vendredi 11 janvier 2019

Les propos intolérables de la tutrice Sylvie Bênet

Les propos abjects de la tutrice Sylvie Bênet

Sylvie Bênet fait partie de cette bande de trolls au qui depuis plusieurs mois interviennent sur les pages FB qui dénoncent les abus tutélaires pour venir faire leur immonde propagande pro-tutelle.

D'un côté c'est bon signe ça semble indiquer que les tuteurs comprennent que le vent tourne enfin et pas vraiment en leur faveur et qu'il pourrait y avoir des«  règlements de compte «  prochainement. 

Hier, cette pauvre fille a cru bon de poster le commentaire suivant, aussi débile qu'abject sous le post dans lequel je me demandais pourquoi aussi peu de tuteurs réagissent aux agissements honteux de leurs collègues

Commentaire Sylvie Be net: «  es dérives c'est un bien grand mot ,certes il y a comme dans tout systèmes qq soucis mais cela reste marginal au regard du nombre de personnes protégés et du nombre d'affaires. »

Un bien grand mot «  dérives «  . Mais cette pauvre fille est bouchée ou quoi ??? C'est pourtant le mot qu'ont utilisé La Cour des Comtes et le Défenseur des Droits dans les rapports de 2016 qui stigmatisent le système tutélaire.

Cette nullité de Sylvie Benêt se pense meilleure juge que La Cour des Comptes ?

3 il y a bien quelques soucis «  … concède cette pauvre fille … » quelques soucis ! Elle est bonne celle-là !

Des tuteurs qui volent leurs «  protégés «  au vu et au su de tout le monde et qui restent impunis ? C'est quelques soucis ? Des tuteurs qui traitent leurs «  protégés » comme des merdes, qui leur parlent
avec arrogance, mépris , c'est quelques soucis ?

Cette bonne femme me fait penser à un chien qui montre les dents quand on s'approche trop près de sa gamelle, la voir s'accrocher comme une huître à son rocher à des vulnérables qu'elle et ses semblables, les tuteurs ne font souvent que parasiter lui reviendra un jour dans la figure comme un boomerang.

Comme je l'ai dit plus haut voici venu le temps des règlements de compte et ça risque de faire mal .

Je n'ai jamais prôné la violence mais si elle éclate, dans le domaine des tutelles, les tuteurs auront une énorme responsabilité




2 commentaires:

  1. Bonjour je m'appelle Antoinette Deschamps, j'ai un témoignage a vous apportez Sur tous les forums, on ne parle que de prêt entre particulier mais attention car il y a trop de faux prêteurs. On m'a parlé d'un prêteur nommé Patrice GIRARD qui m'a accordé un prêt sans problème. Au début je pensais qu'il était comme les autres faux prêteurs mais ce monsieur est exceptionnel, honnête et sérieux. Avec lui j'ai eu mon prêt de 96.000€ en moins de 72 heures après ma demande. Alors veuillez prendre contact avec lui si vous avez besoin d'un prêt auprès d'une personne honnête et sérieux.
    voici son mail: cabinetgirard64@gmail.com
    cabinetgirard64@gmail.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Grandes ou petites irrégularités dans les comptes,aucune n'est admissible. Le directeur d'une association de tuteurs vient de me dire qu'il n'a pas répondu à ma lettre parce que, ayant transmis au notaire les comptes de gestion après le décès du majeur sous tutelle, il n'a pas à me rendre les autres documents concernant la personne (factures, garanties etc..). J'ai essayé de vérifier ces comptes, j'ai trouvé quelques omissions, un chèque de caution jamais encaissé était porté au débit mais pas au crédit, une voiture de peu de valeur a diparu mais ne paraît pas dans les comptes, un four a été acheté mais jamais installé. A cela le directeur refuse de répondre et me dit que je n'ai qu'à faire un procès à l'association de tuteur. j'ai cherché un texte de loi, une réponse claire au sujet de la contestation des comptes de gestion, je n'ai trouvé que le délai avant prescription qui est de 5 ans mais aucun texte de loi, aucune procédure. J'avais aussi écrit au Procureur de la République à ce sujet; je n'ai pas reçu de réponse.J'ai pu téléphoner au directeur, je vais écrire encore au Procureur. Cela montre que les tuteurs ne risquent rien s'ils sont malhonnêtes.
    Qui aura le courage de s'épuiser à intenter un procès pour deux mille euros ?













    RépondreSupprimer

Pseudo :

Mail ou phone :