mercredi 21 décembre 2016

La tutrice plume sa ' protégée' (2)

 La tutrice plume sa "protégée" , le Juge des tutelles et le greffier en chef sont au courant et laissent faire.

Monsieur le Juge OxxxAxxx, juge des tutelles au TI de Saint Maur des Fossés, m'accuse d'agissements graves !!!!!!! et me menace de représailles ouh ouh j'ai peur !!!!!!!

Ben oui j'ose dénoncer l'arnaque du siècle : le vol légal de petits vieux par des gens qui sont supposés les protéger mais que la loi, très curieusement, autorise à pomper le fric de ces vulnérables pour se les mettre ds leur poche !!!!!!

Pomper le fric des petits vieux Alzheimler c'est autorisé mais le ...dénoncer
ça c'est un crime de lèse majesté ! 


Oui c'est très grave ce que je fais !!!! Je vois ma mère, une vieille femme Alzheimer qui a été livrée en pâture contre sa volonté la plus absolue à un tuteur extérieur Madame Sxxx Wxx mandataire judiciaire à Ormoy
Mon père et ma mère ont travaillé toute leur vie sans exploiter ni parasiter personne et leur hantise était de finir aux mains de parasites !
Ils nous ont fait jurer à mon frère et à moi que cela n'arriverait jamais ! Seulement voilà il ya trois ans un Juge des tutelles profitant d'un désaccord entre mon frère et moi, a sauté sur l'occasion pour ' confier' ma mère à un mandataire judiciaire à la protection des personnes qui n'a jamais rendu le moindre service à ma mère bien au contraire !


 Commentaires Facebook
 Liliane G   

:La mandataire judiciaire de ma maman (encore vivante à ce jour) c'est bien permise de vider l'intégralité de sa maison (où tous les souvenirs de mes proches y étaient entreposés, ainsi que ceux de mes enfants ) sans que je sois au courant. Elle m'a complétement anéantie..............



Nathalie G : incroyable que ça existe ce système de voleurs, par soit disant des gens au dessus de tout soupçon, il faut le vivre, moi aussi j'en suis témoin, c pauvre vieux, mis sous camisole chimique, enfermer et voler, honte à ces juges, docteurs et tuteurs



Gérard C : ils vont jusqu'à voler dans les coffres bancaires des vieux riches, avec la complicité discrète des employés de banque.

Il faudrait demander une commission d’enquête pour ces abus ..La création d'une commission d'enquête est initiée par le dépôt, par un ou plusieurs parlementaires, d'une proposition de résolution.« Cette proposition doit déterminer avec précision, soit les faits qui donnent lieu à enquête, soit les services publics ou les entreprises nationales dont la commission d'enquête doit examiner la gestion » (article 137 du Règlement de l’Assemblée nationale, article 11 du Règlement du Sénat

Jérémy D :



1 commentaire:

Pseudo :

Mail ou phone :