lundi 13 novembre 2017

Sylvie Walter, mandataire judiciaire, il est possible que ma mère ait été assasinée.



Sylvie Walter, je pense que ma mère a été assassinée.




Il y a environ 6 mois j'ai organisé une manifestation devant la Résidence de l'Orme, 8, rue Vasal à Saint-Maur des Fossés 94100 pour protester contre les diverses maltraitances aussi bien financières que psychologiques dont ma mère Odette F. était victime dans cet établissement.

Cette manifestation était autorisée par la Préfecture de Police et 2 journalistes étaient présents.

Nous aurions aimé voir la Directrice Madame Saleh mais bien sûr, elle était absente et a refusé de me parler.

Dommage j'aurais aimé savoir pourquoi la caution versée par mon père lors de son entrée dans cet établissement n'a jamais été remboursée au notaire, pourquoi les vêtements de ma mère, pourtant marqués disparaissent toujours sans la moindre explication, pourquoi dès que vous avez été nommée tutrice ma mère n'a plus eu le droit de revoir sa maison, pourquoi la personne de l'accueil faisait toujours mine d'appeler la police quand je venais rrendre visite à ma mère, pourquoi vous et Madame Saleh vous opposiez à ce que ma mère vienne s'intaller dans une maion de retraite dan notre ville alor qu'elle n'a strictement aucune attache à Saint-Maur.

Pendant la manifestation le médecin coordinateur et la personne de l'accueil Anna ( celle qui me raccroche toujours à la figure quand je téléphone pour prendre des nouvelles de ma mère ) nous ont regardés en chien de faïence et à chaque fois que je posais une question il répondaient : ' Je ne peux pas vous répondre, c'est à Madame Saleh de le faire mais elle ne souhaite pas vous parler '

Tou les deux avaient l'air très mécontents que des journalites soient présents à cette manifestation.

Le soir même ma mère a fait une chute très grave sur la tête.

Ni la Directrice ni vous même Madame Walter n'avez jugé bon de m'informer de cette chute et c'est mon fils qui m'en a avertie lorsque une semaine après il est allé voir sa grand-mère qu'il a trouvée couchée, prostrée avec des bleus et des ecchymoses partout , le regard dans le vide, prostrée, ne parlant pas et ayant l'air de souffrir beaucoup.

J'ai demandé à ce que ma mère soit conduite à l'hôpital et Madame Saleh a refusé ou prétexte que la tutrice s'y opposait...

Une peronne âgée peut bien sûr chuter accidentellement mais vu l'état dans lequel était ma mère je pense qu'on l'a un peu aidée à tomber.

Cela resemble énormément à de représailles. D'ailleurs quand j'ai organisé cette manifestation des amis m'avaient mise en garde à cause des représailles possibles. J'étais bien consciente qu'il y aurait des représailles contre moi, je m'y attendais mais jamais je n'aurais cru qu'ils auraient la bassesse de s'attaquer à une vieille dame . Jamais.

J'ai fait immédiatement un signalement à l'Ars qui n'a jamais répondu.

Ma mère et morte peu de temps après.

J'ai demandé à pouvoir avoir son dossier médical à Madame Saleh, qui n'a jamais daigné répondre, au Juge des Tutelles à qui la tutrice a remis le dossier , il n'a jamais daigné répondre non plus et j'ai fait un signalement auprès du Procureur de la République qui n'a jamais répondu non plus.




Aujourd'hui je pense que c'est encore beaucoup plus grave que de simples représailles je pense qu'on a fait tomber ma mère pour la tuer.

En effet pas mal de gens avaient intérêt à ce que ma mère meure : Depuis son décès le notaire en charge de la succession, Me Xiberras de Toucy sur Yonne refuse formellement toute communication avec moi et refuse de m'envoyer l'acte de notoriété...

Or il se trouve que la tutrice Walter et le Juge des Tutelles avaient eu la très mauvaise idée de placer, bien sûr derrière le dos de ma mère et le mien une somme d'argent relativement importante sur une assurance vie, placement extrêmement douteux comme mon avocat l'avait fait remarquer à la tutrice et au Juge et qui permet de faire passer les biens des protégés dans les mains de l'Etat en sautant la case ' héritiers ' .

Pour ce faire il suffit au notaire de ne pas adresser les documents demandés aux héritiers.

L'Assurance ne peut alors plus être touchée si le délai est dépassé par ceux-ci et l'Etat se goinfre.

J'imagine que l'Etat est très reconnaissant à ceux qui lui font un aussi beau cadeau en l'occurence le service de Tutelles et le notaire....

Je me pose donc énormément de questions sur les circonstances exactes du décès de ma mère.

 Je n'ai pas de preuves pour l'affirmer mais je me demande de plus en plus souvent si elle n'a pas été assassinée. 

2 commentaires:

Pseudo :

Mail ou phone :