dimanche 15 octobre 2017

Courrier à Pierre Bouttier



Association de Défense des Victimes des tutelles                                          ‎15/‎10/‎2017

33, Avenue de l'Europe. 92700. Colombes

Monsieur Pierre Bouttier,  Président de l'Association Nationale des Délégués et Personnels des Services de Tutelle.

Créée en juillet 2017 notre jeune Association de Défense des Victimes des Abus tutélaires a tenu sa première AG le samedi 14 octobre.

Nous souhaiterions vivement vous rencontrer afin de vous faire part de nos revendications : celles-ci s'organisent autour de quatre axes :

1° Les mises sous tutelles abusives ont tendance à se développer ces derniers temps. Les certificats des experts psychiatres sont de plus en plus contestés.

2° Les personnes sous tutelle sont de plus en plus nombreuses à se plaindre d'un manque criant de respect et de considération de la part de leur tuteur, quant aux proches des personnes dites " protégées " elles supportent de plus en plus mal d'être considérées comme quantité négligeable par les tuteurs.

3° Nous n'ignorons pas la charge de travail qui incombe aux travailleurs sociaux et nous sommes conscients que certains font consciencieusement leur travail il n'en reste pas moins que les personnes vulnérables sont de plus en plus nombreuses à se plaindre, preuves à l'appui, d'incompétence et de négligence de la part de leurs prétendus ' protecteurs '.

4° Les spoliations sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus insupportables.

Nombre de protégés ou de leur proches ont essayé d'entamer le dialogue avec vous Monsieur Bouttier, et vous n'avez jamais daigné leur répondre ce qui nous paraît un manque de respect absolument intolérable à notre égard et nous espérons que vous aurez, pour une fois, la courtoisie de répondre au courrier que vous adresse notre association.

Nous vous demandons de bien vouloir recevoir , dans les meilleurs délais, des représentants de notre Association afin de pouvoir débattre calmement des points évoqués ci-desssus.

Cordialement.



6 commentaires:

  1. Point 3), j'ai discuté avec une employée d'un organisme de tutelle. Le nombre de personnes qu'elles ont en charge leur interdit clairement de remplir leur mission de façon humaine. Elles sont à la "pièce".

    RépondreSupprimer
  2. Je sais et j'en fais état dans ce courrier...

    RépondreSupprimer
  3. Aussi les Juges des Tutelles ne vérifie pas si les certificats des experts est vrai en posant des questions pour vérifier si le majeur à toutes ses falcutes mentales ou pas et certains travailleurs sociaux font la demande sans rencontrer le majeur concerné en discutant seulement avec un membre cupide de sa famille

    RépondreSupprimer
  4. François d’Harcourt a éte placé chez Korian par force sans avis médical, ni décision de la justice par l’ initiative de sa CURATRICE Mme COUSTILLAS CHABOD. Lors de l’ évacuation forcée de l’ ambulance on l’a cassé sa prothèse dentaire. Depuis ( deux ans) il reste sans dent. Il est interdit aux visites dentaires , il n’a pas de droit aux promenades, ni aux visites. Il est privé des soins prescrit pas ses médecins. Il se promene dans les couloirs et dans les escaliers. Il est sallé , il n’a pas de vêtements de rechange, il reste en couche au longue de la journée. Les juges’, ni procureur ne répondent pas ni à François d’Harcourt, ni à son avocate, ni à ses proches. SOS!

    RépondreSupprimer
  5. Merci Irina pour ce témoignage, je vais le publier également sur mes autres sites

    RépondreSupprimer

Pseudo :

Mail ou phone :