lundi 5 mars 2018

les proches des personnes sous tutelle : des pestiférés

Les proches des personnes sous tutelle : des pestiférés

 " Braver l'établissement où se trouve un proche sous tutelle institutionnelle est un combat mortellement épuisant et perdu d'avance. Cela commence par la négation de votre légitimité à vous exprimer : vous n'êtes pas un interlocuteur. La direction ne s'adresse qu'au tuteur ou à votre soeur qui, elle, est conciliante et ne s'oppose pas au système. puis vous avez droit à la psychanalyse de bas étage : vous êtes névrosé et trop attaché à votre mère.
A de la suspicion : vous ne pouvez qu'être intéressé par l'argent."

Valérie Labrousse. Les dépossédés.page 122

Cet ouvrage est malheureusement épuisé mais vous pouvez le trouver sur internet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :