mercredi 4 décembre 2019

La sale petite vengeane de la tutrice troll : le procès du 5 décembre

Mon procès du 5 décembre prochain contre la tutrice troll.
Ma citation en réferé le 5 décembre devant le TGI de Nanterre
( et à 9 heures du matin, ça va être super pratique pour moi d'y aller avec la grève et je pense que la date a été choisie à dessein)
_ Encore un procès me direz-vous ? Mais c'est au moins le cinquième, c'est pas possible, vous les collectionnez, vous le faites exprès ?
_ Ma réponse est claire : oui, je le fais exprès.
_ Depuis que la tutrice de ma mère est entrée dans nos vies pour tout détruire ma vie n'est qu'une longue suite de procès.
_ Si j'ai choisi de raconter ces procès, de les médiatiser , que l'on sache bien que ce n'est pas du tout pour chialer sur mon sort ou demander de l'aide , je suis une grande fille je me débrouille très bien toute seule.
_ Si je raconte mes procès ce n'est pas pour étaler ma petite vie, mes déboires perso sur Internet , pas du tout, c'est simplement pour montrer du doigt comment aujourd’hui fonctionne ou plutôt dysfonctionne la Justice, enfin, ce qu'on appelle ainsi.
_ Venons en au fait : Depuis deux ans des victimes d'abus tutélaires se réunissent sur Facebook pour dénoncer ces abus et notamment les spoliations de biens de vulnérables par des associations supposées les protéger.
_ Cela n'a pas plu à certains professionnels de la tutelle qui depuis deux ans nous envoient des trolls qui viennent sur nos pages pour nous menacer et faire des signalements abusifs contre nous à Facebook pour nous faire fermer nos comptes FB et nous réduire au silence.
_ Bref il s'agit de cyberharcèlement et d'atteinte grave à la liberté d'expression.
_ En tapant le nom d'un de ces trolls dans la barre de recherche Google nous avons découvert qu'il s'agit de Madame N.A, mandataire judiciaire à Nîmes.
_ J'ai révélé ces faits sur mon blog. Madame N.A , mandataire judiciaire prétend qu'il s'agit d'une coïncidence et qu'elle n'a rien à voir avec ce troll.
D'ailleurs, dit elle , elle n'a pas de compte Facebook.
Le fait de ne pas avoir de compte Facebook n'est pas du tout un argument
ON peut très bien créer de fax profils à partir de n'importe quel ordi, c'est un jeu d'enfant...
_ Bref, depuis deux ans nous sommes l'objet de cyberharcèlement de la part de trolls/tuteurs qui défendent becs et ongles leurs intérêts financiers .
Si, comme elle le prétend Madame la tutrice N.A n'est pas ce fameux troll qui est venu nous menacer, si elle a été victime d'usurpation d'identité, pourquoi n'a t elle pas fait le nécessaire en essayant de savoir qui se cachait derrière ce faux profil à son nom ?
_ Peut-être qu'elle même et son avocat ont estimé plus rentable financièrement de m'attaquer en justice ..
_ La somme qu'elle me réclame est tout simplement phénoménale ce qui prouve bien qu'il n'y a derrière tout ça qu'une vulgaire question de fric .
_ une petite chose à l'intention de tous les crétins et de tous les planqués qui ne manqueront pas de me dire « Mais c'est de votre faute, vous n'aviez qu'à pas citer de nom «
_ Ben oui, sauf que tant qu'on ne cite pas de nom ça ne sert strictement à rien..
_ Encore une fois, je n'écris pas ce texte pour chialer sur mon sort, je savais parfaitement que je courais des risques en faisant ça et je ne regrette rien.
_ Quand on voit des choses abominables on a le choix ou bien on continue sa petite vie bien tranquille en faisant semblant de ne rien voir et on est sûr de ne pas avoir de problèmes ou bien on les dénonce avec les risques que cela implique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :