la plupart du temps la décision du Juge sera maintenue !
Vous pouvez aussi porter plainte auprès du Procureur de la République, statistiquement 9O% de ces plaintes sont classées sans suite. C'est ça qui permet de dire que c'est un système " mafieux " je mets le mot entre guillemets car comme c'est l'Etat qui organise ça c'est une mafia légale. Les choses n'avanceront que quand les gens compris ENFIN que le système des tutelles est mafieux et qu'ils dénonceront cette Mafia. Tant que les gens n'auront pas compris le fond du problème ils se ruineront en procès et en avocats pour rien ! On ne lutte pas contre la mafia avec des procédés classiques ! Il faut être un peu inventif et créatif dans ces cas là

mardi 20 juin 2017

Je ne suis ni dépressive ni suicidaire mais ....



Je ne suis dépressive ni suicidaire mais ...

La tutrice Walter est en train de me tuer




Je ne suis ni suicidaire ni dépressive mais j'ai souvent des bouffées et des pulsions suicidaires notamment quand je pense à Walter.

Depuis trois ans, cette personne particulièrement malfaisante détruit conscienscieusement nos trois vies, celle de ma mère, celle de mon fils et la mienne...

C'est comme un poison qui coule dans mes veines depuis cet horrible jour du 2 juin 2014 où elle s'est vu " confier " la tutelle de ma mère.

Je l'ai constamment dans les jambes , il n'y a pas un seul jour où je ne suibisse les conséquences de son incompétence et de ses actes pour le moins indélicats.

Pas un seul jour, pas une seule seconde de ma vie où je ne pense à elle et à tous les dégâts qu'elle a commis en toute impunité et en toute lâcheté.

Je dis en toute lâcheté car jamais depuis trois ans cette personne n'a eu le courage de s'expliquer avec moi les yeux dans les yeux. Jamais en trois ans elle n'a répondu à un seul de mes mails, fax et LRAR.

J'ai l'impression d'avoir une couleuvre qui me glisse entre les mains.

Depuis trois ans je lutte contre cette personne de toutes mes forces et je ne fais pas du tout pour préserver le patrimoine de ma famille qu'elle est en train de dilapider en le distribuant à tous ces parasites qui gravitent autour de ma mère profitant de ce qu'elle est Alzheimer et livrée pieds et poings liés à une tutrice qui la dépouille, non je le fais parce que derrière mon petit cas personnel il y a des dizaines de milliers de personnes qui vivent un pur enfer à cause des tutelles système qui se prétend de protection et qui n'est qu'exploitation et prédation des vulnérables pour l'intérêt financier de parasites.

Cette lutte est épuisante car se battre contre un tuteur c'est se battre contre tout l'appareil judiciaire : le greffier qui ose dire que les comptes de gestion de Walter sont ok alors qu'elle distribue l'argent de ma mère à tout un tas d'étrangers, le Juge des tutelles auquel j'ai apporté toutes les preuves de l'incompétence et de la nullité de cette tutrice, le Procureur de la République qui classe mes plaintes contre Walter sans suite... Les avocats de Walter qui osent m'attaquer en diffamation alors que tout ce que je dis contre Walter est la pure vérité je le jure.

Depuis trois ans Walter et ceux qui la protègent, car dans cette histoire c'est Walter qui est protégée et non ma mère, essaient, par les moyens les plus lâches et les plus abjects de me faire taire :

_ Mises en demeure

_ Fermeture de mes sites internet

_ Procès ruineux alors que ces gens là savent parfaitement que je suis sans ressources... et le plus extraordinaire c'est que Walter fait payer ses avocats par ma mère, on est dans l'ignominie et l'abjection la plus totale.

Je ne sais pas si je vais me suicider ou pas, si je le fais la Walter serait trop heureuse alors je résiste mais parfois ça devient intolérable . pour moi Walter représente le mal absolu: un méalnge d'incompétence, de malhonnêteté , de bêtise, de médiocrité, de lâcheté , de perversité je ne peux plus supporter de vivre avec cette espèce de corps étranger qui s'est incrusté dans nos vies pour les détruire à son profit à elle.

J'espère que je résisterai à l'envie de me suicider mais si je le fais j'accuse formellement tous ceux qui depuis trois ans tournent autour de ma mère sous l'hypocrite et sale prétexte de la protection : le notaire Xiberras, l'avocat jean-francois Caylar, les avocat Gottvallès, Rouanet, Xavier Teramau, la Walter, le Juge des tutelles Olivier Adam, d'avoir tout fait pour me tuer afin de s'approprier les biens de ma mère.

Un notable agennais escroque des personnes sous tutelle

Un notable agennais escroque des personnes sous tutelle http://www.ladepeche.fr/article/2009/02/19/561405-agen-176-000-e-extorques-a-des-personnes-sous-tutelle.html

La tutrice de la mère Monique l'accuse de vol !

La tutrice de la mère Monique l'accuse de vol !



_curatelle de ma mère_à la Maison des Associations à Genève, concernant les dénis de justice (genevois et vaudois): Le curateur-avocat de ma mère n’a pas apprécié mes critiques quant à sa décision de placer ma mère de force en EMS, lui causant 2 maladies nosocomiales : des infections pour lesquelles ma mère tremblait de fièvre, était clouée au lit : catastrophique - criminel - pour sa santé. Pour se venger de mes critiques, le curateur-avocat s’est permis de m’accuser de voler objets et meubles de ma mère lors de mon déménagement le 26 octobre 2016, alors qu’il était normal que je prenne avec moi mes effets personnels. J’étais venue en 2012 aider ma mère comme proche-aidante : mon travail a été rémunéré de manière misérable (900.- par mois), alors que j’ai évité pendant près de 4 ans l’EMS à ma mère. Loin de récompenser ce lourd travail, vexé par mes critiques, le curateur m’emmerde avec sa plainte pénale pour prétendu vol. En fait, il se contredit de manière évidente par sa lettre du 31 octobre 2016 en écrivant à la Justice de paix, je le cite : « Pour le surplus, il m’est apparu que Mme Monique Golay avait laissé dans la villa les meubles et objets tels que j’avais pu les voir au mois de mai 2016 ». J’ai mentionné cette contradiction évidente au Ministère public lors de ma plainte pénale contre le curateur pour calomnie : les procureurs ont balayé cette contradiction et ont rejeté ma plainte, sans m’entendre, violant ainsi l’article 5 du Code de procédure pénal : « 5 [L’autorité] s'efforce, par des questions claires et des injonctions, d'obtenir des déclarations complètes et de clarifier les contradictions : » cela n’a pas été fait. Aussi, les procureurs ont enfreint l’article 2 du Code de procédure pénal : « 2 [Les autorités] se conforment notamment: a. au principe de la bonne foi; b. à l'interdiction de l'abus de droit; c. à la maxime voulant qu'un traitement équitable et le droit d'être entendu soient garantis à toutes les personnes touchées par la procédure; » En plus de ses contradictions évidentes, le curateur-avocat ne se réfère pas à l’inventaire des biens établi par le notaire après le décès de mon père. Après que je lui en ai fait la remarque, comme un enfant gâté le curateur m’écrit par émail du 5 février 2017: « « Vous avez emporté des objets qui ne sont pas sur la liste. Point. » Mais si les objets que j’ai emportés ne sont pas sur cet inventaire, cela signifie soit que 1.2.1 ces objets n’ont pas de valeur; 1.2.2 ces objets m’appartiennent depuis longtemps : comment le curateur va-t-il prouver que les objets, qui ne sont pas sur l’inventaire, ne m’appartiennent pas vu que j’ai habité près de cinquante ans dans la maison? Malgré mes preuves du non-fondé - pour ne pas dire la stupidité - de la plainte pour vol du curateur, les procureurs rejettent mes nombreuses plaintes sans m’entendre. C’est contre la loi, c’est un déni évident de droit.
Le curateur m’a accusé de voler 2 tableaux présumés d’Albert Anker (non signés). J’ai des photos qui montrent ces tableaux au sous-sol de la maison : je les ai déposées aujourd’hui au Tribunal fédéral en leur rappelant que je me suis plainte le 28 février 2017 et le 12 mars 2017 pour calomnie du curateur. Les procureurs vont jusqu’à écrire leur fausse réalité procédurale que je n’aurais pas déposé plainte pour calomnie : c’est un gommage judiciaire de la calomnie.
Comment obliger les juges vaudois à appliquer la loi, notamment au vu de la calomnie que me fait subir le curateur ? Le 27 février 2008, Monsieur Thomas Minder avait recouru au Code des Obligations comme projectile lancé à la tête du patron d’UBS Marcel Ospel. Afin que les procureurs de première instance n’enfreignent plus les articles 3 à 7 du Code pénal en rejetant mes plaintes sans m’entendre, dois-je recourir à ce Code pénal comme projectile contre la tête de ces procureurs ? 
Une idée pour acquérir de la visibilité : Ceux qui se battent contre les curatelles abusives, qui sont des protectorats juteux des personnes vulnérables âgées et riches, devraient réunir leurs forces avec l’oeuvre de charité de la célèbre romancière JK Rowling qui, elle, se bat contre les protectorats juteux des personnes vulnérables jeunes et pauvres. Cette écrivaine dénonce les abus de mettre en institut ou orphelinat les jeunes pauvres avec la promesse aux parents que leurs enfants, au moins, auront à manger. Le drame, c’est que ces orphelins finissent dans un trafic d’humains - prostitution. Concernant les âgés argentés, ils finissent dans un trafic de morts vivants organisé par les EMS et tout le système des médecins-curateurs-juges qui se partagent leur
https://www.facebook.com/profile.php?id=100008781484153

la tutrice de Juliette est un monstre






Témoignage de Juliette


Demain on me fait une coupure d électricité (EDF gdf) parce que ma curatrice n'a pas payé
depuis mars2016 j'ai1769, 60€ à payer en plus elle dit que c'est de ma faute car j ai appelé gdf pour avoir des renseignements. Elle m'a accusé à tort de beaucoup de choses alors que c'est une cinglée une manipulatrice perverse. Elle me voit pleurer elle gueule dessus et me traite de malade, j'en ai marre comme tant d'autres. Le peu d'économies que j'avais elle m'a tout pris, c'est une triant comme de nombreux curatrice et curateur. J'en peux plus, et de plus elle s'immisçie dans ma vie privée, elle veut tout savoir elle se prend pour les rg. J'ai tenté à ma vie et puis je vais un jour en venir au suicide je ne supporte plus cette vie d'enfer.

L'avocat tuteur vole sa " protégée "


Je remercie Christine qui me fait parvenir cette info

avocat tuteur véreux !

Lausanne
19 juin 2017 19:58; Act: 19.06.2017 21:21
Print
Poursuivi par la justice, l'avocat est suspendu
par Abdoulaye Penda Ndiaye - Une enquête pour gestion déloyale aggravée a été ouverte contre un avocat, accusé d'avoir puisé dans le compte de sa pupille.
L'avocat ne pourra plus porter sa robe noire tant qu'il n'aura pas été blanchi dans l'affaire de gestion déloyale aggravée qui le vise. Le quadragénaire était le curateur de la victime présumée.
on off i
Une faute?
Signalez-la-nous!
Depuis quelques semaines, les clients de Me D. sont à la fois inquiets et intrigués: ils sont sans aucune nouvelle de leur avocat. Quand ils essaient de joindre l'étude, personne ne répond. Le courrier envoyé retourne à l'expéditeur. Quant à la porte de cette étude lausannoise, elle est close.
Affaire lancée après une plainte de la pupille
L'avocat, qui a ouvert son étude il y a dix ans, est actuellement dans le collimateur de la justice vaudoise pour une affaire d'argent. Le quadragénaire est fortement soupçonné d'avoir pompé de l'argent dans le compte d'une personne dont il était le curateur. Selon nos renseignements, une enquête le concernant a été ouverte pour «gestion déloyale aggravée». Contactée par «20 minutes», la procureure Hélène Rappaz a confirmé «l'existence d'une enquête instruite contre l'avocat sur plainte de sa pupille».
Un suppléant pour s'occuper de l'étude du mis en cause
Vendredi, la chambre des avocats vaudois, autorité cantonale chargée de la surveillance des professionnels de ce métier, a pris une mesure urgente: l’autorisation de pratiquer du mis en cause a été suspendue. La suite de cette mesure provisoire dépendra vraisemblablement de l'issue de l'affaire pénale. En attendant, un autre avocat a été désigné pour s'occuper du cabinet du mis en cause et exécuter les affaires courantes. Me D. a également été relevé de sa position de curateur.
Cueilli à l'aéroport par les forces de l'ordre
«Je lui ai envoyé un courrier recommandé qui m'est revenu en retour. Les rumeurs disent qu'il est en détention préventive. Mais normalement, le courrier suit le destinataire même en prison», a relevé une Lausannoise. Selon nos informations, l'avocat dans une situation financière compliquée a été cueilli par les forces de l'ordre la semaine dernière à l'aéroport de Genève alors qu'il revenait d'un voyage de trois semaines aux Etats-Unis. D'abord en détention provisoire, il a ensuite retrouvé son domicile. L'affaire, elle, suit son cours. «Le prévenu est sous mesures de substitution à la détention prononcées par le Tribunal des mesures de contrainte», a commenté la procureure.
«C'est un cas de nature exceptionnelle et rare. En plus de vingt ans de pratique, c'est la seconde fois que j'entends une histoire pareille. L'ordre des avocats fait tout pour sauvegarder les intérêts des clients», a réagi Me Antonella Cereghetti, la bâtonnière vaudoise.ie 

Les mandataires judiciaires coûtent cher à la Sécu



De 2008 à 2013 le coût des mandataires pour les finances publiques est passée de 416 à 571 M€.

Mais il y a mieux. Les mandataires sont en partie payés, non pas par le Ministère de la Justice, mais par une Caisse rattachée à la Sécurité Sociale.

Pûr transfert social de comptes publics. Donc actuellement, quand les Juges n'appliquent pas la Loi, c'est la Sécu qui trinque.


La Sécu a donc tout intérêt à voir diminuer le nombre de missions des mandataires judiciaires. Vous pourriez leur expliquer que votre combat va exactement dans la même direction.

Et qu'un transfert social dans l'autre sens, impactant alors le budget de la Justice, responsabiliserait les Magistrats.

Manque de moyens pour la Justice ? Trop de dossiers ? Nous sommes tous d'accord. Reste à "dégraisser le mammouth" en priorité.

samedi 17 juin 2017

tutelle et psychiatrie

Abus tutélaires et abus psychiatriques sont souvent liés


http://cvjn.over-blog.com/2017/06/collectif-informel-cdph-onu.lettre-aux-candidats-engages-dans-les-elections-presidentielles-de-2017.htmlhttp://cvjn.over-blog.com/2017/06/collectif-informel-cdph-onu.lettre-aux-candidats-engages-dans-les-elections-presidentielles-de-2017.html

vendredi 16 juin 2017

Manifestation anti tutelle le 28 juin



Bonjour, Le 28 juin prochain, Philippe C, auteur du texte "La France m'a suicidé" entame une grève de la faim pour protester conte les conditions inhumaines et barbares de sa tutelle.

En signe de soutien le Collectif SOS Victimes des tutelles organise des manifestations devant les Tribunaux d'instance pour dénoncer les faits suivants :

_Tuteurs très souvents incompétents, négligents, arrogants et parfois indélicats.

_ Juges des tutelles prenant systématiquement le parti du tuteur contre le " protégé".

J'organise donc le 28 juin, une manifestation devant le Tribunal d'instance de Colombes ( 92700) de 9 heures à 11 heures du matin.

Ceux qui habitent en province peuvent en faire autant devant les tribunaux de leur ville le 28 juin il suffit de demander l'autorisation à la Préfecture de Police environ 8 jours avant la manifestation.

Pour info ou rens supplémentaire, nous joindre au 06 89 69 91 51. Merci

lundi 12 juin 2017

L'incroyable pouvoir des Juges de tutelle

Juge des tutelles


Pourquoi les députés ont-ils accordé un tel pouvoir aux Juges des tutelles ?

Car ils ont tout pouvoir sur leurs " protégés".

Ils ont le pouvoir de vie et de mort sur les vulnérables.

La réforme de 2007 selon laquelle les volontés du prétendu protégé doivent être respectées est totalement inopérante puisqu'en fait la décision finale est du ressort du Juge.

Un exemple le ' protégé ' est supposé choisir son lieu de résidence mais " sauf si le Juge en décide autrement"...

Il n'existe aucun contre pouvoir au pouvoir du Juge.

En principe vous pouvez faire appel de la décision du Juge mais dans la pratique la décision du Juge est quasiment toujours maintenue.

Qu'est-ce-que cela cache ?

Pourquoi, dans un pays qui se prétend démocratique, 900.000 personnes vivent en fait sous le régime de la dictature ?

vendredi 9 juin 2017

un " protégé " handicapé volé par l'UDAF






Texte de la pétition que Liliane P dont le fils handicapé a été spolié par l'UDAF adresse à Emmanuel Macron




De nombreux majeurs protégés, qu'ils soient handicapés ou personnes âgées, se voient dépouiller de leurs biens par des organismes tutélaires peu scrupuleux.

Ce fut le cas de mon fils handicapé, placé sous tutelles de l'UDAF de Savoie durant les années 2005 à 2010.

Quelques 5.800 Euros lui ont ainsi été détournés, prouvés par les relevés bancaires.

Malgré maintes interventions, mon fils n'a toujours pas pu récupérer à ce jour, l'argent qui lui a été détourné, par le biais d'opérations comptables frauduleuses.

Des milliers de personnes se voient concernées par ce problème et sont victimes de tous ces abus. Alerte est donc ainsi faite aux autorités de l'Etat.

Merci à tous ceux qui soutiendront cette pétition par leurs témoignages qui sera adressée à M. Macron.

jeudi 8 juin 2017

La mandataire UDAF vole 346.000€ à ses " protégés"



Source " La République du Centre "




Titulaire d’un Master en administration des entreprises, Isabelle faisait un peu figure d’employée modèle au sein de l’UDAF (*) qu’elle avait intégrée en 1996, en qualité de mandataire judiciaire.

L’ennui, c’est que, derrière cette façade de salariée compétente et dévouée, se dissimulait un versant beaucoup moins avouable, qui vaut à cette femme de 45 ans de comparaître, ce mardi, devant le tribunal correctionnel d’Orléans, où elle doit répondre d’escroqueries.

En charge de la gestion du patrimoine de personnes âgées, placées sous tutelle ou sous curatelle en raison de leur vulnérabilité, Isabelle a largement pioché dans les économies d’une vingtaine de personnes.


Le montant des détournements opérés entre 2006 et 2011 a été estimé à la somme impressionnante de 346.000 euros.

« Un engrenage »
Retraits d’argents effectués avec les cartes bancaires des victimes, utilisation de leurs chéquiers : tous les moyens étaient bons pour récupérer de l’argent qu’Isabelle s’empressait de dépenser dans des achats futiles de vêtements et de mobilier.

Un jour, elle a soutiré un prêt de 25.000 euros à un couple âgé de 87 et 89 ans. Une autre fois, elle a récupéré la voiture d’un majeur protégé, qu’elle a offerte à son concubin avant de la vendre. « J’étais vraiment dans un engrenage. J’achetais sans réfléchir, de manière compulsive », a expliqué la prévenue à l’audience.

Une secrétaire de l’Udaf a découvert un jour le pot aux roses. Mais la vraie question est de savoir comment la jeune femme, dont les premiers détournements remontaient à 2001, a pu agir impunément aussi longtemps.

À l’encontre d’Isabelle, le procureur de la République requiert quatre ans de prison, dont deux ferme, assortis d’une obligation d’indemniser les parties civiles et d’une interdiction d’exercer une activité de mandataire de biens. Le jugement est mis en délibéré au 9 juillet. n

mercredi 7 juin 2017

Pétition à Emmanuel Macron


Pour que cesse la scandale des tutelles, merci de signer cette pétition



https://www.change.org/p/emmanuel-macron-le-scandale-financier-des-tutelles?recruiter=90387244&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&utm_term=mob-xs-share_petition-no_msg

Voilà comment un tuteur vole ses " protégés " légalement






A Monsieur le Docteur Rivière, expert psychiatre

Copie aux Collectifs et associations de victimes des tutelles

à Monsieur le Ministre de la Justice

à Madame le Ministre de la santé

à la Presse et aux médias.


Il y a un mois vous m'avez refusé de venir à la Résidence de l'Orme à Saint Maur des Fossés où réside ma mère Odette Fleuriot née Disse, sous tutelle de Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy 91.

Je me suis aperçue en effet que cette tutrice et le Juge des tutelles Olivier Adam ont cru bon de placer une somme d'argent sur une assurance vie au nom de ma mère.


Vous n'ignorez certainement pas que depuis 2009 une loi à mon avis inqualifiable autorise le Juge et le tuteur à désigner eux mêmes le bénéficiaire d'une assurance vie ce qui bien évidemment laisse libre cours aux dérives qu'on imagine et c'est d'ailleurs par le biais de l'assurance vie que des dizaines de milliers de " protégés " et leurs proches sont spoliés de leur patrimoine qui passe, via la tutelle mesure soi disant de protection, à des étrangers, des parasites qui détournent les biens des vulnérables à leur profit.

Il est d'ailleurs intéressant de noter que cette somme provient de la vente d'un pavillon que possédait ma famille à Saint-Maur. J'étais opposée à cette vente redoutant justement que la part revenant à ma mère ne soit détournée par la tutrice via le très pratique moyen de l'assurance vie. Or on m'a menacée de me mettre sous tutelle si je ne signais pas cette vente. C'est un procédé abject et qui bien sûr renforce mes soupçons concernant la tutrice.

Vous avez refusé de faire cette expertise me disant ' Si votre mère est sous tutelle, c'est qu'elle est Alzheimer ' Or vous savez bien qu'on peut être sous tutelle sans être Alzheimer

Mais ma mère l'est et c'est donc le Juge et la tutrice qui ont choisi un bénéficiaire de leur choix ! Bien sûr qu'ils ne se désigneront pas eux mêmes mais il leur suffit de désigner un bénéficiaire X avec lequel après ils s'arrangeront.

J'ai bien évidemment demandé au Juge l'autorisation de faire expertiser ma mère pour prouver qu'elle ne peut avoir désigné elle même le bénéficiaire.

Ces procédés abominables qui consistent à s'emparer des biens d'autrui via le système de la tutelle sont archi connus et c'est l'omerta la plus totale à ce sujet car tant de personnes qui gravitent autour de ce système tutélaire archi vérolé _ ce n'est pas moi qui le dit _ mais la très sérieuse Cour des Comptes dans son rapport accablant d'octobre 2016.

Mes soupçons sont d'autant plus fondés que cette tutrice qui n'a jamais protégé ma mère bien au contraire, ne cesse depuis trois ans de faire passer son patrimoine en des mais étrangères: avocats, experts d'assurés, Directeur de maison de retraite etc. depuis trois ans tout le monde fait les poches de ma mère.

Croyez moi, nous allons donner un énorme retentissement à ces pratiques inqualifiables.

Les psychiatres et surtout les experts psychiatres sont parfaitement au courant de ce genre de pratiques et, loin de les dénoncer, il les minimisent en prétendant qu'elles ne sont le fait que de quelques tuteurs véreux, ce qui est totalement faux, c'est tout le système qui est vérolé jusqu'à l'os.

mardi 6 juin 2017

les tuteurs ont tous les droits ...



Témoignage de Paula B



Bonsoir Madame, je viens d'apprendre avec stupéfaction que la tutrice Mme Betty Tuffery vient de changer le notaire de mes parents pour une notaire de ses "relations" pour faire la succession de mon père! j'en suis abasourdie ,est ce légal? Comme par hasard cette étude de notaires est à Saint Mandé, ville ou elle habite et ou elle a son "job" Tout cela est très curieux et sent la magouille! Pourriez vous m'éclairer?


Ma réponse

Rien ne m'étonne plus de la part des tuteurs! Ils sont au-dessus des lois apparemment.
Je vous conseille d'écrire au nouveau ministre de la justice François Bayrou pour vous plaindre du comportement de la tutrice envers vous...

lundi 5 juin 2017

Monsieur Bayrou :Halte au scandale des tutelles



Monsieur Bayrou,  vous ne pouvez moraliser la vie politique française sans vous ATTAQUER AU SCANDALE DES TUTELLES MAFIEUSES






dimanche 4 juin 2017

Mise sous tutelle abusive



J'ai trouvé sur internet le texte ci-dessous concernant les mises sous tutelle abusives.


Le nombre de ces tutelles ou curatelles abusives ne cesse de croître et c'est très inquiétant:


Ce texte me paraît assez naïf alors j'ai ajouté mes propres remarques en rouge.


Mise sous tutelle abusive


Comment dénoncer une mise sous curatelle abusive ?

Il n’est pas possible de dessaisir une demande de mise sous curatelle. Autrement dit, si une personne a diligenté une demande de mise sous curatelle vous concernant, vous ne pourrez pas annuler la procédure.


En revanche, vous pourrez vous défendre lors de l’audition devant le juge des tutelles et lui expliquer que selon vous la procédure est abusive. Si la demande de mise sous curatelle est effectivement abusive, le juge s’en rendra compte et rejettera la demande. Encore une fois, c’est le juge qui a le dernier mot. Le caractère judiciaire de la mise sous curatelle a justement pour fonction de limiter les risques d’abus en mettant au cœur de la procédure une personne impartiale : le juge des tutelles.

Ma remarque : Le juge est-il vraiment si impartial ? Nous remarquons tous que les mises sous tutelle abusives se multiplient et que les Juges des tutelles, bien que se plaignant d'un surcroît de travail dû au nombre sans cesse croissant des mises sous tutelles semble pousser à la roue alors que bien souvent une mesure plus légère que la tutelle ou la curatelle pourrait être mise en place. Pour quelle raison exacte ces mises sous tutelle abusives se multiplient elles ? Qu'est-ce-que cela cache et d'où viennent les directives ?


Conseil : faites-vous aider par un avocat en droit de la famille. Cela augmentera vos chances de dénoncer une mise sous curatelle abusive.

Ma remarque :Non, ne faites pas ça ! N'allez pas voir un avocat, les avocats eux aussi sont pro-tutelle ! Loin de vous aider, ils vous pousseront dans le piège.


Si le juge des tutelles accepte la demande de mise sous curatelle, vous disposez d’un délai de 15 jours pour faire appel. Pour mettre toutes les chances de votre côté en appel, le recours à un avocat est fortement conseillé.

Ma remarque : statistiquement les demandes en appel n'aboutissent quasiment jamais à rien.Le Juge des tutelles vous le dira lui-même d'ailleurs: " Vous pouvez faire appel si vous voulez mais je vous préviens cela ne sert à rien. " Dans ce cas pourquoi donner la possibilité au justiciable de faire appel ? Pour lui donner l'illusion qu'il a le droit de se défendre ! En vérité rien ni personne ne peut s'opposer à la volonté du Juge des Tutelles.Les pouvoirs de ce dernier sont exorbitants et tout le monde s'écrase devant le Juge des tutelles.

Le recours est porté devant le tribunal de grande instance et a pour effet de suspendre le jugement du juge des tutelles. Vous devez rédiger une lettre motivée, expliquant les raisons pour lesquelles vous contestez la décision du juge des tutelles et estimé votre mise sous curatelle abusive. Vous trouverez plusieurs modèles de lettres sur internet. Votre avocat pourra la rédiger pour vous. Ma remarque : Ne demandez rien à un avocat, ne prenez pas d'avocat c'est du fric foutu en l'air :avocat ou pas votre appel n'aboutira pas...

Alors que faire me direz-vous ? et bien débrouillez vous pour médiatiser votre situation, alertez la presse, les députés etc. Creusez-vous la tête pour trouver des solutions...

samedi 3 juin 2017

les dégâts des experts psy



Chère Madame,



suit notre conversation téléphonique je vous communique mon témoignage concernant Docteur Badin. Je vous donne l’autorisation l’utiliser dans vos démarches de protection des majeurs protégés .



FH, un homme âgé de 88 ans depuis deux est renfermé contre sa volonté dans une maison de retraite ( Korian ) par sa curatrice en violence de la lois (art. 429.2) et de droit fondamentale de l’homme choisir librement sa résidence.



FH, ancien député de la République est interdit habiter chez lui, dans l’appartement qui il loue depuis 50 ans, malgré que cet appartement est conditionné spécialement pour son habitat sous contrôle médical. Il a avis favorable à son retour chez lui de 4 médecins éminents, il a des moyens financer l’assistance de toute nature 24 heures sur 24, enfin sa famille s’occupe de lui. Mais sa curatrice s’oppose à son réintégration au domicile par tout les moyens sans aucun raison valable. Il est interdit aux sorties , aux visites , il se promène dans les couloirs et dans les escalier de Korian.



FH a été mis sous la protection judiciaire en 2012. Il a été contrainte de subir d’une expertise psychiatrique. Deux experts psychiatres ont donné des avis défavorables pour la mis de FH sous curatelle. Ils ont suggéré se limiter de la mesure de sauvegarde de justice. Mais! « Le cas qui m’est jamais arrivé», selon l’un de deux experts, Docteur CASTRO, le juge a demandé troisième expertise. Elle a été fait par Docteur BADIN. Son expertise a permis au juge mettre cette personne sous CURATELLE RENFORCÉE (!).

Je ne suis pas psychiatre, je ne me permet pas de juger des donnés médicaux, mais le texte que peut être jugé par un non spécialiste m’a choqué par son incohérence avec la réalité. Mon opinion personnelle: ce qu'a écrit Docteur BADIN à l'égard de FH a été profondément mensongère, sans moindre appuis sur la réalité.



J’attire votre attention que les donnés de l’expertise de Docteur BADIN ont été diamétralement différent et négatif aux donnés de l’expertise de deux autres médecins experts.





En 2016 la curatrice de FH pour réussir ses démarches opposés à la volonté de FH a demandé le juge des tutelle aggraver sa mesure de protection. Pour l’expertise la curatrice s’est adressé… au Docteur Badin. Elle n’a pas mis au courant FH de ses démarches. Docteur Badin insiste qu’il est venu expertiser FH le 13 juin 2016, tandi que FH conteste ce fait. Il insiste que Docteur Badin n’a jamais venu, FH n’a eu aucun visite médicale l’été de 2016 et il aurait reconnu Docteur BADIN puisqu'il l’a déjà rencontré. Dans ces circonstances l’avocat de FH a demandé la direction de Korian de lui présenter l’extrait de registre de jour de passage de Docteur. Korian n’a jamais fourni cet information.



Dans tous les cas a nouveau l’expertise de Docteur Badin a été seul qui était en contradiction avec les donnés et conclusions de tous les autres médecins a qui on s’est adressé avec la même tâche (!):





Pour contre expertise nous nous sommes adressé à un expert psychiatre de la proximité géographique , Docteur Castro. C’est avéré que c’est Docteur Castro qui a été désigné par le juge pour la première expertise: voir plus haut. Docteur Castro, donc, a dû décliner notre demande.



Nous nous avons adressé au chef de service psychiatrique de l’hôpital Cochin Docteur Granget. Selon son expertise FH n’a pas besoin d’être mis sous tutelle actuellement, il doit être réexaminé dans 12 - 18 mois. Cette fois encore le juge a trouvé l’expertise de Docteur BADIN plus convaincant.



Docteur Badin exclut la possibilité de FH de rentrer chez lui (!) contrairement des avis favorables à son retour de 4 spécialiste concernés : Docteur CHAUVELIER, gériatre de l’hôpital Broca, institution de référence en gérontologie; Docteur GRANGER, professeur, docteur en médecine, chef de service psychiatrique de Cochin; Docteur ELFANDI, médecin traitant, docteur en médecine, Docteur MARI, neurologue, docteur en médecine, ancien chef de service de neurologie et psychiatrie à l’hôpital Rothschild.



L’avis unanime de ces médecins sur la mesure de protection de FH ne corresponde non plus a l’avis de Docteur BADIN.





J’attire a nouveau votre attention que cette fois encore les donnés de l’expertise de Docteur de BADIN ont été très différents des conclusions des autres médecins. Tandi que tous les médecins que nous avons consulté ont donnés les avis très proches et surtout pas contradictoires, excepté l’expertise de Docteur BADIN.



Deuxième point extrêmement important concerne de l’incohérences de conclusions de Docteur BADIN aux attitudes actuelles envers des éléments de base de l’existence et d’autonomie des personnes âgés. On privilège les décisions assurant que les personnes âgées restions chez soi le plus longtemps possible et que la mesure de sa protection serait le plus précis et proportionné possible e



vendredi 2 juin 2017

les avocats-tutelles mentent !



Si vous allez sur les sites des avocats- tutelle vous vous rendez compte qu'ils démolissent tous la journaliste Valérie Labrousse et l'émission télé Envoyé spécial sur les tutelles...

Honte sur ces avocats !

Les journalistes qui osent s'attaquer au scandale des tutelles se comptent sur les doigts d'une main et ont pris d'énormes risques en démontrant le côté mafieux des tutelles.

Les avocats qui s'attaquent à ces journalistes sont des collabos, ces avocats sont parfaitement au courant des immenses dégâts que causent les tutelles.Jamais aucun de ces avocats n'a eu l'idée ou le courage de dénoncer ce qui se passe , pour moi ce sont des collabos : sur leurs sites ils minimisent, voire nient les dégâts du système tutélaire, ils me font penser aux gens qui niaient l'existence des camps en 40. C'est honteux !

En plus de ça ils demandent un fric phénoménal à leurs clients et il est très très rare qu'ils obtiennent des résultats. Vraiment très rare
.

jeudi 1 juin 2017

Les sales magouilles du tuteur et de l'avocat



Les sales magouilles d'un tuteur et d'un avocat sur le dos d'un " protégé "


Objet :comportement de Maître Gottvallès, avocat à Dourdan.91

Monsieur le Procureur de la République de l'Esssonne,


J'ai l'honneur de porter à votre connaissance les faits suivants :

En vérifiant les comptes de gestion de la tutricce de ma mère ( ma mère est Madame Xxxx adresse 8, rue Vassal. Résidence de l'Orme. Saint-Maur des Fossés.94100. Et la tutrice de ma mère est Madame Sylvie Walter adresse : 8, rue des Roissys Hauts. Ormoy 91) donc en vérifiant les comptes de cette tutrice j'ai pu constater avec effroi que des sommes tout à fait énormes 2.000€ par mois atterrissaient sur le compte d'un certain Maître Gottvallès avocat à Dourdan..

Je me demandais quel crime ma mère, alors âgée de 99 ans et résidant en maison de retraite avait bien pu commettre... Voici exactement ce qui s'est passé.

En juin 2014 ma mère a été placée par décision du TI de Saint-Maur des Fossés sous la tutelle de Madame Sylvie Walter , 8, rue des Roissy Hauts.ormoy91

91, donc votre département Monsieur le Procureur.

La tutrice Sylvie Walter aurait dû immédiatement déposer la déclaration de succession de mon père, Yves Xxxx, décédé le 13 septembre 2013. Le notaire nous avait expliqué que cela ne pouvait être fait avant que la tutelle ne soit effective et que c'était à la tutrice de s'en charger. Il lui a d'ailleurs écrit en recommandé pour lui rappeler les urgences de la succession ( en effet 1° le déléi des 6 mois était dépassé 2° Mon fils malade et quasiment à la rue était dans l'attente du legs que lui avait fait mon père pour lui permettre de se sortir d'une situation difficile)

Or Madame Sylvie Walter n'a strictement rien fait. Je lui ai donc envoyé deux recommandés pour lui rappeler les urgences de la succession et elle a téléphoné à mon frère, en m'accusant de ' harcèlement ' à son encontre et elle lui a déclaré qu'elle ne voulait pas s'occuper e la succession.! Incroyable qu'une tutrice se croit au dessus des lois au point de refuser de faire le travail pour lequel elle est payée..

Mon frère a alors cru bon de m'assigner moi-même en justice ainsi que la tutrice ! et le 22 août 2014 j'ai reçu une assignation de l'avocat de mon frère, Maitre Jean Francois Caylar, avocat à Montreuil il y était dit que " la tutrice était empêchée d'administrer la succession à cause du comportement de Xx ( moi-même) !J'étais sidérée, et écœurée car selon moi c'est la tutrice Sylvie Walter qui porte l'entière responsabilité de ce blocage puisqu'en refusant de déposer la déclaration elle n'a tout simplement pas fait son travail et commis une grosse faute professionnelle avec de graves conséquences

1° A cause d'elle nous avons dû payer mon frère, ma mère et moi-même des pénalités de retard aux impôts et2° mon fils ne pouvant toucher son legs a été SDF pendant un an et ce alors qu'il souffre de dépression chronique, il devait souvent coucher dans sa voiture entre deux séjours à l'hôpital.

Maître Caylar a dû de se désister de la procédure qu'il avait diligentée à mon égard, je précise que Maîre Caylar a réussi grâce à cette procédure a soutiré près de 30.000€ à mon frère !

La tutelle est un sacré buisnness et ça rapporte beaucoup d'argent aux avocats...

Et comme je vous l'ai dit, j'ai eu l'immense et horrible surprise de découvrir en vérifiant les comptes de gestion du tuteur que celui-ci cette fameuse Sylvie Walter versait chaque mois une somme de 2.000€ sur les comptes de MeGottvallès avocat à Dourdan !!!! et des sommes de 500€ elles aussi mensuelles sur le compte d'un certain Maître Rouanet ! Il y a beaucoup de Maître Rouanet avocats et je ne sais duquel il s'agit.

Pire encore j'ai vu que Maître Gottvallés avait fait payer à ma mère une somme de plus de 2000€ versée à un certain Jean Louis Guez , expert d'assuré choisi et imposé par la tutrice Walter lorsqu'il y a eu un incendie dans notre pavillon à Saint Maur des Fossés et dont les prétentions ont été jugées exorbitantes par notre assureur Axa qui avait d'ailleurs lui même fait réaliser cette expertise et l'avait entièrement payée . La tutrice, tout comme Maître Gottvalles savaient parfaitement que cette expertise avait été payée alors pourquoi l'ont ils fait re payer à ma mère ??????

Ma mère, furieuse de voir qu'on lui prèlevait autant d'argent sur son dos et qu'elle était livrée pieds et poings liés à la tutrice, a téléphoné devant moi à Me Gottvallès puis à la tutrice qui lui ont tous les deux raccroché au nez !

J'ai alors écrit au bâtonnier de l'Essonne qui m'a répondu que " c'était légal puisque la tutrice avait donné son accord "

Comme dirait Fillon ' Ce n'est pas très moral mais c'est légal " !!! Immonde ! Profiter de ce qu'une vieille dame est sous la coupe d'un tuteur pas très clair pour lui soutirer de telles sommes est absolument inqualifiable et abject.

Cette phrase est scandaleuse ! Il est inadmissible que la tutrice fasse ainsi volontairement dépenser à mamère des sommes aussi colossales ! C'est tout simplement scandaleux !

Il est d'autant plus surprenant que Me Gottvallès soutire autant d'argent à ma mère que mon propre avocat pour cette même procédure m'a pris 1.500€et c'est d'ailleurs ce que m'avaient indiqué les autres avocats auxquels j'avais pris la précaution de demander des devis !

J'ai bien sûr immédiatement alerté le Greffier en chef, qui est supposé contrôler les comptes de gestion du tuteur Walter et le Juge des tutelles lui même Monsieur Olivier Adam. Ce dernier m'a répondu en me menaçant de porter plainte contre moi auprès du Procureur si je continuais à me plaindre de ces faits !

Je suis profondément écoeurée par le comportement de toutes ces robes noires ou rouges qui prétendent défendre et protéger les " vulnérables " alors qu'en fait ceux ci se font purement et simplement dépouiller par leurs tuteurs.

La Cour des Comptes, en octobre 2016 a rendu un rapport accablant dénonçant le manque de contrôle des tuteurs et je tiens à vous dire bien en face Monsieur le Procureur de la République que ans nos associations de Victimes des abus tutélaires le ton commence à monter. L'exaspération est à son comble !

Pourquoi les juges des tutelles et les Procureurs de la République eux mêmes continuent ils à " protéger " des tuteurs qui commettent de tels actes?

Quant à Maître Gottvalles comment se fait il que son bâtonnier ait cautionné le fait qu'il reçoive chaque mois 2.000€ en provenance d'une vieille femme alzheimer incapable de se défendre contre ceux qui la dépouillent sous l'ypocrite et scandaleux prétexte de la protection ?

Respectueusement