dimanche 8 avril 2018

Connivences Tuteur/Notaire/ Banque BNPParibas

Depuis 5 ans , c'est à dire depuis ce sinistre jour de septembre 2013 où mon frère acru bon de confier la succession de mon père au notaire Xiberras  ma vie est devenue un enfer.
Les choses se sont aggravées en 2014 lorsque ma mère, à l'initiative du notaire a été placée sous tutelle extérieure.
Depuis cette date, ces deux étrangers se sont immiscées dans nos vies et en tiennent les rênes.

Ils trifouillent dans nos comptes et s'immiscent dans notre vie privée.
Toutes les décisions que prennent ces deux personnes le sont en fonction de leurs propres intérêts à eux et sans la moindre concertation avec moi.
Jamais depuis cinq ans que dure cette maudite succession la moindre réunion n'a été organisée par le notaire.
Jamais depuis 5 ans la tutrice de ma mère n'a daigné me rencontrer, m'adresser la parole ou répondre à un seul de mes courriers...
J'ai alerté les hiérarchies respectives de ces deux personnes : Chambre des Notaires, Juge des tutelles, Procureur de la République qui n'ont jamais daigné me répondre
Mes plaintes auprès du Procureur de la République concenrant les agissements selon moi douteux de la tutrice de ma mère ayant été classées sans suite,  j'ai décidé il y a  trois ans de tout raconter sur Internet ce qui me vaut aujourd'hui d'être accusée de diffamation et mise en examen...
Cet article dans lequel  je vais relater le comportement plus qu'étrange du notaire, de la tutrice et de la Banque BNP après le décès de ma mère survenu en août 2017  ne va certainement pas arranger mes affaires  et va probablement me valoir un nouveau procès en diffamation.
Plus je me débats contre ces gens-là, plus l'étau se ressere contre moi.
Depuis quatre ans ma vie se résume en convocations à la police , interrogatoires musclés de la part des OPJ forcément du côté du notaire et de la tutrice , procès  extrêmement longs et coûteux qui font le bonheur d'avocats véreux...
La mise sous tutelle de ma mère a permis à beaucoup de parasites de s'enrichir, bien évidemment à nos dépens...
Ce nouvel article  ne va pas arranger mes affaires : en dénonçant les connivences  tutrice/notaire/ Banque BNP je risque gros : de nouvelles amendes qui feront le bonheur de notaire et de la tutrice et de leurs avocats,  peut-être même la prison...
Mais qu'importe...
Donc voici les faits :
En 2014  je me suis rendu compte assez rapidement que la tutrice de ma mère ne foutait strictement rien à part encaisser son petit chèque à la fin du mois.
Les comptes de gestion n'ayant jamais été remis à ma mère, ce qui est d'ailleurs illégal mais j'ai constaté ces dernières années que ceux qui sont payés pour  faire appliquer  la loi  sont les premiers à l'enfreindre et ce en toute impunité, je me suis débrouillée pour les obtenir et croyez moi cela n'a pas été facile ... le Juge a fait les pires difficultés pour me les remettre et cela m'a coûté une fortune en frais d'avocat et d'huissier de justice.
Lorsque j'ai eu les comptes en main je me suis rendu compte d'un certain nombre d'irrégularités sur lesquelles je passe ici  pour ne m'arrêter que sur celle qui fait l'objet de cet article.
Il se trouve que j'étais co-titulaire avec ma mère d'un compte en démembrement à la BNP.
La tutrice n'avait pas reporté  ce compte sur ses comptes de gestion ce qui m'a paru assez curieux.  J'ai fait constater les faits par un huissier de justice et j'ai adressé une réclamation  au greffier en chef, au Juge des Tutelles et au Procureur de la République.
Le Juge des tutelles m' a alors accusée d'agissements graves...
J'ai reporté ces faits sur mon site internet et, comme je m'y attendais  j'ai reçu peu après cette publication  une mise en demeure de l'avocate de la tutrice  m'intimant l'ordre de retirer mes écrits contre sa cliente sous peine des pires représailles judiciaires...
 Je me suis alors renseignée plus avant  et j'ai contacté Monsieur Stéphane Humbert de l'agence en ligne BNPParibas. Il m'a confirmé que c'est bien la tutrice qui gérait ce compte.
Je lui ai demandé de bien vouloir me le confirmer par écrit. Il s'y est farouchement opposé - j'ouvre une parenthèse pour préciser que depuis quatre ans qu'il y a un litige avec la BNP au sujet de ce compte, cette Banque m'a servi un nombre incalculabe de versions différentes  sans jamais vouloir les confirmer par écrit -
Je ne sais plus comment je m'y suis prise, mais au bout ce cinq mois et d'innombrables coups de fil et courriers RAR  Stéphane Humbert a finalement confirmé par mail que c'est bien Madame Walter qui gérait ce compte...
Pour connaître la suite cliquez sur  le prochain article, qui paraîtra demain et qui est intitulé " les gros mensonges de l'avocate de la tutrice "


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :