mardi 30 mai 2017

Maître Xavier Termeau, avocat à Créteil



Dans cet épisode et les suivants, je raconte comment des avocats Maître Xavier Termeau à Créteil et Maître Jean-François Caylar ont utilisé la menace de me faire mettre sous tutelle si je refusais de signer la vente de notre pavillon familial.

Absolument rien ne justifiait cette vente sauf l'intérêt évident qu'y aurait trouvé Sylvie Walter la tutrice de ma mère qui pouvait ainsi détourner l'argent revenant à ma mère en le plaçant sur une assurance-vie.



Maître Xavier Termeau, avocat à Créteil

Un jour, Maître Termeau, vous m'avez téléphoné pour me dire que vous aviez des choses graves et urgentes à me dire.

Ces choses étaient si graves et confidentielles que vous ne pouviez me les communiquer ni par tél, ni par mail.

Il fallait que je passe d'urgence à votre étude !

Je me suis donc rendue à votre étude et là ce que vous m'avez dit m'a glacé le sang :

_ Madame Guérande, vous allez être placée sous tutelle !

Je suis restée silencieuse deux bonnes minutes, la bouche bée, ne sachant que dire...

Uns semaine plus tôt je vous avais fait part de mon intention de ne plus vendre le pavillon de Saint-Maur dont nous étions co-propriétaires ma mère, mon frère et moi-même car ma mère étant sous la tutelle de Sylvie Walter, personne en laquelle je n'ai aucune confiance j'étais persuadée que cette tutrice placerait l'argent de la part revenant à ma mère sur une assurance-vie, moyen classique utilisé par les tutelles pour détourner un héritage.

_ Ne le prenez pas mal Maître Termeau mais je ne crois pas un mot de ce que vous dites, on ne met pas quelqu'un sous tutelle parce qu'il refuse de vendre un bien ! ça ne tient pas debout voyons ! La tutelle est une mesure lourde et très encadrée, il faut qu'il y ait constatation de facultés mentales gravement altérées...

_ Justement Madame Guérande, toutes les personnes de la succession : le notaire, votre frère et son avocat Maître Jean-François Caylar ainsiq que la tutrice de votre maman, Madame Sylvie Walter pensent que vous allez contre vos propres intérêts en ne vendant pas : le pavillon est inoccupé or vous payez des charges, de lordes charges, de lourdes taxes.

_ Maître Termeau vous me prenez pour une imbécile ? Si nous ne vendons pas nous perdons de l'argent, certes, Mais si nous vendons la tutrice placera cet argent sur une assurance vie et jamais personne n'en reverra la couleur et ça vous faites semblant de ne pas le savoir or en tant qu'avocat vous ne pouvez pas ne pas être au courant des pratiques mafieuses des tutelles.

Tandis que je m'adresse à lui Maître Termeau fuit mon regard et se plonge dans la contemplation du tableau hideux qui est au-dessus de ma tête.

_ Vous vous foutez de moi Maître, vous croyez que je vais gober ce que vous dites qu'on va me mettre sous tutelle parce que je ne veux pas vendre le pavillon, mais ça ne tient pas debout une minute ce que vous dites. La tutelle est une mesure très lourde, absolument atroce, plutôt crever que d'être sous tutelle !

_ Si vous ne voulez pas être sous tutelle, signez Madame Guérande !

vous aurez la suite demain, sur ce même blog..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :