mardi 16 avril 2019

Incendie de Notre-Dame, encore un coup des Francs-Maçons, disent les cons

Encore un coup des Francs-maçons... disent les cons

Au moment même où j'ai vu la flèche de la cathédrale Notre-Dame s'effondrer je me suis dit que les théories complotistes n'allaient pas tarder à fleurir...

J'avais une heure de retard, à peine l'incendie avait-il commencé que des connards accusative Macron d'avoir prémédité cet incendie pour ne pas avoir à prononcer son discours tout comme cette sinistre andouille de Maxime Nicolle, alias Fly Rider, alias la mouche à merde et le roi du Fake avait accusé Macron d'avoir organisé l'attentat de Strasbourg afin d'avoir un prétexte pour empêcher les manifestations du samedi …
*
Bien entendu les théories anti francs maçons allaient elles aussi bon train. Cet incendie, c'était un coup des frangins, ces immondes satanistes qui n'ont qu'une idée en tête saper les bases de la civilisation et installer un nouvel ordre luciférien.

Comment ne pas mettre en parallèle l'effondrement physique du monument qu'est Notre-Dame et l'effondrement évidemment beaucoup moins visible de la pensée ?

Car ce qui est terrible chez les complotistes c'est qu'ils ne pensent pas, ils n'argumentent pas , ils ne raisonnent pas, ils ne prouvent pas ils se contentent d'affirmer .

3 commentaires:

  1. Vous écrivez : « Car ce qui est terrible chez les complotistes c'est qu'ils ne pensent pas, ils n'argumentent pas , ils ne raisonnent pas, ils ne prouvent pas ils se contentent d'affirmer . »

    Je suis complotiste et pourtant je réfléchis beaucoup. J’affirme qu’il vaut mieux voir mille complots là où il n’y en a pas que manquer d’en voir un seul là où il y en a. Surtout par les temps qui courent. Le « complotisme » est un concept inventé par le gouvernement pour mieux diriger et berner le troupeau avec le consentement du troupeau.

    Vous écrivez (par ironie évidemment) : « Cet incendie, c'était un coup des frangins, ces immondes satanistes qui n'ont qu'une idée en tête saper les bases de la civilisation et installer un nouvel ordre luciférien. ». Il est certain que les frères de la truelle ont, à l’insu du franc-mac lambda, un idéal luciférien et ce pourrait être un de leurs sales coups, d’une faction extrême d’entre eux du moins particulièrement bien incrustée dans le gouvernement, même si ça ne semble pas correspondre à leur mode d’action. Comme ça pourrait être les Islamistes ou une foudre sans orage. Une météorite sans discernement qui aurait mieux fait de percuter l’Arche de la Défense, la Pyramide du Louvre, le Centre Beaubourg ou autres horreurs dont votre capitale s’enorgueillit (elle aurait encore mieux fait de pulvériser la Basilique de Koekelberg ou, mieux dans le pire, le Palais Poelaert à Bruxelles).

    Vous n’êtes pas troublée par le fait que rien que dans Paris et surtout sur l’ensemble de l’Europe, il y a des dizaines de milliers d’horreurs qui sont mises assez en valeur pour le tourisme, pour la symbolique nationale (je ne parle donc pas d’une explosion de gaz dans un quartier insalubre, je parle de cibles bien en vue dont la destruction n’aurait pas été moins remarquable, médiatisable) mais qu’il fallait que ce soit sur cette Cathédrale que ça tombe.

    Le propre des signes des temps est de n’être vus par personne. Les veaux ne voient pas la marque d’abattage qu’ils ont sur le front.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne serais pas surpris que cette destruction ait été commise pour en faire naître un « Grand Projet ». Les Français (comme les Belches) ont assez mauvais goût pour ça, surtout dans ces sphères ministérielles où l’on décide de ce qui est beau et de ce qui laid : la fusion de l’art gothique et de l’art moderne ! Nous verrions donc bientôt à la place de la partie détruite, pousser une horrible excroissance de verre et d’acier avec de multiples facettes aux couleurs et éclats changeants en fonction d’incessants jeux de lumière. Et tout le monde trouvera cela extraordinaire ! On interviewera des touristes japonais ébahis, des passants ordinaires dont le filtre télévisuel ne manquera pas de favoriser les enthousiastes. Je peux déjà écrire le discours de votre MONARC à sa place :

    « C’est avec joie et humilité que j’ai vu renaître aussi vite Notre-Dame de ses cendres, ce symbole architectural qui fédérait les consciences en étant admiré par les croyants comme par les non-croyants, ainsi que par nos amis musulmans, et qui fédère maintenant les préférences esthétiques pour l’ancien comme pour le Nouveau. La flèche brisée par la main du feu destructeur se dresse plus haut encore et luit de mille autres feux régénérateurs grâce à la magie infographique et que ce feu supplantant les flammes destructrices soit le symbole de l’essor de la Nation. Notre-Dame renaît de ses cendres. Mais c’est le Génie de la France qui est le Phénix ! ».

    Pour conclure l’allocution du MONARC, des feux d’artifices sont tirés au-dessus de Notre-Dame. Immense liesse populaire sous le ciel de la France réconciliée. Les Gilets Jaunes dansent avec les policiers. François Hollande s’apprête à faire un discours, tenu par la main par le MONARC pour symboliser la réconciliation, la Force de l’Union des Contraires. Malheureusement, une fusée n’explose pas et retombe en flamme sur la Vieille Notre-Dame qui brûle cette fois complètement.

    Vous écrivez aussi : « Comment ne pas mettre en parallèle l'effondrement physique du monument qu'est Notre-Dame et l'effondrement évidemment beaucoup moins visible de la pensée ? ». Fût-ce sur le plan de la sécurité (il faut y penser), que l’incendie soit criminel ou non, cela ne devrait pas pouvoir arriver. Pour moi, dans cette histoire, francs-maçons, complot gouvernemental ou pas, entrepreneurs, responsables d'intervention et sécurité, il n'y a que des coupables.

    RépondreSupprimer
  3. Chère Laure,
    Ne nous écartons-nous pas du sujet ? ...
    Évidemment, tout le monde est touché par cet évènement, en bien ou en mal, mais une fois de plus les êtres humains semblent beaucoup plus préoccupé par le sort des vieilles pierres que des vieux Pierre ...
    Il y a dans cette incident, la démonstration que le message de Jésus, de Mahomet et donc de Dieu n'est pas compris : n’idolâtrez pas les objets, les monuments mais ceux qui les ont construits !
    Regardez tout les efforts déployés, les sommes consacrés avec toute la générosité du Monde lorsque l'on ne veut pas agir (car s'indigner ne suffit pas) contre les problèmes que nous dénonçons !
    J'ai peur que Notre-Dame de Paris soit rénovée avant que ces problèmes (tutelle, psychiatrie, justice, code de santé ...) soient réglés ...
    A méditer.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Pseudo :

Mail ou phone :