lundi 17 avril 2017

Placements abusifs en maison de retraite


  Témoignage de SONIA, adhérente de SOS VICTIMES DES TUTELLES  sur les Placements abusifs en maison de retraite

En plus des placements abusifs sous tutelle, il y a aussi les placements abusifs en maison de retraite.
Ça fait moins de travail pour les tuteurs!! Ils ont leurs adresses  et pour peu qu'il y ait un enjeu financier, le majeur peut se retrouver n'importe où. Le tuteur n'y mettra pas les pieds, mais ce n'est pas aux proches de choisir!
Cet isolement forcé tue!
C'est dans une maison de retraite qu'on apprend à "faire dans sa couche", et une couche XXXL pour limiter les changes! Déclin assuré! Perte de sa dignité, Perte de la marche, Perte de la parole, et de toute l'autonomie restante...

Concernant mon père, il a été placé précocement sous tutelle à la demande de sa 2eme épouse qui a noirci le tableau.
Un fiscaliste lui aurait conseillé de mettre son mari sous tutelle car il avait oublié de payer des impôts aux États Unis et que cela éviterait de payer une amende.  Absurde car elle n'a pas déclaré la tutelle aux États Unis pour pouvoir utiliser son compte commun!!

Persuadée d'obtenir la tutelle, avant même d'avoir la décision, la 2ème épouse de mon père a abandonné son mari contre son gré bien-sûr dans un Ehpad, privé du jour au lendemain de son argent, de ses papiers d'identité, de ses cartes bancaires,
de son iPhone ( qu'il savait encore utiliser), et surtout des clés de son propre appartement dont il est seul propriétaire. Un choc qui lui a fait perdre ses repères! Ce comportement abusif vaudra à l'épouse de ne pas avoir la tutelle, mais La MJPM nommée ne fera guère mieux.
Après des séjours forcés en maison de retraite au gré des vacances de l'épouse, la MJPM a laissé se  prolonger des séjours à l'hôpital aux frais de la sécurité sociale malgré une ordonnance de retour à domicile.

La MJPM privilégiant le train de vie de l'épouse qui veut rester tranquille dans le grand appartement parisien de son mari,  ne trouve pas l'argent nécessaire pour placer son protégé dans une maison de retraite â moins de 100 km de son domicile .
C'est ainsi qu'un homme aisé, apparemment bien entouré, doit finir ses jours désœuvré dans un hôpital long séjour pour le bien être d'une épouse avide de son patrimoine.

 L'hôpital long séjour pour personnes âgées, ça veut dire pénurie de personnel, escarres, pneumopathie, occlusion intestinale, inactivité, les muscles et le cerveau qui fonden

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :