mardi 17 octobre 2017

A quand une plainte collective contre l'UDAF ?



Liliane :A part des tuteurs indépendants malhonnêtes qui pour certains sont poursuivis voire condamnés, on remarque que pour les UDAF qui sont les pires escrocs, RIEN ne bouge : c'est la preuve que c'est vraiment un MARCHE qui rapporte ... à beaucoup sans doute. C'est vraiment contre eux qu'il faut porter nos efforts mais la partie est TRES difficile. Comme me l'avait dit tres sincèrement une juge des tutelles : ce n'est pas la peine de vous en prendre à l'UDAF vous n'y arriverez pas. Il faudrait réfléchir à regrouper des dossiers et déposer une plainte commune contre ces UDAF : l'organisme qui les regroupent est l'UNAF à Paris : faire une action COMMUNE en ce sens pourrait peut-être être un début ...


Moi : c'est parfaitement exact et c'est ce que je répète depuis un an... Regrouper les dossiers, excellente idée que d'autres ont déjà eue... et qui hélas n'a pas fonctionné. Pourquoi ? Parce que les gens râlent mais quand il s'agit de monter un dossier ou de fournir un témoignage qui se tient là, il n'y a plus personne... Franchement ça n'a rien de très compliqué de monter un dossier et avec les réseaux sociaux ça n'a rien de compliquer de regrouper ces dossiers

8 commentaires:

  1. Bonjour Liliane
    Vous êtes de qu elle région
    cordialement

    RépondreSupprimer
  2. région parisienne , vous je crois que c'est Saint Etienne n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Laure Liliane ne m a pas répondu pour me dire de qu'elle r égion elle est.
      Pouvez vous lui demander
      Merci
      Cordialement

      Supprimer
  3. AH je me suis trompée, vous parliez à Liliane, Elle est de la région de la Loire

    RépondreSupprimer
  4. Ha super je lui demandéé elle ne m a pas répondu

    RépondreSupprimer
  5. La menace est un moyen des plus utilisés par les malfaiteurs. C est donc incompréhensible pourquoi le Procureur de la République au lieu de faire ouvrir une enquête sur la dénonciation d une personne en danger et des abus de la part de sa curatrice à son égard faite par son avocat, ses proches et sa famille) m a répondu par
    la menace qu ‘ une enquête serait ouverte contre moi (?) parce que le Procureur trouve que mes actions contre les abus de la tutrice de cette personne nuis son intégrité physique et psychique et présente l harcèlement de ce MP(!) . Pourtant cette personne depuis son placement forcé chez Korian par SA CURATRICE en août 2015 ne cesse pas ses démarches devant la Justice pour se libérer de ce renfermement, contre la privation de la liberté de sortire et venir, de soins vital prescrit par ses médecins. J ai commencé alerter la Justice et les institutions concernées en croyant naïvement à son aide depuis janvier 2016. Ce mp m appele tous les jours pour demander mon aide.

    La curatrice refusé engager les frais d avocat ce que en plus privé ce mp de droit d être défendu au tribunal.

    Quant j ai appelé le N indiqué sur la réponse du Procureur, la personne qui a pris la communication dès que j ai prononcé le nom en question avant que je donne les références m a répété la menace qu une enquête sera ouverte. J ai confirmé que je ne demande que cela. Mme Chemin m a interrompu en précisant que cet I quête sera ouverte CONTRE MOI et ajouté avant recrocher au nez: vous seriez mis en garde à vue.
    J ai envoyé la lettre de la demande d un rendez-vous pour présenter le dossier au Procureur pour Qu il pourrait juger la situation en toute objectivité. On m a refusé, mais proposé signalés “ les nouveaux éléments “ la demande de faire ouvrir une enquête contre les délits de la part de la curatrice et de Korian a resté sans réponse.
    TOUS LES JURISTES m ont confirmé que cette situation est scandaleuse. Le Procureur n utilise pas les menaces en tant que moyens de réponse....

    RépondreSupprimer

Pseudo :

Mail ou phone :