mardi 26 septembre 2017

Le tuteur et le Directeur d'EHPAD interdisent au " protégé " les visites des proches



Le Directeur d'Ehpad et le tuteur empêchent les proches du "protégé " de lui rendre visite.




Une des premières mesures que prennent conjointement le Directeur d'Ehpad et le tuteur quand ils ont mis la main sur un " protégé" est d'interdire les visites aux proches.

Je relaye ici le témoignange de Steh dont le mari sous tutelle est en maison de retraite et qui n'a pas le droit de lui rendre visite sur décision du tuteur et du Directeur de la Maison de retraite.

"Le directeur de la maison médicalisée se comporte de manière peux courtoise vis à vis des personnes qui veulent voir mon mari.

En effet une amie de longue date de mon époux qui désirait le voir s est vu interdire cette possibilité en disant qu il était seul à juger qui devait entrér dans son Etablissement. Cette amie était très malheureuse et étonnée de ne pouvoir voir son ami. Elle en a demandé les raisons ce dernier a dit possèder une liste de personne donne par le tuteur.

Elle demanda le nom du tuteur afin de pouvoir lui demander de se faire ajouter sur cette liste, le directeur refusa de lui donner le nom.

L amie de mon mari me contacta et me demanda de venir à l accueil pour demander des explications.

Me présentant à l accueil je fus accueillis par une dame qui me dit " je vous avait dit de ne pas venir aujourd'hui madame Pxxx.

Un homme se jeta sur moi et me prit à partie en disant que je ne devait pas venir aujourd'hui et que mon jour était le mercredi et non le lundi.

Étonnée de son agressivité je tentais de lui explique que je travaille tous les jours et que mon seul jour disponible est le mercredi. Il n à rien voulu savoir

Et m a dit écrivez à la juge de tutelle pour pouvoir voir votre époux comme vous le désirez.

C est le première fois depuis 10 mois que je rends visite à mon mari que je vois ce monsieur.

Il me parle aussi d une liste je lui demande de me montrer cette liste

Il refuse et me dit que si j ensiste il me fera interdire les visites qu il est seul décisionnaire.

Je suis abasourdie.

L amie de mon mari revient à l accueil et il commence à l insulter en lui disant de partir, je tente de lui expliquer que c est une ancienne amie de mon époux et qu elle habite très loin à plus de 800 km.

Il ne veut rien entendre.

L amie d Yves lui dit qu elle va porter plainte auprès de la police il rentre dans une grave colère.

Nous partons dans un état atroce sans avoir pu voir mon mari.

Nous allons à la gendarmerie pour porter plainte (l amie de mon mari)

Les gendarmes ne veulent pas prendre la plainte mais téléphone au directeur de la maison médicalisée.

Celui ci dit aux gendarmes qu il n y pas de liste mais qu il est libre de choisir qui entre dans son Etablissement et que la tutrice est Flora PERON c est à dire ma belle sœur qui a depuis toujours persécutée mon mari et moi même. Or l action de demande de divorce est faite par L ATG.

Je suis dans un état horrible,

Je téléphone à mon avocate pour lui faire part de cette information, elle me dit que c est peu crédible que ce soit ma belle sœur qui soit tutrice et fait un courrier pour savoir si il y a eu changement de tutrice.

Mercredi je téléphone aux jardins de Sophia pour demander l autorisation d emmener mon chien que mon mari veut voir ce dernier me donne son accord et me précise qui si je rencontre des problèmes de dire que c est lui qui prends la responsabilité.

J arrive aux jardins de Sophia contente de faire plaisir à mon mari.

Je pars me promener avec mon mari et mon chien dans le jardin mon mari est méconnaissable il a du mal à marcher et à parler il est gris et courber.

Il essaie tant bien que mal à me parler

On est assis sur un ban je lui donne des fruits et soudain je suis agresser par le directeur et un médecin qui l accompagné.

Il me prends à parti et me dit que son Etablissement est interdit aux animaux et que mon chien est sale qu il perturbe les pensionnaires or c est tout le conteraire ils sont tous ravies et ont retrouvé le sourire.

Je lui dit que c est le Dr Prince qui m à donne l autorisation il me réponds qu il est le seul à décider qui rentre.

Après il me traite de méchante plusieurs fois et me dit que Ma balle sœur lui a tout raconté et que c est elle en tant que tutrice qui décide.

Je lui rétorque que c est pour le bien de mon mari et qu il s en fou du bien être.

Il ricane et me dit que si je ne respecte pas les consignes je me verrais interdire l accès de son Etablissement.

Je réponds en disant que mon mari va très mal et lui demande quel est le traitement qu'il lui donne il ne me répond pas et par en disant que la sœur de mon mari est tutrice et donc seule juge.

J e lui dit que cela n est pas vrai qu il n est pas dans la vérité et qu il me prouve ses dires .

Il s en va en me disant de partir à 18 h fin des visites.

Je ramène mon mari et l installé à table pour le dîner une aide soignante me dit de partir que ce n est pas contre moi mais que le directeur va venir les engluer ( j ai enregistré la conversation.

Je pars dans un état lamentable.

Je lutte mais jusqu'à quant je vois mourir mon mari .

J ai très peur de la suit

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :