mercredi 31 mai 2017

Sylvie Walter et les procédures bâillon





Madame Sylvie Walter, mandataire judiciare à Ormoy.91


Il y a trois ans, jour pour jour que vous avez été nommée tutrice de ma mère.

Je ne sais pas à quoi vous ressemblez, vous avez toujours fui les occasions de me rencontrer, vous ne m'avez jamais adressé la parole une seule fois ni répondu à aucun de mes courriers.

J'ai l'impression d'avoir une couleuvre qui me file entre les doigts.

Mais j'ai surtout l'impression, très dégréable, d'avoir affaire à une personne infiniment lâche qui profite de sa qualité de mandataire judiciaire pour commettre ses méfaits en toute impunité.

Votre tutelle de ma mère est un pur massacre.

Non seulement vous n'avez jamais rendu un seul service à ma mère mais vous lui avez nui sur tous les plans.

Vous l'avez obligée, contre sa volonté la plus formelle de vivre en Ehpad où elle ne se plaît absolument pas.

Vous lui avez interdit, sans aucune raison de revoir sa maison qu'elle aimait tant et le pire est que ma mère a été forcée, contre sa volonté, de vendre ce pavillon alors qu'elle avait parfaitement les moyens de le garder. Votre ami Maître Jean Francois Caylar m'a obligée sous la menace abjecte de me mettre sous tutelle de donner mon accord pour cette vente alors que je redoutais que vous ne placiez cet argent sur une assurance vie puisque l'innomable loi du 1.1.09 autorise un tuteur et un Juge à désigner EUX-MêMES le bénéficiaire de l'assurance-vie donc à s'approprier les biens du " Protégé "

Vous imposez à ma mère, derrière son dos, des dépenses absolument extravagantes et sans le moindre justificatif ni la moindre facture...

Apparemment vous avez supprimé la mutuelle de ma mère ...

Vous ne lui avez jamais remis ' l'argent de vie ' que vout remet à vous le Conseil départemental et que vous êtes supposée reverser sur le compte de vos " protégés "

Vous faites payer vos frais d'avocat par ma mère, mais pourquoi pas votre gaz et votre éléecticité pendant qu'on y est ?

Bon, je pourrais continuer pendant 400 pages et d'ailleurs j'ai un dossier de 400 pages sur vous.

Aujourd'hui, après avoir fait fermer certains de mes sites, vous m'intentez un procès en ' diffamation " alors que tout ce que je dis et écris sur vous est la pure vérité Madame Walter, je le jure sur la Bible et sur la tête de tous les tuteurs et Juges des tutelles il n'y a pas un seul mensonge dans tout ce que j'ai écrit sur vous.

C'est exactement ce qu'on appelle une procédure baillon : l'idée est de forcer les gens à se taire en leur demandant des dommages et intérêts totalement disproportionnés à leurs revenus.

Votre démarche est d'autant plus inqualifiable que vous savez parfaitement que je n'ai pas de revenus...Par contre pour vous financièrement ça marche plutôt bien, paraît-ll...ET vous auriez tort de vous gêner puisque votre hiérarchie ferme les yeux sur vos agissements.

Le système tutélaire rapporte beaucoup d'argent à beaucoup de personnes qui se couvrent et se protègent et ce sur le dos des vulnérables...

Mais ce n'est pas de la peur que vous m'inspirez Madame Sylvie Walter c'est du dégoût, un immense dégoût.

Vous ne me ferez jamais taire.

Je ne sais même pas pourquoi je passe mon temps à vous parler:Nous ne sommes pas du même monde, est-ce-qu'on parle à un tiroir-caisse ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pseudo :

Mail ou phone :