mardi 18 juillet 2017

Philippe C versus Marc-Antoine

Vous admirerez tous la finesse, l'intelligence et la modernité de la " pensée" si l'on peut appeler cela une pensée, de Marc-Antoine, je le cite :"Je pense qu'il faudrait poursuivre vos louanges du droit romain: le droit romain faisait de la femme, une personne sous tutelle de son père ou son mari.."
Ce qu'il y a de terrible chez ces gens-là, je parle des tuteurs, ce qui, selon moi, est bien pire que tous les vols et exactions qu'ils commettent c'est ce goût pour l'asservissement des autres... Ce besoin qu'ils ont de foutre tout le monde sous tutelle est très révélateur de leur penchant pour la domination ... Ce qui bien sûr ne fait que renforcer l'analyse très fine de Philippe de la chosification des " protégés " : Bref Marc-Antoine est l'archétype même du tuteur : imbu de lui-même,arrogant,méprisant et ne s'exprimant que par onomatopées, phrases pontifiantes et sentencieuses, ordres à peine déguisés, jugements de valeur à l'emporte-pièce et jamais l'amorce d'un raisonnement, jamais le moindre argument valable.
Philippe, lui, est fin, profond et cultivé.
Philippe est sous curatelle, c'est à dire, sous la botte et la domination d'un des clones de ce pauvre Marc-Antoine... C'est à faire dresser les cheveux sur la tête...
Et il ne s'agit pas simplement de Philippe versus Marc-Antoine: Je connais, nous connaissons tous, des personnes sous tutelle ou curatelle qui ont un QI, une sensibilité et une culture bien supérieurs au QI, à la sensibilité et à la culture de leurs prétendus protecteurs... Etre sous la botte, sous la domination de minus qu'on domine, c'est un des pires supplices qui soient...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :