mardi 10 avril 2018

Peut-on comparer le système des tutelles au nazisme ?

De l'emploi du mot nazisme concernant les tutelles
Depuis que je tiens ce blog  sur  les tutelles j'ai toujours évité d'employer le terme nazi.
Je suis consciente qu'il s'agit d'un mot extrêmement fort.

Je suis consciente de l'horreur qu'ont vécue les victimes de la Shoa.

Pourtant dès que j'ai été confrontée à travers la mise sous tutelle extérieur de ma mère, il y a quatre ans  j'ai immédiatement  ressenti une impression de terreur terrible comme je n'en avais jamais ressenti de ma vie.

Cette  peur, cette terreur n'était pas due aux conséqunces désastreuses pour ma famille des décisions  de la tutrice ni aux menaces constantes du Juge des tutelles  contre moi parce que j'avais l'audace de dénoncer les abberations du système tutélaire sur internet.
C'était quelque chose de bien plus profond, que je n'arrivais pas à comprendre moi-même.
Jamais dans ma vie je n'avais ressenti quoi que ce soit de semblable.
 La comparaison avec le système nazi  a immédiatement surgi dans mon esprit, j'ai essayé de la repousser, de me dire que je devais exagérer que j'allais trop loin  et je crois ne l'avoir jamais utilisé dans mon blog.
Pourtant j'ai rapidement constaté que la plupart des personnes qui m'envoyaient leur  témoignage  ressentaient  exactement la même chose que moi et qu'ils établissaient  eux aussi des comparaisons avec le système nazi.
Le système des tutelles est d'une atrocité inouÏe,  la toute puissance des tuteurs et des juges des tutelles qui s'approprient des individus et les dépouillent sans la moindre vergogne de leurs droits, de leur dignité et de leur humanité me terrorise.
 Le pire c'est que tout le monde sait : les élus, les députés, les avocats, les hommes politiques, les journalistes, ils savent tous ce qui se passe, et ils ferment les yeux...
Ils se défaussent tous sur le Ministre de la Justice qui lui  se défausse sur la sacro-sainte " indépendance des Juges"....
On est face à un mur de béton....




3 commentaires:

  1. la seule différence,c'est que les Nazis faisait de la torture physique,alors que les Tutelles font de la torture mentale!

    RépondreSupprimer
  2. torture mentale
    cruauté mentale
    C'est exactement ça

    RépondreSupprimer
  3. Physique aussi par négligence : certains sont mort de faim. Défaut de soins puisque non fait ou non remboursés donc non faits = douleurs, difficultés, aggravation des pathologies. J'oublie certainement des cas de figures.

    RépondreSupprimer

Pseudo :

Mail ou phone :