mercredi 19 juillet 2017

Les incapables de l'UDAF



Bonjour, cela fait 4 ans que je suis sous curatelle. Cependant, j'ai un dossier en recours au BAJ à la cour de cassation contre l'Udaf. Car j'ai pu récolter quelques informations concernant une mauvaise gestion du compte. Par exemple en 1 an, ils ont viré 12fois 150 euros sur le compte de ma mère parce que je vis chez elle et ce qui a été déclaré à la CPAM est de 1950 euros. Par ailleurs, la juge de m'a écrit que j'ai retiré 657 euros sur le compte principal sans l'autorisation de ma curatrice, cependant je n'ai jamais fait ça. Encore il y a des virements qui sont partis de mon compte principal (pour la mutuelle, la pharmacie...) mais qui n'y sont jamais parvenus. Et j'ai des preuves écrites de tout ça. Je me demande même s'il ne faut pas les mettre sur le Net j'aimerais bien que vous publiez mon témoignage étant victime de l'abus de l'UDAF et de la mauvaise volonté  des juges d'Alsace. Car la Cour de Cassation trouve que le dossier n'est pas assez volumineux (ce n'est pas le dossier Fillon ou l'affaire Bettencourt ) pour être étudié en cassation et avoir l'aide juridictionnelle. Dans le cas où l'aide juridictionnelle me sera à nouveau refusée, je vous enverrai tous les documents en ma possession et vous demanderai de créer un site web avec un titre assez significatif pour mettre noir sur blanc tout les noms des juges avec leurs jugements, de quoi elles m’accusaient (comme le fait que j'ai retiré 657 euros sur mon compte principal), toutes les fuites (plus de virements qui partent du compte mais rien qui n'arrivent aux destinataires), et bien sûr celle de la Cour de Cassation. J'ai même envie de les enregistrer au téléphone, ai-je le droit ? je veux dénoncer cela, partout. Quand pourrais-je vous appeler ? Merci de bien vouloir me répondre.

LAURE :  Bonjour Xavier, merci de nous avoir contactés.
 pour la publication des documents avec des noms  nous avons un site mais il est crypté.  Au téléphone je vous donnerai les coordonnées de la personne qui gère ce site, vous verrez ça directement avec lui. Sur le site Blogger, nous ne pouvons pas publier de noms, trop dangereux, merci de votre compréhension  mais on vous expliquera comment faire, ne vous inquiétez pas..
 Pour les enregistrements au téléphone  attention, c'est à double tranchant.. C'est assez technique, là aussi  on vous expliquera ça au téléphone...

5 commentaires:

  1. Mouais, un recours en cassation... c'est uniquement de la forme... les juges du fond ont apprécié souverainement les faits. Affaire classée Next!

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Isabelle pigazzini
      Monsieur con veux ce la péter a ca façons de parler on dirait quelqu'un qui travaille pour l état ou un juge pouff berk PERSONNE N EST A L ABRI ..CA PEUT VOUS ARRIVEZ marc Antoine que feriez vous ???????????dans ce cas ???????
      il vient ce la jouer mes si il en était la victime je pense qu il ce la ramènerai pas comme ca je ne souhaite pas un jours que ca lui arrive d être dépouillé il ce la pèterais moins la

      Supprimer

Pseudo :

Mail ou phone :